À la folie

Couverture du livre « À la folie » de Clementine Celarie aux éditions Cherche Midi
  • Date de parution :
  • Editeur : Cherche Midi
  • EAN : 9782749150604
  • Série : (non disponible)
  • Support : Papier
Résumé:

Marguerite ne trouve plus de sens à sa vie. Prisonnière d'un système qui l'étouffe, elle rencontre une nuit un homme singulier. Il lui ouvre les portes de son monde, un centre où vivent des êtres dits anormaux, physiquement ou mentalement affectés. Ce lieu offre un nouveau souffle à Marguerite,... Voir plus

Marguerite ne trouve plus de sens à sa vie. Prisonnière d'un système qui l'étouffe, elle rencontre une nuit un homme singulier. Il lui ouvre les portes de son monde, un centre où vivent des êtres dits anormaux, physiquement ou mentalement affectés. Ce lieu offre un nouveau souffle à Marguerite, elle le perçoit comme un havre de rêve, de poésie, d'urgence de vivre. Elle propose aux résidents d'explorer leur imaginaire et leur créativité. Tous se réinventent alors un bonheur volé ou enfoui, au mépris de l'ordre établi. Mais jusqu'où pourront-ils aller ?
Qui est fou ? Qui ne l'est pas ? En s'ouvrant aux autres et à leurs différences, on découvre des trésors inattendus. Ce roman jette une passerelle salutaire entre le monde des vaillants - ceux qui vivent sans entraves et l'oublient - et celui des empêchés - ceux qui se battent jour après jours, contraints pour survivre de développer des forces inégalées.

Donner votre avis

Les derniers avis

  • Avec ce troisième ouvrage aux éditions du Cherche-Midi, Clémentine Célarié revient en force et en douceur sur un thème qui lui est cher. “À la folie” entraîne le lecteur dans le monde des “empêchés”, comme elle le formule si pudiquement, c’est-à-dire des personnes internées dans des...
    Voir plus

    Avec ce troisième ouvrage aux éditions du Cherche-Midi, Clémentine Célarié revient en force et en douceur sur un thème qui lui est cher. “À la folie” entraîne le lecteur dans le monde des “empêchés”, comme elle le formule si pudiquement, c’est-à-dire des personnes internées dans des établissements psychiatriques. Avec son héroïne Marguerite, une vedette du petit écran en crise existentielle, elle jette une passerelle entre les vaillants et les accidentés de la vie. Elle y met beaucoup de sa fougue et de sa légèreté pour transfigurer sa Marguerite en pleurs en une Rita rieuse. Une histoire d’amour fou, total, vrai, unique, naît dans le dernier refuge des êtres retranchés du monde que Marguerite/Rita se donne pour mission de réveiller. L’aria entêtant des Souffrances de Werther (opéra de Massenet) rythme, au fil de la narration, les aventures des résidents, agissant comme un aiguillon sur leur cœur assoupi. “Pourquoi me réveiller, ô souffle du printemps, pourquoi me réveiller ?” Oui, Clémentine, pourquoi les réveiller au monde ?

    Animatrice d’une téléréalité de bas étage, Marguerite précipite dans le néant sa carrière en perdition. Elle donne sa démission, et se retrouve à la rue. En errance dans Paris, sa vie contenue dans un maigre bagage, elle rencontre un homme aussi égaré qu’elle. Elle le ramène chez lui : une institution pour handicapés, dirigée par le bienveillant Adama. Marguerite se plaît dans ce lieu retiré où elle trouve du réconfort. Sa nature fantasque reprend peu à peu le pas sur sa déprime. Émue par les résidents, elle veut aider par n’importe quel moyen. Alors elle crée un atelier théâtre, auquel s’inscrivent Raoul, Pompon, Rachel, Tignasse, Abysse, Vadim, Victor, puis Barnabé ; chacun a sa lumière propre, mais elle ne brille presque plus, tamisée par trop de calmants. Marguerite, rebaptisée Rita, les incite à exprimer leur vie intérieure et à la partager. Peu à peu, chacun reconquiert son intégrité. La magie opère des changements joyeux, mais bouscule les esprits étriqués. Rita et ses amis devront lutter pour gagner leur vraie liberté d’être différent.

    Clémentine Célarié signe un roman “différent” dans ce qu’il y a de plus pur et de plus réjouissant. D’une plume à la fois guillerette et viscérale, qui ne manque pas d’humour, elle déchire le voile du honni avec l’enthousiasme d’une conquérante. Elle proclame sa déclaration d’amour à tous les vents, qu’ils soient bons ou contraires, avec cette formidable énergie contagieuse. Sans jugement, l’auteure choisit d’illuminer la profondeur de ces êtres foisonnants, riches de ce qu’ils sont et de ce qu’ils peuvent apporter. Si tant est qu’on s’ouvre à eux et qu’on les laisse libres de créer. Ce roman est un hymne à la vie et à l’amour sans frontière. Il se veut aussi une passerelle entre la rive des endormis et la rive des réveillés. Laissons à chacun la liberté d’être sur sa rive… Et si la solution était de faire connaissance sur la passerelle ?

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
Voir tous les avis

Donnez votre avis sur ce livre

Pour donner votre avis vous devez vous identifier, ou vous inscrire si vous n'avez pas encore de compte.

Où trouver ce livre en librairie ?

Service proposé en partenariat avec Place des Libraires

Ils ont lu ce livre

Discussions autour de ce livre

Il n'y a pas encore de discussion sur ce livre

Soyez le premier à en lancer une !

Forum

Afficher plus de discussions