Passionné(e) de lecture ? Inscrivez-vous gratuitement pour rejoindre la communauté et bénéficier de toutes les fonctionnalités du site !  

Habiter les ruines ; transformer, réinventer

Couverture du livre « Habiter les ruines ; transformer, réinventer » de Olivier Darmon aux éditions Alternatives
Résumé:

L'originalité de la vingtaine des réalisations présentées (Allemagne, Brésil, Mexique, Chine, Espagne, États-Unis, Grande-Bretagne, République tchèque, France) provient de la démarche adoptée par les architectes : il ne s'agit ni de réhabilitation ni de restauration mais d'un parti pris... Voir plus

L'originalité de la vingtaine des réalisations présentées (Allemagne, Brésil, Mexique, Chine, Espagne, États-Unis, Grande-Bretagne, République tchèque, France) provient de la démarche adoptée par les architectes : il ne s'agit ni de réhabilitation ni de restauration mais d'un parti pris consistant à confronter vestiges et architecture contemporaine. La ruine est ainsi davantage consolidée en l'état et conservée telle que plutôt que réhabilitée. La ruine devient alors comme le paysage de la construction neuve qui est insérée dedans ou à côté. Le choix des projets plaide pour une intervention «douce» qui consiste ni à détruire, ni à rénover, mais plutôt à coloniser l'existant, considérant que recycler, adapter, transformer, inventer d'autres usages est susceptible de s'avérer plus pertinent que de démolir pour reconstruire «mieux».

Donner votre avis