Morales provisoires

Couverture du livre « Morales provisoires » de Raphael Enthoven aux éditions L'observatoire
Résumé:

Pourquoi vivre comme une contrainte, ou comme une invasion, le bombardement d'informations dont nous faisons l'objet ? Et si c'était un cadeau ? Une armée de silex ? Une orgie pour la curiosité ?

L'enjeu de ces chroniques n'est pas de faire briller l'actualité, mais de l'éclairer. La... Voir plus

Pourquoi vivre comme une contrainte, ou comme une invasion, le bombardement d'informations dont nous faisons l'objet ? Et si c'était un cadeau ? Une armée de silex ? Une orgie pour la curiosité ?

L'enjeu de ces chroniques n'est pas de faire briller l'actualité, mais de l'éclairer. La philosophie n'est pas le paquet cadeau, mais un scalpel pour traiter les événements ordinaires (ou non) de l'existence avec l'intérêt qu'ils méritent. Deux règles à cela : comprendre avant de juger, et s'étonner de ce qu'on a l'habitude de voir.

Si Obélix rejoue une scène de Montesquieu, si les Pensées de Pascal décrivent la détresse au travail, ou si Christine Boutin devient (provisoirement) un personnage de La Fontaine, ce n'est pas par snobisme ni goût du baroque, mais parce que c'est le cas. Et si Proust, Montaigne, Platon, Jankélévitch, Descartes, Bergson ou Spinoza sont inlassablement convoqués, c'est qu'à leur manière ils donnent tous à saisir ce qui dure à l'intérieur de ce qui passe.

Loin d'être un ouvrage de pop-philosophie qui tomberait en extase devant sa propre capacité à parler du quotidien, ce livre se veut l'exercice d'une admiration sans bornes pour le réel, ses splendeurs et misères, ses paradoxes et (surtout) ses anecdotes.

Donner votre avis

Avis(1)

  • Pourquoi ces morales sont-elles provisoires ?
    Parce que le monde est toujours en marche et évolue.
    Ce livre est constitué de courtes chroniques de quelques pages traitant de sujets de société, d’événements actuels, entre 2015 et 2017.
    Si les chroniques sont courtes, c’est qu’elles ont été...
    Voir plus

    Pourquoi ces morales sont-elles provisoires ?
    Parce que le monde est toujours en marche et évolue.
    Ce livre est constitué de courtes chroniques de quelques pages traitant de sujets de société, d’événements actuels, entre 2015 et 2017.
    Si les chroniques sont courtes, c’est qu’elles ont été diffusées sur Europe 1 par l’auteur. Toutes ? Je ne sais pas.
    Elles contiennent de nombreuses références littéraires et politiques.
    On a l’impression de sauter du coq à l’âne, les sujets pouvant être totalement différents d’une chronique à l’autre.
    C’est dense, varié, souvent intéressant, évidemment subjectif.
    J’ai été d’accord avec certaines, plus réservée sur d’autres.
    Ce n’est pas un livre à lire d’une traite, ce qui serait lassant, mais à lire par petites touches.

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus

Donnez votre avis sur ce livre

Pour donner votre avis vous devez vous identifier, ou vous inscrire si vous n'avez pas encore de compte.

Où trouver ce livre en librairie ?

Service proposé en partenariat avec Place des Libraires

Suggestions de lecture

Ils ont lu ce livre

Discussions autour de ce livre

Il n'y a pas encore de discussion sur ce livre

Soyez le premier à en lancer une !

Forum

Afficher plus de discussions