Passionné(e) de lecture ? Inscrivez-vous gratuitement ou connectez-vous pour rejoindre la communauté et bénéficier de toutes les fonctionnalités du site !  

Regis Loisel

Regis Loisel
Régis Loisel s'installe à Paris en 1972, c'est là que tout commence. Durant les années qui vont suivre, il rencontre Patrick Cothias et Serge Le Tendre, refait le monde à la terrasse de quelques cafés, vit la bohème. Les projets affluent, aboutissent, n'aboutissent pas, peu importe. En 1983, La Q... Voir plus
Régis Loisel s'installe à Paris en 1972, c'est là que tout commence. Durant les années qui vont suivre, il rencontre Patrick Cothias et Serge Le Tendre, refait le monde à la terrasse de quelques cafés, vit la bohème. Les projets affluent, aboutissent, n'aboutissent pas, peu importe. En 1983, La Quête de l'Oiseau du Temps (scénario de Le Tendre) est un tournant dans son parcours. Tant d'un point de vue personnel que créatif, il semble s'être trouvé. Cette série est considérée aujourd'hui comme LA référence du genre, très souvent imitée mais jusqu'à présent jamais égalée ; aucun auteur d'heroïc fantasy n'aura réussi à se dégager du poids de l'original. La Quête de l'Oiseau du Temps aurait pu être l'oeuvre de la maturité, mais croire cela aurait été mal connaître Régis Loisel. En 1989 il sort un album troublant, justement intitulé Troubles Fêtes. Pour la première fois, il se lâche de toutes contraintes techniques et illustre des textes érotiques. Ses dessins dégagent une énergie époustouflante, une sensualité terrible ; son trait se rapproche alors de l'expressionnisme de Doré, Rhops ou Rackham. "Il n'est pas un album de bande-dessinée à proprement parler mais, pour cinq dessins seulement, c'est à mon sens le meilleur que j'aie fait." Au même moment, il quitte Paris pour s'installer à Perros-Guirec. Le moment est venu de réaliser son interprétation du mythe de Peter Pan. Dès le premier album, il s'impose de manière définitive comme un auteur incontournable, véritable figure de proue d'un nouveau style "basé sur les sentiments, l'émotion". Le succès est considérable. Après quelques années passées en Bretagne, il ressent à nouveau le besoin d'ailleurs. Il se laisse donc entraîner dans une parenthèse de presque quatre ans pendant laquelle il travaillera pour les studios Disney sur les films Mulan et Atlantis. Il s'essaiera au cinéma en dessinant une partie du story-board du film Le Petit Poucet, concevra le jeu vidéo Gift (éditions Cryo Interactive) et goûtera au délicat jeu de la collaboration avec d'autres auteurs de bande dessinée. Une fois encore il a eu besoin d'ailleurs. Il construit sa carrière de manière empirique, à l'instinct ; la cohérence de son parcours tient de l'unité de ses envies et de ses choix Régis Loisel vit aujourd'hui à Montréal d'où il mène de front la série Magasin général avec Tripp, (Casterman). C'est en 2007 que paraît le premier tome du Grand Mort, une nouvelle série fantastique, comme toujours avec Loisel moins innocente qu'elle n'en a l'air au premier abord. Loisel reste au scénario, accompagné de Djian et confie le dessin à Vincent Mallié, qui reprendra aussi le dessin de la suite de La Quête de l'Oiseau du Temps.

Avis sur cet auteur (72)

  • add_box
    Couverture du livre « Un putain de salopard t.3 : Guajeraï » de Olivier Pont et Regis Loisel et Francois Lapierre aux éditions Rue De Sevres

    Yv Pol sur Un putain de salopard t.3 : Guajeraï de Olivier Pont - Regis Loisel - Francois Lapierre

    Max et Le Manchot sont dans la jungle amazonienne à la recherche de l'avion et du trésor qui y serait planqué. Baïa est seule, le capitaine Rego la cherche. Tous sont poursuivis par les hommes d'Hermann le chef du camp de travailleurs. Il y a aussi les 3C, Charlotte et Christelle, les...
    Voir plus

    Max et Le Manchot sont dans la jungle amazonienne à la recherche de l'avion et du trésor qui y serait planqué. Baïa est seule, le capitaine Rego la cherche. Tous sont poursuivis par les hommes d'Hermann le chef du camp de travailleurs. Il y a aussi les 3C, Charlotte et Christelle, les infirmières qui se retrouvent dans une situation compliquée et leur amie Corinne qui tente de les en sortir. Puis Magarida, la patronne de la taverne.

    Tome 3 de la série, toujours aussi passionnante et dynamique. Courses-poursuites, chassés-croisés, rebondissements. Lorsque l'on croit comprendre les liens entre certains personnages, on doute aussitôt d'eux. Beaucoup de protagonistes sont retors, doubles voire triples, des hommes qui ont vécu des aventures folles et qui n'étaient pas forcément du bon côté. Sans scrupules, prêts à tout pour un peu d'argent.

    Scénarisée par Régis Loisel, l'histoire monte encore d'un cran dans ce tome pour nous emporter totalement dans un tourbillon d'action et de surprises. Et le dessin d'Olivier Pont, virevoltant, coloré qui fait la part belle aux personnages mais sait aussi représenter de très belle manière la jungle amazonienne, renforce l'envie de passer du temps là-bas et de connaître le fin mot de l'histoire, mais il faudra attendre les tomes suivants.

  • add_box
    Couverture du livre « Un putain de salopard t.3 : Guajeraï » de Olivier Pont et Regis Loisel et Francois Lapierre aux éditions Rue De Sevres

    L'ivresse des bulles sur Un putain de salopard t.3 : Guajeraï de Olivier Pont - Regis Loisel - Francois Lapierre

    À la fin du second tome, Max apprend une nouvelle qui va changer le cours de son histoire, enfin surtout l'image qu'il pouvait en avoir. Il progresse maintenant à travers les dangers de la jungle (et je ne parle pas de la nature) en compagnie de son "père" mais sans Baia. Ce n'est pas vraiment...
    Voir plus

    À la fin du second tome, Max apprend une nouvelle qui va changer le cours de son histoire, enfin surtout l'image qu'il pouvait en avoir. Il progresse maintenant à travers les dangers de la jungle (et je ne parle pas de la nature) en compagnie de son "père" mais sans Baia. Ce n'est pas vraiment l'idée qu'il se faisait des retrouvailles avec celui qu'il cherche depuis si longtemps. Mais maintenant qu'il l'a retrouvé, comment s'opposer à ce paternel avec qui il ne partage pas vraiment la même vision de la vie ? Et surtout où est Baia, celle qu'il aime par dessus tout ?

    Lors de ma dernière chronique sur cette série, je vous disais que j'espérais qu'il n'y aurait pas autant de temps entre le tome 3 et tome 2 qu'entre le second et le premier. Bon a priori, je n'ai pas été entendu, puisqu'à 15 jours près cela fera 2 ans. Mais je ne boude pas mon plaisir de retrouver les héros, un peu maladroits et naïfs (enfin surtout Max) de cette série qui devrait se terminer en 4 tomes. C'est bien pensé (en même temps avec Regis Loisel, on est rarement déçu) il y a de l'aventure, de l'humour et on ne sait pas encore tout. Côté graphisme, le trait d'Olivier Pont est très bon. Les personnages sont tous atypiques et ont de vraies gueules bien identifiables (ça fait du bien et ça va bien avec le ton de la bd). Mais il ne faut pas s'arrêter au trait, car François Lapierre fait également un superbe travail sur les couleurs.

    Bon, et bien on a plus qu'à attendre la suite et la fin ... Car oui j'en veux encore. Deux ans vous êtes vraiment certains ?

  • add_box
    Couverture du livre « Un putain de salopard t.3 : Guajeraï » de Olivier Pont et Regis Loisel et Francois Lapierre aux éditions Rue De Sevres

    Dominique Jouanne sur Un putain de salopard t.3 : Guajeraï de Olivier Pont - Regis Loisel - Francois Lapierre

    Oh que oui ! Attendu ce Putain de salopard tome 3 ! Commandé en amont. Pas question de rater sa sortie !

    —Vous avez reçu Un putain de salopard ?
    —Oui. On vous l’a gardé. Il est dans le placard.

    Quelques clients surpris ont levé le nez…. Ça m’a fait sourire.

    Suite de cette superbe...
    Voir plus

    Oh que oui ! Attendu ce Putain de salopard tome 3 ! Commandé en amont. Pas question de rater sa sortie !

    —Vous avez reçu Un putain de salopard ?
    —Oui. On vous l’a gardé. Il est dans le placard.

    Quelques clients surpris ont levé le nez…. Ça m’a fait sourire.

    Suite de cette superbe aventure amazonienne tant en scénario qu’en dessin et en couleurs. Dynamique. Pleine de suspens. J’adore absolument cette saga.

    Je tourne les pages au rythme des courses effrénées et du suspens jusqu’à ce que je reste encore une fois sur ma faim car le tome 3 n’est pas la fin.

    En attente du tome 4, donc… Putain de salopards…

  • add_box
    Couverture du livre « Un putain de salopard t.3 : Guajeraï » de Olivier Pont et Regis Loisel et Francois Lapierre aux éditions Rue De Sevres

    bulle.noire sur Un putain de salopard t.3 : Guajeraï de Olivier Pont - Regis Loisel - Francois Lapierre

    Quel plaisir de retrouver ces personnages et l’ambiance amazonienne qui avait enchanté les deux premiers tomes !

    On retrouve aussi le dynamisme du récit de Régis Loisel qui continue sur un rythme de course-poursuites trépidant. En pirogues, à pieds, en vélo, en voiture…. Le tout dans une...
    Voir plus

    Quel plaisir de retrouver ces personnages et l’ambiance amazonienne qui avait enchanté les deux premiers tomes !

    On retrouve aussi le dynamisme du récit de Régis Loisel qui continue sur un rythme de course-poursuites trépidant. En pirogues, à pieds, en vélo, en voiture…. Le tout dans une jungle toujours aussi luxuriante, plus vraie que nature.

    Le dessin d’Olivier Pont rend grâce à ces décors splendides mais aussi à des personnages très vivants, bien aidé par les couleurs superbes de François Lapierre.

    Soyons clairs, il te faut lire les deux tomes précédents pour comprendre… impossible de prendre la série en cours… La fin de ce tome éclaire le mystère qui plane autour de Baïa et donne déjà envie d’avoir la suite en mains.

    Cette série remarquable illustre l’association idéale entre un scénariste et un dessinateur (et je n’oublie pas le coloriste !). Si tu ne connais pas, je ne peux que t’encourager à débuter le tome 1 au plus vite !