Passionné(e) de lecture ? Inscrivez-vous gratuitement pour rejoindre la communauté et bénéficier de toutes les fonctionnalités du site !  

Yves Courriere

Yves Courriere

La biographie de cet auteur n'est pas encore disponible, proposez la vôtre : Contactez-nous

Avis sur cet auteur (2)

  • add_box
    Couverture du livre « Joseph Kessel ou sur la piste du lion » de Yves Courriere aux éditions Plon

    Felina sur Joseph Kessel ou sur la piste du lion de Yves Courriere

    Ne nous voilons pas la face, je n'avais jamais lu aucun roman de Joseph Kessel avant de découvrir ce pavé - oui car même pour un lecteur chevronné 1500 et quelques pages c'est un pavé, car se lancer dans une lecture aussi longue sans avoir un minimum d'avis sur cet auteur est un pari risqué....
    Voir plus

    Ne nous voilons pas la face, je n'avais jamais lu aucun roman de Joseph Kessel avant de découvrir ce pavé - oui car même pour un lecteur chevronné 1500 et quelques pages c'est un pavé, car se lancer dans une lecture aussi longue sans avoir un minimum d'avis sur cet auteur est un pari risqué. Heureusement, l'ère du confinement est arrivée... Je plaisante!

    Joseph Kessel. Celui qui comme moi ne connaît que de nom l'un de ses plus grands succès littéraires "Le lion", ne connaît rien. Joseph Kessel n'est pas seulement un auteur, c'est une destinée. Plusieurs vies vécues en une seule. Certains mettent des années à faire une chose, lui vivait sa vie à fond. Selon les mots d'Yves Courrière, son grand ami et biographe, c'était un être bouillonnant et généreux. Sur la piste du lion" est un récit d'une vie passionnante.

    Pour aborder cet ouvrage conséquent - non je ne repréciserais pas le nombre de pages, mais j'ai le clavier qui me démange... - la plume vivante et captivante d'Yves Courrière entraîne le lecteur sur les pas de ce géant léonin. L'ouvrage est rédigé comme un roman, avec moult détails et force descriptions aussi bien géographiques que contextuelles.

    D'origine russe, la première partie de ces mémoires aborde la jeunesse franco-russe du jeune homme puis sa montée sur Paris. L'homme participera aux deux guerres mondiales et en reviendra, plus fort et plein d'une expérience marquante qui l'aidera à laquelle il donnera vie à travers ses romans. Sa destinée bascule avec la publication de son premier succès "L'équipage". Journaliste pour Le matin, il parcourt le monde pour boucler ses reportages, c'est ainsi qu'en quelques mois, il eu l'occasion de rencontrer deux personnages marquants de la seconde guerre mondiale: Théodore Roosvelt et Adolf Hitler. La troisième partie s'ouvre sur le projet de Kessel de fonder un hebdomadaire avec son ami Georges Suarez. C'est dans ces pages, que le lecteur découvre l'idée que le Lion se fait de son rapport aux femmes, qui est somme toute très machiste, puisqu'il envisage en toute honnêteté de fonder son propre harem! La montée du nazisme clôture cette même partie et Josef Kessel quitte d'ailleurs le Gringoire qui adopte une ligne éditoriale trop antisémite à son goût. Il y répond avec le roman "La passante du Sans-Souci".

    Arrive l'année 1940, et la période de la drôle de guerre. L'Allemagne envahit la Belgique et la Hollande. L'homme est alors correspondant de guerre, comme il l'a été pour la guerre d'Espagne. Mais il sent très nettement le vent tourné et après l'Armistice, il finit pas rejoindre la résistance en compagnie de son neveu et ami Maurice Druon. C'est à cette période qu'ils composeront Le Chant des partisans. Cette quatrième partie se clôture sur l'article qu'écrira le journaliste à la une de France-Soir à l'occasion de la Libération. Journaliste dans l'âme, il assiste à un autre pan de l'histoire au travers des différents grands procès qui vont se jouer en Europe. Quelques années après, il finit l'écriture de son nouveau roman en quatre volumes "Le tour du malheur". Voyageur aux semelles de crêpe, il parcourt le monde et publie plusieurs romans dont le plus célèbre "Le lion". La dernière partie s'ouvre sur l'entrée du vieux baroudeur à l'Académie Française, ce qui surprend beaucoup. Tout le monde connaissant le non-conformisme de l'individu. Kessel effectuera un dernier pèlerinage à Vladivostok, en compagnie de sa femme Michèle O'Brien, où il achèvera d'écrire son dernier roman "Les temps sauvages".

    Au fil de sa vie, Josef Kessel a noué une multitude d'amitiés - il y a d'ailleurs à la fin de l'ouvrage un index des noms cités qui s'étale sur une trentaine de pages. Rien que ça! -, avec de petites gens comme avec des personnalités, hommes aussi bien que femmes, tous étaient marqués et séduits par le caractère, il est vrai tumultueux, de l'homme. C'est cela qui fait la richesse du portrait que dresse Yves Courrière dans ces mémoires, il dépeint aussi bien ses qualités que ses défauts, et rend fascinant cet être complexe et attachant. (...)


    http://lillyterrature.canalblog.com/archives/2020/03/24/38117071.html

  • add_box
    Couverture du livre « Joseph Kessel ou sur la piste du lion » de Yves Courriere aux éditions Plon

    Anne-Marie G sur Joseph Kessel ou sur la piste du lion de Yves Courriere

    je garde un souvenir très prenant de ce livre que j'ai lui il y a de nombreuses années. Il relate la vie de Joseph Kessel, journaliste, écrivain, une vie faite de voyages , d'aventure.
    Je vais le relire

    je garde un souvenir très prenant de ce livre que j'ai lui il y a de nombreuses années. Il relate la vie de Joseph Kessel, journaliste, écrivain, une vie faite de voyages , d'aventure.
    Je vais le relire