Passionné(e) de lecture ? Inscrivez-vous gratuitement ou connectez-vous pour rejoindre la communauté et bénéficier de toutes les fonctionnalités du site !  

Saphia Azzeddine

Saphia Azzeddine

La biographie de cet auteur n'est pas encore disponible, connectez-vous pour proposez la vôtre :

/1200

Merci d’utiliser une photo au format portrait en indiquant les copyrights éventuels si elle n’est pas libre de droits.

Nous nous réservons le droit de refuser toute biographie qui contreviendrait aux règles énoncées ci-dessus et à celles du site.

Les textes à caractère commercial ou publicitaire ne sont pas autorisés.

Avis sur cet auteur (26)

  • add_box
    Couverture du livre « Confidences à Allah » de Saphia Azzeddine aux éditions J'ai Lu

    catherine a sur Confidences à Allah de Saphia Azzeddine

    Un sacré premier roman, qui plaque, bouleverse et parle si bien de la vie d'une jeune maghrébine, qui va essayer de se sortir de la misère de son enfance, dans les montagnes. Qui va utiliser son corps pour s'en sortir. Elle va croiser des hommes qui vont profiter, abuser d'elle, mais elle...
    Voir plus

    Un sacré premier roman, qui plaque, bouleverse et parle si bien de la vie d'une jeune maghrébine, qui va essayer de se sortir de la misère de son enfance, dans les montagnes. Qui va utiliser son corps pour s'en sortir. Elle va croiser des hommes qui vont profiter, abuser d'elle, mais elle restera toujours maître de son corps et de son esprit.
    Jbara va nous raconter et plutôt raconter dans ce monologue à Allah, sa vie, ses espoirs, ses rapports aux autres et en particulier, aux hommes. Ce monologue est la parole d'une jeune fille, qui essaie de comprendre ce qui l'entoure, qui subit mais aussi qui choisit sa route. Il y a beaucoup de colère, de cris mais aussi d'humour (j'ai souri lorsqu'elle écoute les conseils d'une influenceuse à la radio !).
    Ce monologue est impitoyable et l'auteure nous bouleverse, nous bouscule, nous choque, nous émeut. Elle nous parle sans fioritures de la situation des jeunes femmes et des femmes dans le monde arabe.
    J'avais lu et apprécié Bilqiss, qui est aussi un portrait touchant d'une femme, qui essaie de trouver sa place dans la société.
    Viens de découvrir que ce premier roman a été adapté au théâtre et il est vrai que la langue de ce texte peut s'écouter, s'entendre.
    Je vais continuer ma lecture de cette auteure.
    #ConfidencesàAllah #NetGalleyFrance

  • add_box
    Couverture du livre « Mon père est femme de ménage » de Saphia Azzeddine aux éditions J'ai Lu

    Elizabeth Pianon sur Mon père est femme de ménage de Saphia Azzeddine

    Le papa de Paul est « femme de ménage ».
    Pour redorer la situation, on pourrait dire « agent d'entretien »
    Quand il le peut, Paul va aider son père.
    Quand le lieu à nettoyer est la bibliothèque, Paul est ravi et se gave de mots.
    Il faut dire qu'il dénote un peu dans sa famille.
    Il adore son...
    Voir plus

    Le papa de Paul est « femme de ménage ».
    Pour redorer la situation, on pourrait dire « agent d'entretien »
    Quand il le peut, Paul va aider son père.
    Quand le lieu à nettoyer est la bibliothèque, Paul est ravi et se gave de mots.
    Il faut dire qu'il dénote un peu dans sa famille.
    Il adore son père mais celui-ci lui fait parfois un peu honte, surtout quand il sort ses grosses blagues.
    Sa mère est handicapée et se gave d''émissions de faits divers.
    Sa sœur n'est pas très fufute et elle ne rêve que de devenir miss.
    Une belle histoire racontée avec talent.
    Je ne connaissais pas Saphia Azzedine.
    Elle est belle et talentueuse.
    Elle a un style vif, percutant, agréable, humoristique et sensible à la fois.
    On se prend d'affection pour ce père si fier de son petit Polo.
    Il n'est pas facile de naître dans un milieu social plus que basique quand on a une intelligence au-dessus du lot familial.
    Paul est en enfant vif et lucide, son papa est certes un peu rustre et primaire, mais entre ces deux là, c'est une superbe histoire d'amour très bien exprimée par l''écriture.

  • add_box
    Couverture du livre « Combien veux-tu m'épouser ? » de Saphia Azzeddine aux éditions Grasset Et Fasquelle

    Yves Lambert sur Combien veux-tu m'épouser ? de Saphia Azzeddine

    Combien veux-tu m’épouse ? Saphia Azzeddine

    Ah, les pensées des uns et des autres sur le mariage d’une famille aisée !

    Tatiana veut réaliser son rêve le plus précieux avec Philip et se marier en grande pompe…
    Nanti contre gens de bonne famille est-ce compatible ?

    L’autrice nous parle...
    Voir plus

    Combien veux-tu m’épouse ? Saphia Azzeddine

    Ah, les pensées des uns et des autres sur le mariage d’une famille aisée !

    Tatiana veut réaliser son rêve le plus précieux avec Philip et se marier en grande pompe…
    Nanti contre gens de bonne famille est-ce compatible ?

    L’autrice nous parle tour à tour des pensées de la mariée, de la mère, du père, de la sœur, du mari, de la gouvernante, de l’amie, du frère avant de déboucher sur le jour du mariage et sa finalité.

    Réduire le mariage à l’argent est-ce la seule question à se poser ? Philip est-il cupide ou calculateur ?

    « Le temps révèle tout sans qu’on le questionne » c’est ce qu’écrit Saphia Azzeddine dans une écriture légère aux notes d’humour et qui nous laisse dans la réflexion après cette lecture très plaisante à lire.

  • add_box
    Couverture du livre « Mon père est femme de ménage » de Saphia Azzeddine aux éditions J'ai Lu

    Sevlipp sur Mon père est femme de ménage de Saphia Azzeddine

    J'aime l'écriture de Saphia Azzeddine ; sa simplicité, son ton acerbe, son rythme alerte et son humour décalé.
    Il est question de Paul ; sa mère ne fiche rien, sa soeur se prend pour une reine de beauté et son père est femme de ménage.
    Il y a de l'ennui, de la monotonie, de la honte, des...
    Voir plus

    J'aime l'écriture de Saphia Azzeddine ; sa simplicité, son ton acerbe, son rythme alerte et son humour décalé.
    Il est question de Paul ; sa mère ne fiche rien, sa soeur se prend pour une reine de beauté et son père est femme de ménage.
    Il y a de l'ennui, de la monotonie, de la honte, des moqueries dans sa vie.
    Il y a surtout l'amour d'un père pour son fils et finalement aussi d'un fils pour son père.
    Alors oui, c'est un peu en dessous de "Confidences à Allah" et il y a quelques longueurs mais cela reste une jolie histoire émouvante avec des personnages attachants.

Discussions autour de cet auteur

Il n'y a pas encore de discussion sur cet auteur

Soyez le premier à en lancer une !