Passionné(e) de lecture ? Inscrivez-vous gratuitement pour rejoindre la communauté et bénéficier de toutes les fonctionnalités du site !  

Chaire philosophie sciences biologiques et medicales. 158

Couverture du livre « Chaire philosophie sciences biologiques et medicales. 158 » de Fagot-Largeault aux éditions College De France
Résumé:

« Il faut transporter la philosophie dans la médecine et la médecine dans la philosophie », lit-on dans un traité de la collection hippocratique. Transporter la philosophie dans la médecine signifie faire sortir la médecine de l´empirisme, la rendre rationnelle et scientifique. Transporter la... Voir plus

« Il faut transporter la philosophie dans la médecine et la médecine dans la philosophie », lit-on dans un traité de la collection hippocratique. Transporter la philosophie dans la médecine signifie faire sortir la médecine de l´empirisme, la rendre rationnelle et scientifique. Transporter la médecine dans la philosophie : la médecine naît d´une demande de soin. Il n´y a pas un gouffre entre ce qui est (le réel) et ce qui doit être (l´idéal) : ce qui est, le nouveau-né qui crie, appelle ce qui doit être. Répondre à la demande de soins par une médecine rationnelle, responsable, c´est adopter une position philosophique. Être médecin n´est pas neutre philosophiquement. La philosophie implicite de l´acte médical peut se résumer en trois affirmations : (1) il y a du mal (toute une métaphysique) ; (2) il faut y porter remède (toute une morale) ; (3) les efforts pour y porter remède sont dérisoires (ironie socratique), mais cela n´empêche pas de les continuer, pour l´honneur.

Donner votre avis