Rejoignez gratuitement le réseau des passionnés de lecture !  Je m'inscris

Dans la forêt

Couverture du livre « Dans la forêt » de Jean Hegland aux éditions Gallmeister
Résumé:

Rien n'est plus comme avant : le monde tel qu'on le connaît semble avoir vacillé. Des rumeurs courent : épidémies, crise énergétique, catastrophe nucléaire... Les gens se terrent et fuient. Nell et Eva, dix-sept et dix-huit ans, vivent depuis toujours dans leur maison familiale, au coeur de la... Voir plus

Rien n'est plus comme avant : le monde tel qu'on le connaît semble avoir vacillé. Des rumeurs courent : épidémies, crise énergétique, catastrophe nucléaire... Les gens se terrent et fuient. Nell et Eva, dix-sept et dix-huit ans, vivent depuis toujours dans leur maison familiale, au coeur de la forêt. Quand la civilisation s'effondre et que leurs parents disparaissent, elles demeurent seules, bien décidées à survivre. Il leur reste, toujours bien vivantes, leurs passions de la danse et de la lecture, mais face à l'inconnu, il va falloir apprendre à grandir autrement, à se battre et à faire confiance à la forêt qui les entoure, emplie d'inépuisables richesses.
Considéré comme un véritable choc littéraire aux États-Unis, ce roman sensuel et puissant met en scène deux jeunes femmes qui entraînent le lecteur vers une vie nouvelle.

Donner votre avis

Articles (2)

Avis (48)

  • Un texte impressionnant qui traite de la survie en forêt et des liens compliqués entre soeurs. Nell et Eva, 17 et 18 ans, vivent dans une maison isolée en forêt, comme l'ont choisi leurs parents. Mais leur monde harmonieux se délite : les parents meurent l'un après l'autre. l'électricité et...
    Voir plus

    Un texte impressionnant qui traite de la survie en forêt et des liens compliqués entre soeurs. Nell et Eva, 17 et 18 ans, vivent dans une maison isolée en forêt, comme l'ont choisi leurs parents. Mais leur monde harmonieux se délite : les parents meurent l'un après l'autre. l'électricité et l'essence viennent à manquer. Le pays serait victime d'épidémie, d'émeutes et en proie au chaos. Les deux filles doivent survivre mais aussi choisir leur avenir : rester en forêt ou découvrir le vaste monde. Une très belle évocation de la forêt américaine mais un récit terrifiant et oppressant. La soeur devient à la fois le seul recours humain et l'ennemi.
    Une parabole sur l'adolescence et le difficile passage à l'âge adulte. On ne ressort pas indemne de cette lecture forte.

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • Deux soeurs se retrouvent à devoir survivre dans la forêt sans leurs parents décédés et sans la civilisation disparue! Nell, passionnée d'écriture et de lecture et Eva, passionnée de danse, vont voir leur quotidien, leur relation, à jamais bouleversés par les événements impromptus!
    Un roman...
    Voir plus

    Deux soeurs se retrouvent à devoir survivre dans la forêt sans leurs parents décédés et sans la civilisation disparue! Nell, passionnée d'écriture et de lecture et Eva, passionnée de danse, vont voir leur quotidien, leur relation, à jamais bouleversés par les événements impromptus!
    Un roman envoûtant, où on est aimantés aux deux soeurs tout au long de l'histoire! A lire indéfiniment!

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • AVIS SUR LA VERSION AUDIO

    Il est dur le message que nous fait passer Jean Hegland dans son roman Dans la forêt. On se le prend en pleine poire son enseignement.

    Jamais un roman n’aura aussi bien illustré le fait que notre vie ne tient qu’à un fil. Coupez-le, coupez le jus et vous verrez à...
    Voir plus

    AVIS SUR LA VERSION AUDIO

    Il est dur le message que nous fait passer Jean Hegland dans son roman Dans la forêt. On se le prend en pleine poire son enseignement.

    Jamais un roman n’aura aussi bien illustré le fait que notre vie ne tient qu’à un fil. Coupez-le, coupez le jus et vous verrez à quel point nous sommes aujourd’hui dépendants de l’électricité. C’est sidérant et forcément effrayant. On a beau se dire que les humains faisaient sans avant, nous ne sommes plus ces humains-là, notre société entière fonctionne désormais aux kWh. Sans électricité se chauffer, se nourrir, communiquer, se déplacer, se divertir, se soigner deviennent un combat de tous les instants. Sans électricité, l’homme devient prisonnier de sa propre subsistance, toute son énergie étant alors focalisée sur le moment présent, sur son instinct de survie.

    Si le message d’une fin du monde inéluctable, tel que nous le connaissons, passe aussi bien par la plume de Jean Hegland c’est parce qu’elle a su s’appuyer sur des personnages forts pour nous atteindre. Nell et Eva, deux jeunes filles à peine sorties de l’adolescence, se retrouvent seules au monde à lutter pour leur survie. Rien ne leur sera épargné, les pires épreuves les attendent tandis que le moral fluctue au rythme des réserves qui s’amenuisent ou se reconstituent. Nell rivalise d’ingéniosité pour tirer profit de tout ce que la nature a à leur offrir. Elle cueille, goûte, concocte, mijote, conserve, infuse, broie, cuit, mange tout ce qui peut sembler vaguement comestible. Elle apprend à repérer ce qui est bon pour sa sœur et elle et ce dont elle doit se méfier. Elle puise au fond d’elle des instincts primitifs qui lui permettent ce retour aux sources salvateur. Jamais elle n’abandonnera son combat, même quand celui-ci consistera à tenir tête aux désirs de sa sœur, une ingénue qui ne perçoit pas l’urgence de la situation de la même manière. Et tandis qu’elle se bat pour survivre sur le long terme alors que sa sœur voudrait juste vivre l’instant présent, on se surprend à se demander qui a raison ? A quoi ça sert tout ça ? Survivre est-ce toujours vivre ?

    J’ai profondément aimé ce roman, ses personnages et à travers eux ses questionnements. Je suis restée captivée par le témoignage de Nell que l’on découvre à travers la voix de Maia Baran. La narratrice a ce petit quelque chose de juvénile dans la voix qui fait parfaitement illusion : on est persuadé d’écouter le récit d’une jeune fille de 18 ans. Son intonation sonne juste à chaque instant, même quand la peur ou la colère, l’énergie du désespoir pointent le bout de leur nez. Même quand l’inimaginable et l’indicible sont effleurés. Plus qu’une lecture c’est une interprétation que nous livre Maia Baran, une interprétation qui sert de manière magistrale ce texte dur et poignant.

    Verdict : Dans la forêt en version audio est un sans fautes pour moi. Le message, les personnages et la narration sont le trio gagnant de ce premier coup de cœur pour le Prix Audiolib 2020.

    Dans la forêt de Jean Hegland fait partie des 10 titres en compétition pour le Prix Audiolib 2020.

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • Une fiction tout à fait dans le ton actuel. On en revient au survivalisme et à une vie simple, dans ce livre, ainsi qu'à l'amour entre soeurs.
    Deux soeurs doivent oublier leurs rêves de danse, et d'études pour survivre seules, dans la forêt parfois hostile, avec peu, et apprendre petit à petit...
    Voir plus

    Une fiction tout à fait dans le ton actuel. On en revient au survivalisme et à une vie simple, dans ce livre, ainsi qu'à l'amour entre soeurs.
    Deux soeurs doivent oublier leurs rêves de danse, et d'études pour survivre seules, dans la forêt parfois hostile, avec peu, et apprendre petit à petit à se trouver une autre vie qui tourne uniquement autour de la Nature. Une vie un jour après l'autre.
    Ce livre est touchant et pur. Même si la fin est pour moi trop radicale, j'ai apprécié l'évolution de ces deux filles, femmes...
    C'est aussi une approche de comment peut être la vie pour des femmes quand il n'y a plus rien autour de nous.
    Un livre que je recommande chaudement;

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • Ce roman est une fiction qui réunit deux soeurs Eva et Nell au coeur d'une forêt. Eva se destine à la danse et veut rentrer dans la troupe d'un prestigieux ballet, Nell veut tenter sa chance à Harvard, mais le destin va bouleverser leurs projets. La civilisation autour d'elles s'effondre, ...
    Voir plus

    Ce roman est une fiction qui réunit deux soeurs Eva et Nell au coeur d'une forêt. Eva se destine à la danse et veut rentrer dans la troupe d'un prestigieux ballet, Nell veut tenter sa chance à Harvard, mais le destin va bouleverser leurs projets. La civilisation autour d'elles s'effondre, elles doivent apprendre à vivre sans carburant, téléphone, et sans électricité. Face à l'inconnu, elles doivent grandir autrement, au milieu de la nature. Un roman marquant, puissant et plein d'espoir.

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • Cela faisait un bon moment que je souhaitais lire ce roman et je suis sincèrement heureuse d’avoir pu le découvrir enfin.

    La forêt. C’est comme si j’y étais. Je sentais l’humus, je ramassais le bois, j’observais la poussière voleter dans un rai de lumière de la cabane. L’auteure nous plonge...
    Voir plus

    Cela faisait un bon moment que je souhaitais lire ce roman et je suis sincèrement heureuse d’avoir pu le découvrir enfin.

    La forêt. C’est comme si j’y étais. Je sentais l’humus, je ramassais le bois, j’observais la poussière voleter dans un rai de lumière de la cabane. L’auteure nous plonge véritablement dans un réalisme époustouflant. Ceux qui ont déjà entendu parler de l’effondrement retrouveront dans ce récit ses caractéristiques. Plus d’électricité, plus d’essence, plus d’alimentation dans les magasins… Et un chemin forcé vers l’autonomie. Mais on pourrait presque parler d’autarcie ici.
    Et si cela nous arrivait un jour, comment ferions-nous ? Serions-nous capables de nous en sortir ? De survivre.

    Nell et Eva, 17 et 18 ans, se retrouvent seules après la perte de leur mère puis de leur père. Elles vivent puis survivent dans leur petite maison en bois dans la forêt. Leurs ressources s’amenuisent et la cabane menace de s’écrouler. Alors elles vont devoir trouver des solutions pour se nourrir, se soigner, vivre au quotidien. Et nous, lecteurs, nous les suivons, jour après jour, s’émerveiller et se débattre dans cette nature à la fois belle et hostile.

    Mais un jour, un drame va toucher une des sœurs et dès lors, tout sera chamboulé. Leur relation est décortiquée, mise à nu. Leurs forces et leurs faiblesses nous sont dévoilées. Leurs doutes aussi. Nous entrons dans l’intime.

    La nature est bien sûr omniprésente. Elle enveloppe les deux sœurs qui perdent toute notion de temps. Leur vie est rythmée par les saisons, par le jour et la nuit, par la pluie qui tombe, par le soleil qui brûle. L’auteure détaille ce que la nature peut offrir mais aussi prendre. C’est troublant de réalisme, c’est sauvage, c’est amoureux, c’est effrayant. C’est la débrouille aussi. C’est une encyclopédie et d’autres livres tels que l’utilisation des plantes sauvages qui orienteront d’abord leurs choix et les aideront à rester en vie. Les glands peuvent-ils les nourrir ? Comment soigner une fièvre par les plantes ? L’auteure nous donne les réponses, presque les recettes parfois. C’est vraiment intéressant, comme si nous y étions. Puis l’instinct se fait une place. Savoir s’écouter et écouter ce qui nous entoure. Essayer, échouer, puis réessayer, et réussir. Chasser, malgré les larmes.

    L’auteur ne plante pas son récit dans une année précise. C’est peut-être ce qu’il nous arrivera dans quelques années, ou peut-être pas. Ce n’est pas de la science-fiction. Il n’y a pas d’exagération non plus. Les personnages sont proches de nous, ils sont vous et moi. C’est pourquoi on se projette facilement et profondément dans cette histoire.

    En bref, c’est encore un beau roman de l’éditeur Gallmeister qui met toujours un point d’honneur à sublimer la nature et le côté sauvage de l’Homme. Ce n’est pas un roman d’action mais de contemplation, et de survie dans une forêt qui accueille l’humain dans sa simplicité la plus pure mais aussi dans sa dangerosité s’il n’est pas assez attentif. C’est une histoire de mort, de naissance, de reconnexion avec soi-même et la nature.

    Dans la même veine, je vous conseille Sauvage de Jamey Bradbury.

    Sur mon blog : https://ducalmelucette.wordpress.com/2020/02/29/lecture-dans-la-foret-de-jean-hegland/

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • Très bien écrit. j'ai voyagé, j'ai rêvé et j'ai pleuré avec ce livre.

    Très bien écrit. j'ai voyagé, j'ai rêvé et j'ai pleuré avec ce livre.

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • Un roman d’apprentissage, puissant, où la nature est omniprésente, seul horizon de deux sœurs vivant dans une maison loin de tout, dans la forêt, alors que le monde a basculé dans le chaos, qu’il n’y a plus d’électricité, de téléphone, de magasin, de vivres… bref tout ce qui fait une...
    Voir plus

    Un roman d’apprentissage, puissant, où la nature est omniprésente, seul horizon de deux sœurs vivant dans une maison loin de tout, dans la forêt, alors que le monde a basculé dans le chaos, qu’il n’y a plus d’électricité, de téléphone, de magasin, de vivres… bref tout ce qui fait une civilisation.
    Les deux sœurs vont apprendre l’art de survivre, s’adapter aux restrictions, développer une manière d’être, de vivre.
    Extrêmement bien écrit, ce roman, ode à la nature, est également une ode à l’être humain, son entêtement à survivre malgré tout, sa débrouillardise.
    N’excluant ni la violence, ni la lâcheté des quelques être humains qui hantent ses pages, ce roman s’attache néanmoins au courage de l’Homme, son instint de survie qui le ramène à son être original : l’animal.
    Un roman indispensable.

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus

Donnez votre avis sur ce livre

Pour donner votre avis vous devez vous identifier, ou vous inscrire si vous n'avez pas encore de compte.