Passionné(e) de lecture ? Inscrivez-vous gratuitement pour rejoindre la communauté et bénéficier de toutes les fonctionnalités du site !  

Le château de mon père ; Versailles ressuscité

Couverture du livre « Le château de mon père ; Versailles ressuscité » de Stephane Lemardele et Jean-Baptiste Veber et Maite Labat et Alexis Vitrebert aux éditions La Boite A Bulles
Résumé:

Comment imaginer que voici 150 ans, il a fallu toute la détermination de Pierre de Nohlac pour sortir de l'oubli le Château de Versailles ?

Comme toute sa famille, Henri mène une vie de château... Et pas dans n'importe lequel ! Au château de Versailles où son père travaille. Mais grandir dans... Voir plus

Comment imaginer que voici 150 ans, il a fallu toute la détermination de Pierre de Nohlac pour sortir de l'oubli le Château de Versailles ?

Comme toute sa famille, Henri mène une vie de château... Et pas dans n'importe lequel ! Au château de Versailles où son père travaille. Mais grandir dans un palais ne rend pas la vie forcément plus belle, surtout lorsque votre père a décidé de dédier la sienne à cet édifice.

En 1887, Pierre de Nolhac est nommé attaché au Château de Versailles afin de veiller sur ses collections, derniers trésors d'une royauté désormais abolie. Le jeune homme a de l'ambition : rapidement promu conservateur, il veut que le palais du Roi-Soleil retrouve une place de choix dans le coeur des politiciens, des artistes, des Français tout simplement. Il mettra toute son énergie pour redonner au lieu ses lettres de noblesse... Mais à quel prix pour sa vie personnelle et celle de ses proches ?

Son fils Henri nous conte sa vie de famille et de château, un récit mêlant joies et drames, petite et grande histoire...

Donner votre avis

Lire un extrait offert de Le château de mon père ; Versailles ressuscité

En cliquant sur le bouton ci-dessous, découvrez immédiatement et sans engagement un extrait offert par Izneo !

Articles (5)

Avis (15)

  • En 1887, Pierre de Nolhac est nommé conservateur du château de Versailles, pas vraiment une promotion quand on comprend dans quel état et surtout quel est l’intérêt que porte le ministère de la culture, ou plutôt son équivalent de l'époque, pour ce château qui incarne encore si fort la monarchie...
    Voir plus

    En 1887, Pierre de Nolhac est nommé conservateur du château de Versailles, pas vraiment une promotion quand on comprend dans quel état et surtout quel est l’intérêt que porte le ministère de la culture, ou plutôt son équivalent de l'époque, pour ce château qui incarne encore si fort la monarchie et l'ancien régime.
    Pierre de Nolhac s'installe au château avec femme et enfants. D'autres enfants suivront, nés dans ce cadre certes somptueux mais qui dévore totalement la vie de Pierre de Nolhac, au détriment et pour le malheur de son épouse et de sa progéniture.
    Henri, l'un de ses fils, nous conte ici son histoire. Il vient rendre visite à son père en mai 1935. Celui-ci est désormais conservateur du musée Jacquemart-André, très affaibli, il fini de rédiger ses mémoires sur les heures vécues dans le château de Louis XIV.

    Quatre chapitres pour dire le retour à la vie de l'un des musées préféré des français et des touristes qui visitent la France. L’arrivée à Versailles (1887-1892), la redécouverte de Versailles (1892-1900), Versailles à la mode (1900-1913), Versailles entre guerre et paix (1914-1936). Puis un dossier composé de nombreuses photos et portraits pour conclure cette BD.
    Les auteurs mêlent subtilement l'histoire de la renaissance du château à celle du délitement de la famille de Pierre de Nolhac. Cet homme si passionné par son métier et par ce qu'il envisage de faire à mesure de ses découvertes du château et de ses trésors n'aura pas su vivre à la fois son métier passion et sa vie de famille. Son absence ou son indifférence devant les nombreuses naissances, les décès de certains de ses enfants qui affectent durablement son épouse, puis le départ de celle-ci, montrent qu'il n'aura jamais su gérer avec autant de ferveur sa vie personnelle.
    Par contre, la résurrection du château, la façon dont il a été protégé en particulier pendant la seconde guerre mondiale, les œuvres cachées ou exfiltrées en province, le Grand Canal et les nombreuses fenêtres occultés, et cette énergie mise à restaurer sans le dénaturer ce splendide ouvrage que l'Histoire lui a confié, parfois en se battant contre sa propre hiérarchie, ont fait de la passion et du dévouement de Pierre de Nolhac le musée que nous pouvons visiter avec tant de bonheur aujourd'hui.

    Au niveau du graphisme, le parti pris du noir et blanc, avec ses dessins esquissés, les visages ou les traits parfois à peine définis, nous plongent dans le passé avec une subtilité qui ne se voit pas forcément de prime abord, mais qui devient vite une évidence. Rendant parfois bien sombre le majestueux château du Roi Soleil, sans doute pour être aussi en symbiose avec ce qu'il était à cette époque. La grande qualité de cet album vient aussi des éléments historiques fouillés, de véritables révélations pour ma part, tant il semble évident au commun des mortels dont je suis que ce château a toujours connu la même splendeur et le faste que nous pouvons admirer aujourd'hui.

    thumb_up J'aime comment Commentaire (0)
  • 1887, Pierre de Nolhac, Attaché de conservation est nommé au Château de Versailles. C’est avec femme et enfants qu’il va découvrir ce « bel endormi ». A cette époque, le château n’a rien à voir avec celui d’aujourd’hui. Il n’intéresse personne et a été dégradé à la suite de l’occupation...
    Voir plus

    1887, Pierre de Nolhac, Attaché de conservation est nommé au Château de Versailles. C’est avec femme et enfants qu’il va découvrir ce « bel endormi ». A cette époque, le château n’a rien à voir avec celui d’aujourd’hui. Il n’intéresse personne et a été dégradé à la suite de l’occupation prussienne de 1870.
    Pierre de Nolhac va se jeter, corps et âme, dans cette œuvre qui sera celle de sa vie, faire revivre le château. Pour cela, il va ressortir des chefs-d’œuvre de l’Ancien Régime, qui avaient été remisés dans les greniers à l’époque de Louis Philippe. Ne disposant pas de moyens financiers importants, le nouveau conservateur va quand même réussir à organiser des expositions grâce à des prêts du Musée du Louvre.
    Le château va redevenir un lieu à la mode sous l’impulsion de l’exposition universelle de 1900. Mais ce réveil de Versailles se fera au détriment de sa vie de famille, l’épouse de Pierre de Nolhac ne supportant plus, qu’elle et les enfants passent au second plan.
    Ce livre est un magnifique objet, avec son dos toilé, sa très belle couverture et ses pages épaisses sur lesquelles reposent de splendides dessins en noir et blanc. Ce roman graphique, inspiré de la vie de Pierre de Nohlac est un vrai travail de fourmis, le dossier en fin de livre nous le confirme.
    Un très beau cadeau à (se) faire !

    thumb_up J'aime comment Commentaire (0)
  • Je ne connaissais la figure de Pierre de Nohlac que vaguement ; quelle belle idée d'avoir utilisé le noir et blanc pour peindre un personnage aussi haut en couleurs !! Il faut imaginer ce château au début du siècle dernier triste et froid avant que le formidable conservateur du domaine ne rende...
    Voir plus

    Je ne connaissais la figure de Pierre de Nohlac que vaguement ; quelle belle idée d'avoir utilisé le noir et blanc pour peindre un personnage aussi haut en couleurs !! Il faut imaginer ce château au début du siècle dernier triste et froid avant que le formidable conservateur du domaine ne rende au lieu, en un peu moins de 30 ans, toute la majesté qu'il mérite ! Dans ce roman graphique, le réel et la fictive s'alternent pour le meilleur. La bibliographie sur le château de Versailles est abondante, mais jamais, à mon sens, l'histoire de Versailles n'avait été abordée sous cet angle. Les dessins de Alexis Vitrebert sont magnifiques.

    thumb_up J'aime comment Commentaire (0)
  • C'est bande dessinée est une vraie merveille. Elle a beau être en noir et blanc, elle n'en est pas moins chaleureuse ; elle respire la vie, le grand air, et la liberté ! C'est absolument fou de penser qu'il y a encore peu de temps, le château de Versailles était par endroit ouvert aux quatre...
    Voir plus

    C'est bande dessinée est une vraie merveille. Elle a beau être en noir et blanc, elle n'en est pas moins chaleureuse ; elle respire la vie, le grand air, et la liberté ! C'est absolument fou de penser qu'il y a encore peu de temps, le château de Versailles était par endroit ouvert aux quatre vents et sujet à de tristes infiltrations d'eau. Les auteurs donnent chair à ce magnifique château en retraçant l'histoire de Pierre de Nohlac, celui qui, avec Louis XIV, aura peut-être le plus participé à la renommée du lieu.
    Les auteurs et dessinateurs ont su avec talent se hisser à la hauteur de la majestueuse demeure.

    thumb_up J'aime comment Commentaire (0)
  • Un grand et beau livre sur le château de Versailles, son histoire à travers un homme, le conservateur P.de Nolhac, qui donna sa vie pour rendre sa superbe à cet édifice laissé en berne à l'arrivée de la nouvelle République. Les dessins en noir en blanc sont parfois flous, puis très distincts,...
    Voir plus

    Un grand et beau livre sur le château de Versailles, son histoire à travers un homme, le conservateur P.de Nolhac, qui donna sa vie pour rendre sa superbe à cet édifice laissé en berne à l'arrivée de la nouvelle République. Les dessins en noir en blanc sont parfois flous, puis très distincts, les traits des personnages empruntent aussi cette voie, cela peut déstabiliser mais c'est un parti pris par le dessinateur. Histoire vraie, un peu romancée, livre à conserver, pour s'y replonger au fil des ans avec plaisir.

    thumb_up J'aime comment Commentaire (0)
  • Je ne suis pas un spécialiste de la BD mais quand j’ai vu la sortie de celle-ci, j’ai eu très envie de la lire. La couverture est magnifique, les dessins à l’intérieurs sont beaux.
    Cette BD retrace la vie du château de Versailles, surtout ses grands moments entre 1887 à 1936. Nous y suivons les...
    Voir plus

    Je ne suis pas un spécialiste de la BD mais quand j’ai vu la sortie de celle-ci, j’ai eu très envie de la lire. La couverture est magnifique, les dessins à l’intérieurs sont beaux.
    Cette BD retrace la vie du château de Versailles, surtout ses grands moments entre 1887 à 1936. Nous y suivons les « aventures » de famille de Monsieur Pierre de Nolhac qui a dédié sa vie au château au détriment du bonheur de sa femme et enfants. Il y a des moments durs.
    Les dessins de @alexis vitrebert ont un côté vintage qui me plait bien. Et la ressemblance entre la photo de Pierre de Nolhac et les dessins est frappante. Tous les dessins sont en noir et blanc ce qui donne un côté très nostalgique.
    A la fin du livre, il y a le dossier qui a permis aux auteurs et au dessinateur de réaliser ce magnifique livre, avec les recherches, des archives…
    Je ne peux que vous conseiller de le lire et de voyager dans le temps.

    thumb_up J'aime comment Commentaire (1)
  • Les dessins en noir et blanc m'ont quelque peu dérouté au départ. J'aurais aimé plus de couleurs. Mais au fil de la lecture on s'y habitue et on se rend compte que cela convient au thème de l'histoire.

    Cet album est tout simplement passionnant. Le château de Versailles est au centre de...
    Voir plus

    Les dessins en noir et blanc m'ont quelque peu dérouté au départ. J'aurais aimé plus de couleurs. Mais au fil de la lecture on s'y habitue et on se rend compte que cela convient au thème de l'histoire.

    Cet album est tout simplement passionnant. Le château de Versailles est au centre de l'histoire. On suit la vie de Pierre de Nolhac (1859-1936) et de sa famille qui devient conservateur du musée du château de 1892 à 1919. Il mettra tout son savoir-faire et son énergie pour remettre celui-ci en état au détriment hélas de sa famille.
    Le scénario est basé sur les mémoires du conservateur. Les dialogues sont très écrits et retranscrivent à merveille le langage et l'ambiance de l’époque.
    J'ai apprécié en fin de volume le dossier d’une douzaine de pages sur la famille de Nolhac et le château de Versailles commenté par Maïté Labat (photos de l’époque, lettres manuscrites, esquisses du dessinateur).

    Un magnifique roman graphique récompensé par le 1er Prix BD Lecteurs.com. Une vraie réussite.

    Merci à Lecteurs.com qui m'a permis de gagner ce dernier à un jeu-concours.

    thumb_up J'aime comment Commentaire (0)
  • Versailles château royal ! Il se dit que ce château fut construit par Louis XIV sur la base d’un pavillon de chasse que Louis XIII affectionné. Il se dit aussi que Colbert n’appréciait pas cette dépense et cette idée, pour lui, seul Le Louvre était le véritable château des rois. Qu’à cela ne...
    Voir plus

    Versailles château royal ! Il se dit que ce château fut construit par Louis XIV sur la base d’un pavillon de chasse que Louis XIII affectionné. Il se dit aussi que Colbert n’appréciait pas cette dépense et cette idée, pour lui, seul Le Louvre était le véritable château des rois. Qu’à cela ne tienne ! Louis XIV veut son château qui marquera le monde. C’est chose faite. En 1682 Louis XIV y emménage avec sa cour.

    Des empires, une restauration, des monarchies, des révolutions, des républiques, plus tard, Versailles n’est plus que l’ombre de son soleil. Trop royal pour la Troisième République, le château est plus un embarra qu’autre chose, surtout quand une impératrice allemande désire le voir.

    Cela étant, un maigre budget est alloué pour ce vieux musée qui n’intéresse plus personne, et Pierre de Nolhac vient d’être nommé conservateur sous la direction de Gosselin qui lui fait bien comprendre que ce château n’a d’intérêt que pour écrire dessus mais non travailler dessus. Toutefois, suite à une conversation Pierre de Nolhac change d’avis, et ce dit que conserver et restaurer ce château est tout aussi important. Ça sera la mission de sa vie, une mission qui lui fera oublier un peu sa famille… Nous suivons donc ici sa vie, son œuvre, son combat pour la survie de ce château.

    Père médiocre, homme d’un autre temps, ne jugeons cependant pas cet homme à l’aulne de ses relations familiales - sommes toutes classiques pour l’époque -, mais plutôt sur son combat contre une République un peu trop négligente avec ses rois. Car en effet, Pierre Nolhac, c’est ce passionné qui fera tout pour réveiller l’intérêt de ce château, et de débrouille en aide providentielle il y arrivera.
    Mais comme cette histoire s’étale sur le temps long forcément l’histoire de la résurrection ne se fait pas sans accro. En effet, entre les ouvriers profanateurs et les évènements mondiaux comme la Première Guerre mondiale ce château connaîtra des ralentissements dans sa régénération, parfois même d’autres fonctions.

    Vous l’avez compris cette BD c’est l’histoire d’un château qui renaît et d’un homme, mais c’est aussi bien plus que cela. Effectivement, ces pages sont aussi un coup de projecteur sur l’époque où nous voyons renaître de ses cendres le Paris de la belle époque. Ce Paris qui attire les talents artistiques, les esprits les plus audacieux, les femmes les plus élégantes, les grands de ce monde. Ce Paris bouillonnant, dont le nom fait encore rêver. Les auteurs nous ont vraiment plongés dans tout un contexte qui nous aide au final à mieux appréhender l’histoire du château. L’immersion est totale.

    Avant de finir un petit mot sur les dessins. Pour être franche la BD n’est pas un genre que j’affectionne particulièrement, surtout si cette dernière est en noir et blanc. Toutefois, si je ne suis pas tombé en pâmoison devant les dessins (que je trouvais parfois un peu grossiers), je dois néanmoins avouer que la retranscription de la décrépitude du château ou le faste de certaines scènes était à la mesure du sujet. Les fissures que l’on n’a pas manqué de dessiner sur les murs, les papiers qui traînent parterre comme dans une vulgaire halle aux poissons, en passant par les marques d’un poulet fumant ou encore d’un voile nuageux en blanc volant, il faut bien admettre que le travail pour plonger le lecteur dans une époque, une sensation, un instant, a fonctionné efficacement.

    En résumé c’était une lecture intéressante qui remplit bien son job, juste dommage de l’avoir reçu abîmée.

    Merci à Lecteurs.com, La Boîte à bulle, le Château de Versailles.

    thumb_up J'aime comment Commentaire (0)

Donnez votre avis sur ce livre

Pour donner votre avis vous devez vous identifier, ou vous inscrire si vous n'avez pas encore de compte.