Catherine

Couverture du livre « Catherine » de Louise Bachellerie aux éditions Delpierre
Résumé:

Catherine Chéramy, petite-fille de la sorcière d´Ardentes, passe son enfance à travailler comme servante au château de la famille de Branche avec son frère jumeau, Nicolas. Elle y connaît les mauvais traitements, le mépris et la violence, mais aussi ses premiers émois envers le fils, Victor, qui... Voir plus

Catherine Chéramy, petite-fille de la sorcière d´Ardentes, passe son enfance à travailler comme servante au château de la famille de Branche avec son frère jumeau, Nicolas. Elle y connaît les mauvais traitements, le mépris et la violence, mais aussi ses premiers émois envers le fils, Victor, qui prend le temps de l´instruire.Lorsque s´abat le coup de trop, Nicolas la convainc de fuir le Berry pour Paris. Catherine va y vivre bien des péripéties avant d´ouvrir enfin une boutique de douceurs et sucreries, les Quat´Roses. Mais autour de sa bulle insouciante et légère, Paris s´agite, le mécontentement gronde, et ce sont les débuts de la Commune. Catherine sent s´éveiller en elle une conscience politique et une soif d´absolu qui risquent bien de tout balayer sur leur passage...

Donner votre avis

Avis(1)

  • Un très long roman écrit d’une manière très classique avec une langue parfaitement maitrisée.
    En 1860, orpheline, Catherine se retrouve placée à 12 ans avec son frère jumeau. Les maîtres sont des bourgeois stupides et méprisants. Seul le fils est humain et apprend à lire à Catherine.
    Quelques...
    Voir plus

    Un très long roman écrit d’une manière très classique avec une langue parfaitement maitrisée.
    En 1860, orpheline, Catherine se retrouve placée à 12 ans avec son frère jumeau. Les maîtres sont des bourgeois stupides et méprisants. Seul le fils est humain et apprend à lire à Catherine.
    Quelques années plus tard, victime de maltraitance, elle s’enfuit à Paris où commence une vie pleine de rebondissements.
    En 1870 c’est la guerre puis la révolution amenant à la Commune.
    C’est ahurissant, on se croirait en pleine crise des gilets jaunes.
    Comme quoi l’Histoire n’est qu’un éternel recommencement, comme quoi les situations recommencent toujours à pourrir suscitant de nouvelles colères, comme quoi on ne sait pas tirer de leçons du passé.
    En commençant à lire ce roman, malgré qu’il soit très bien écrit, je me disais que des histoires comme ça, avec ce style parfait mais si classique, j’en avais déjà lu des tonnes. La pauvre employée exploitée par des bourgeois sans scrupules, ça a longtemps fait pleurer dans les chaumières.
    Mais ensuite, j’ai été complètement passionnée par la vie de Catherine.
    Non seulement Catherine Bachellerie écrit très bien, mais c’est une excellente historienne. Et si je ne raffole pas d’ordinaire de romans historiques, je dois dire que là, j’ai été complètement conquise.
    Outre les événements terribles qui ont frappé la France, on redécouvre 50 ans d’Histoire, on rencontre des auteurs illustres, Baudelaire, Rimbaud, Hugo, Zola……. des peintres célèbres, Toulouse-Lautrec, Valladon….
    Et puis la petite Histoire se mêlant à la grande, la vie de Catherine, ses luttes de suffragette, sa pugnacité, ses années passées en Algérie, le retour à Paris, tout cela nous offre un superbe portrait de femme, et c’est un hommage aux femmes.
    Comme quoi mes réticences du début étaient infondées.
    Catherine, c’est un grand, fort, très beau roman.

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus

Donnez votre avis sur ce livre

Pour donner votre avis vous devez vous identifier, ou vous inscrire si vous n'avez pas encore de compte.

Où trouver ce livre en librairie ?

Service proposé en partenariat avec Place des Libraires

Suggestions de lecture

Ils ont lu ce livre

Discussions autour de ce livre

Il n'y a pas encore de discussion sur ce livre

Soyez le premier à en lancer une !

Forum

Afficher plus de discussions