Passionné(e) de lecture ? Inscrivez-vous gratuitement ou connectez-vous pour rejoindre la communauté et bénéficier de toutes les fonctionnalités du site !  

Raphael Enthoven

Raphael Enthoven

La biographie de cet auteur n'est pas encore disponible, connectez-vous pour proposez la vôtre :

/1200

Merci d’utiliser une photo au format portrait en indiquant les copyrights éventuels si elle n’est pas libre de droits.

Nous nous réservons le droit de refuser toute biographie qui contreviendrait aux règles énoncées ci-dessus et à celles du site.

Les textes à caractère commercial ou publicitaire ne sont pas autorisés.

Vidéos relatives à l'auteur

Articles en lien avec Raphael Enthoven (2)

Avis sur cet auteur (11)

  • add_box
    Couverture du livre « Le temps gagné » de Raphael Enthoven aux éditions L'observatoire

    Anita Millot sur Le temps gagné de Raphael Enthoven

    Je connaissais le philosophe – comme la plupart d’entre nous – que j’appréciais d’ailleurs en général … Même si parfois ses côtés – un tantinet pédant et un brin narcissique – finissaient par m’agacer … Je viens tout juste de découvrir – avec son premier roman – l’enfant et l’adolescent quelque...
    Voir plus

    Je connaissais le philosophe – comme la plupart d’entre nous – que j’appréciais d’ailleurs en général … Même si parfois ses côtés – un tantinet pédant et un brin narcissique – finissaient par m’agacer … Je viens tout juste de découvrir – avec son premier roman – l’enfant et l’adolescent quelque peu meurtri par les adultes de son entourage (qui semblaient singulièrement manquer de compassion et pratiquaient la sournoiserie …) Un beau père (Isidore) passablement violent, jaloux et méchant, voire sadique (un peu « paradoxal » de la part d’un psychanalyste, tout de même …) Une demi-soeur (Édith) qu’il n’apprécie guère car elle lui rappelle trop son géniteur … Une mère amoureuse au point de fermer les yeux sur la maltraitance dont est victime son propre enfant (elle avait également la « main leste » nous dit Raphaël Enthoven …) mais qui n’accepte pas qu’il aille vivre chez son père … Un père qui tient à être celui qui console (peut-être plus par esprit de compétition que par réel amour filial …)

    Comme le précise l’auteur, il n’était pas à proprement parler un enfant « martyr », vivait dans un milieu privilégié, toutefois on comprend un peu mieux – au cours de ces 545 pages de confidences intimes – comment l’homme médiatisé s’est construit (tant bien que mal) dans des conditions pas forcément idéales (tout ce qui ne nous tue pas nous rend plus fort !…) Des confessions mi-touchantes, mi-impudiques (voire choquantes) qui – à coup sûr – modifient le regard que portait le lecteur sur le philosophe et l’homme public …

    Bien sûr, on peut se demander si « toute vérité est bonne à dire » (ou à écrire) mais ça, c’est un autre débat … Laissons donc les principaux protagonistes de ce récit (explosif !) s’entre-déchirer ultérieurement devant les tribunaux – si jamais l’envie leur en prenait – sachant que dans toute famille, chacun détient SA propre vérité …

  • add_box
    Couverture du livre « Le banquet » de Raphael Enthoven et Platon et Coco aux éditions Les Echappes

    ManonXB sur Le banquet de Raphael Enthoven - Platon - Coco

    Une pépite qui permet de prendre de la hauteur tout en riant !

    Une pépite qui permet de prendre de la hauteur tout en riant !

  • add_box
    Couverture du livre « Le temps gagné » de Raphael Enthoven aux éditions L'observatoire

    Lire_est_une_aventure sur Le temps gagné de Raphael Enthoven

    J'ai commencé ce livre parce qu'il était tombé dans mes mains et je me suis contrainte à le lire jusqu'à la fin parce qu'il me tombait des mains. J'ai souvenir de tout le battage médiatique autour de la sortie de ce roman autobiographique. Je ne comprends pas la raison de cet engouement : aucun...
    Voir plus

    J'ai commencé ce livre parce qu'il était tombé dans mes mains et je me suis contrainte à le lire jusqu'à la fin parce qu'il me tombait des mains. J'ai souvenir de tout le battage médiatique autour de la sortie de ce roman autobiographique. Je ne comprends pas la raison de cet engouement : aucun intérêt. Si Monsieur Enthoven avait des choses à dire à son entourage pourquoi ne l'a-t-il pas fait directement ? J'ai le souvenir d'une interview où il posait avec son père et disait la chance qu'il avait d'avoir eu de tels parents. Gageons que dans quelques années ( quelques mois peut-être) père et fils publieront à nouveau un livre celui de leur réconciliation. Sinon on n'apprend rien sauf que l'auteur est un goujat ( après avoir courtisé la fille et le père Levy il les dépeint sous des jours peu flatteurs), qu'il est radin ( obsédé par l'argent qu'il n'aurait pas , snif ! snif !) et qu'il a dû être marqué par la fable de Perette et le pot au lait ( parce qu'il en parlait déjà du temps de ces chroniques à la radio). Napoléon Bonaparte disait qu'il faut laver son linge sale en famille. Voilà un conseil judicieux qu'aurait du suivre l'auteur !

  • add_box
    Couverture du livre « Le temps gagné » de Raphael Enthoven aux éditions L'observatoire

    Lust sur Le temps gagné de Raphael Enthoven

    On peut penser que le premier roman de Raphaël Enthoven est un règlement de compte familial ou un gros coup de pub et pourtant j' ai passé un assez bon moment de lecture et je me suis même un peu amusée à le lire.
    Bon c' est vrai qu' il y a peut-être du voyeurisme là dessous, après la lecture...
    Voir plus

    On peut penser que le premier roman de Raphaël Enthoven est un règlement de compte familial ou un gros coup de pub et pourtant j' ai passé un assez bon moment de lecture et je me suis même un peu amusée à le lire.
    Bon c' est vrai qu' il y a peut-être du voyeurisme là dessous, après la lecture du ' Temps gagné ', j' ai lu le livre de son ex femme Justine Levy ' Rien de grave, c' est clair qu' il y a du règlement de compte dans l'air.
    C' est plutôt intéressant de lire les deux versions, pour moi il n' y a pas de mal à cela!!