Oublier l'apocalypse ; loisir et distractions des combattants pendant la Grande Guerre

Couverture du livre « Oublier l'apocalypse ; loisir et distractions des combattants pendant la Grande Guerre » de Thierry Hardier et Jean-Francois Jagielski aux éditions Imago
  • Date de parution :
  • Editeur : Imago
  • EAN : 9782849526804
  • Série : (-)
  • Support : Papier
Résumé:

Distraire les soldats en guerre n'a jamais été une priorité du commandement militaire et le loisir n'y est surtout pas un droit. Mais durant la Grande Guerre, nombreux furent les moments, à l'arrière ou même au front, où les combattants, soumis à d'épouvantables conditions de vie dans le froid,... Voir plus

Distraire les soldats en guerre n'a jamais été une priorité du commandement militaire et le loisir n'y est surtout pas un droit. Mais durant la Grande Guerre, nombreux furent les moments, à l'arrière ou même au front, où les combattants, soumis à d'épouvantables conditions de vie dans le froid, la boue, et face à l'angoisse de la mort, s'efforcèrent d'occuper leur temps libre pour chasser le " cafard " tenace.
S'appuyant sur un riche corpus de témoignages de poilus et d'archives, Thierry Hardier et Jean-François Jagielski répondent ainsi à de multiples interrogations. Comment la hiérarchie militaire considère-t-elle la demande de temps à soi et pour soi ? À quelles occupations manuelles et intellectuelles se livrent les combattants durant leur temps libre ? Sont évoqués entre autres : chasse aux rats et aux poux, véritable jeu organisé souvent collectivement, braconnage de gibier et pêche à la grenade, organisation de spectacles de music-hall ou de cafés-concerts, repos au Foyer du soldat construit dans des baraques provisoires, réalisation d'oeuvres artisanales, notamment de bijoux à partir d'aluminium, et de sculptures de bois ou de pierre, écriture de correspondance ou de carnets, confection de journaux de tranchées, mais aussi alcoolisation en groupe.
Apport majeur à l'historiographie de la guerre de 14-18, cet ouvrage nous permet ainsi de saisir au plus près ces hommes perdus dans la tourmente meurtrière et tentant malgré tout, ne serait-ce qu'un bref moment, une échappée vers le rêve ou la vie.
Préface de Rémy Cazals.

Donner votre avis

Où trouver ce livre en librairie ?

Service proposé en partenariat avec Place des Libraires

Suggestions de lecture

Discussions autour de ce livre

Il n'y a pas encore de discussion sur ce livre

Soyez le premier à en lancer une !

Forum

Afficher plus de discussions