Morgane Rugraff

Morgane Rugraff

La biographie de cet auteur n'est pas encore disponible, proposez la vôtre : Contactez-nous

Avis (3)

  • add_box
    Couverture du livre « Ray Shepard, Tome 1 : Amnesie » de Morgane Rugraff aux éditions Plume Blanche

    Les Fantasy d'Amanda sur Ray Shepard, Tome 1 : Amnesie de Morgane Rugraff

    Retrouvez d'autres chroniques sur mon blog : https://lesfantasydamanda.wordpress.com

    --- Un synopsis bien trop succinct ---

    Après de nombreuses hésitations, j’ai fini par craquer pour le premier tome de la saga Ray Shepard à Mon’s Livre 2018. Pourquoi si longtemps après sa date de sortie ?...
    Voir plus

    Retrouvez d'autres chroniques sur mon blog : https://lesfantasydamanda.wordpress.com

    --- Un synopsis bien trop succinct ---

    Après de nombreuses hésitations, j’ai fini par craquer pour le premier tome de la saga Ray Shepard à Mon’s Livre 2018. Pourquoi si longtemps après sa date de sortie ? Eh bien, en vérité, j’ai eu la chance de discuter avec l’auteure qui m’a gentiment présenté son histoire et a ensuite dédicacé mon exemplaire.

    Mais parce que le synopsis n’en révèle que très peu sur l’intrigue – c’est même un euphémisme, si vous voulez mon avis -, je vais essayer de vous expliquer les débuts de cette trilogie, avec mes mots.

    Dans l’univers de Morgane Rugraff, chacun d’entre nous possède une âme qui prend l’apparence d’un animal, non pas de façon solide, mais plutôt sous forme de fluide. C’est d’ailleurs pour cette raison qu’on appelle cela un spectre. La pratique populaire veut donc que l’on apprenne à se battre pour remporter des duels de spectres – oui, un peu comme dans Pokemon. À ceci vient s’ajouter l’utilisation de l’alchimie, une magie qui repose sur l’utilisation d’incantations aux effets divers.

    Chaque année, un grand tournoi est organisé dans la ville où vivent Ray et ses proches. Or, ceux-ci ont bien l’intention d’y participer ! Mais qui est Ray Shepard ? Selon moi, il est important de connaître trois choses à son sujet :

    1. Il excelle dans l’art des combats de spectres ;
    2. Son passé lui apparaît très flou, ce qui explique le titre du premier volet ;
    3. Il ne désire qu’une seule chose : se venger de son frère, car ce dernier aurait commis un acte ignoble que je passerai sous silence.

    Bref, présentée comme ça, l’histoire me semblait extrêmement prometteuse !

    --- Au coeur de l’imaginaire de Morgane Rugraff ---

    Lorsque j’ai ouvert Amnésie pour la première fois, il était tard et j’avais simplement envie de lire quelques pages avant de m’endormir. Je suis alors tombée sur un préambule décrivant le monde dans lequel je m’apprêtais à entrer. Et ce passage a tant attisé ma curiosité que j’étais persuadée d’aimer la suite.

    Malheureusement, ma lecture ne s’est pas déroulée sans heurts, même si j’admets volontiers que l’univers est original, fouillé et prenant !

    --- Premier frein : une plume maladroite ---

    Mes mots vont sûrement vous sembler durs, mais pour être honnête avec vous, je n’ai pas apprécié l’écriture de Morgane Rugraff. En fait, le rendu m’a paru très amateur, très brouillon.

    Pour ne rien arranger, j’ai même trouvé que l’auteure en faisait des tonnes ; elle revient sans cesse aux regards que se lancent ses personnages, se perd dans des passages inutiles où ses héros contemplent le ciel en s’interrogeant sur leur avenir. C’est ce genre de lieux communs qui, selon moi, nuisent à l’identité propre d’un roman.

    Bien entendu, mon ressenti est totalement subjectif. D’autres lecteurs ont d’ailleurs apprécié cette trilogie, et tant mieux !

    --- Deuxième frein : des personnages stéréotypés ---

    Sincèrement, ils m’ont carrément tapé sur les nerfs. Tous les clichés du young adult sont en effet réunis dans cette saga :

    1. Ray, le badboy ténébreux qui n’est pas très bavard, mais dont l’attitude supérieure en dit suffisamment long sur ses performances au combat ;
    2. Jack, son rival qui, malgré ses efforts, ne lui arrive pas à la cheville, ce qui le frustre énormément ;
    3. Kaily, la fille naïve et pleurnicharde qui n’a pu résister au charme dévastateur de Ray et qui, pour couronner le tout, se trouve être la petite soeur de Jack ;
    4. Mariah, la belle solitaire dont les aspirations restent secrètes et que toutes les filles envient pour sa beauté.

    Autant vous dire que j’ai déchanté en découvrant de tels stéréotypes, stéréotypes qui se confirment jusqu’à la dernière page. Or, c’est justement ce qui les a rendus si prévisibles et ce qui m’a permis de deviner, à l’avance, leurs pensées et leurs actes. De plus, ceux-ci sont souvent excessifs, comme si leurs émotions étaient exacerbées.

    Bref, vous l’aurez compris, j’aurais apprécié davantage de subtilité dans la construction de ces personnages.

    --- Troisième frein : une intrigue sans bases solides ---

    J’aurais certainement pu faire l’impasse sur la plume maladroite et les personnages clichés si seulement le scénario s’était révélé à la hauteur. Mais, en vérité, l’intrigue tourne littéralement en rond, débordant de scènes superflues, de pensées parasites, de combats répétitifs et confus.

    À mon sens, on pourrait aisément supprimer un tiers du livre. Cette impression de longueurs m’a d’ailleurs été confirmée par une anecdote de l’éditrice ; elle m’a confié que la première version d’Amnésie était beaucoup plus courte. Et malheureusement, je n’entrevois pas vraiment la valeur ajoutée dans la version finale. Car, si le nombre de pages est conséquent, les révélations, elles, sont données au compte-gouttes. À la fin, on en sait toujours aussi peu sur les intentions de Ray…

    --- En conclusion : une note pas si mauvaise ? ---

    Même si ma lecture s’est révélée longue et pénible, je reconnais le potentiel de cette saga. Cependant, j’avais beau entrapercevoir ce que d’autres lecteurs ont tant aimé dans cette histoire, je ne parvenais pas à faire fi des défauts qui me sautaient aux yeux.

    L’éditrice m’a pourtant assuré que la suite était meilleure. J’hésite donc à poursuivre la trilogie, par simple curiosité. Mais ce qui est sûr, c’est que ça ne sera pas dans les semaines à venir.

  • add_box
    Couverture du livre « Ray Shepard, Tome 1 : Amnesie » de Morgane Rugraff aux éditions Plume Blanche

    Ju lit les Mots sur Ray Shepard, Tome 1 : Amnesie de Morgane Rugraff

    Laissez-vous emporter par ce premier opus des aventures fantastiques de Ray Shepard ! j’avoue que je n’étais pas très emballée par cette lecture, le genre? Yong Adulte, n’étant pas celui que j’affectionne particulièrement. Pour autant, sortir de sa zone de confort, est parfois bénéfique et ici,...
    Voir plus

    Laissez-vous emporter par ce premier opus des aventures fantastiques de Ray Shepard ! j’avoue que je n’étais pas très emballée par cette lecture, le genre? Yong Adulte, n’étant pas celui que j’affectionne particulièrement. Pour autant, sortir de sa zone de confort, est parfois bénéfique et ici, j’ai été agréablement surprise.

    La plume de l’auteur est travaillée, même si on déplore plusieurs coquilles, avec parfois des mots manquants… Je mets plus cet aspect sur le travail de la maison d’édition… Et je dois dire que c’est assez déplaisant, pour ne pas donner envie d’acheter la version papier, alors même que l’objet livre en lui-même, donne très envie de le posséder, grâce à cette belle couverture.

    Passé ce coup de gueule sur la ME, je vais m’attarder sur Ray Shepard… Même s’il ne révolutionne pas le genre, je dois dire que j’ai passé un excellent moment à découvrir l’univers que l’auteur a mis en place. Même si on se rapproche beaucoup de « la croisée des mondes » de Philip Pullman avec l’idée du double animal de l’homme… J’avais vraiment peur que l’auteur ne s’affranchisse pas de l’idée identique.

    Dès le second chapitre, on entre dans le vif de l’intrigue et là l’auteur arrive a créer son propre univers avec des personnages bien travaillés.

    Ray Shepard : meurtri par la vie et la perte de sa famille assassinée. Son spectre, Aerön un tigre blanc.
    Mariah Alevann : un passé tout aussi tragique. Semeuse d’éclairs. Son spectre Luthéus, un lynx argenté
    Matt : meilleur ami de Ray. Son spectre Taek, un ocelot
    Tyler Hatwood : demi-frère de Matt. Son spectre Urcane, un léopard
    Kaily Black : sœur de Jack. Son spectre Athénestia, une panthère noire
    Jack Black : ennemi juré de Ray. Son spectre Stax un puma
    Jim Hayden : a pour maître Damon Black. Son spectre Sherbane, un léopard

    Tiago Falk : Eclaireur de la Guilde des Ombres. Son spectre, Tarot, un aigle
    Sloane : duelliste des UCB. Son spectre, Vesta, un oiseau de proie
    Evans et Brian : duellistes des UCB. Leurs spectres un guépard et un serval.
    Jay et Tom : jumeaux, duellistes des UCB. Leurs spectres, Tshâd et Arion, des chats sauvages
    Kévin : duelliste des UCB. Son spectre, un singe
    Adam : ami de Jack. Son spectre un loup
    Damon Black : le père de Jack et Kaily, avide de pouvoir. Possède un spectre, moitié lion, moitié oiseau.
    Léane Raven : traqueuse de fluide
    Kiba : duelliste et leader des Ice Dogs. Son spectre, un loup blanc

    Ryo Shepard : frère de Ray et disciple des Gouttes pourpres
    Brewen Alevann : frère de Mariah et disciple des Gouttes pourpres,

    Même si on se perd au début entre les différents noms à retenir et surtout ceux de leur double « animal ». Ce double, dont la construction est aussi travaillée et visuelle. Il n’est facile de décrire cet univers que l’auteur construit avec brio. Des combats, des entrainements, jusqu’à la consécration par un tournoi entre duellistes…

    Au fil de l’intrigue, certains personnages évoluent plus que d’autres et même si une romance est présente avec un triangle amoureux crédible, pour une fois ce n’est pas une romance niaise, mais bien un amour torturé et surtout l’auteur fait comprendre, que « l’amour ne sauve pas de tout » ! Ouf enfin un truc plausible dans le genre ! Non mais sérieusement, il faut arrêter de croire que le prince charmant va venir sur son blanc destrier et te sauver de ta noirceur… Il n’y a qu’une personne qui peut te sauver… TOI… Et même si Ray Shepard est charismatique, il est l’emblème même du gars qui décide d’affronter sa noirceur et de l’assumer… Il a une bonne raison en même temps… Chaque personnage est construit sur un modèle unique, lui conférant une personnalité propre.

    Même si, à la fin du premier tome, beaucoup de question subsistent, il n’en reste pas moins que l’auteur construit un univers avec ses propres règles, avec une plume très visuelle et bien scénarisée. Le final, donne envie de lire la suite et c’est bien là tout le talent de l’auteur d’accrocher son lecteur par une plume et une intrigue addictive.

  • add_box
    Couverture du livre « Ray Shepard, Tome 1 : Amnesie » de Morgane Rugraff aux éditions Plume Blanche

    Fantasybooksaddict sur Ray Shepard, Tome 1 : Amnesie de Morgane Rugraff

    http://fantasybooksaddict.blogspot.fr/2017/11/ray-shepard-tome-1-morgane-rugraff.html

    J'ai été assez surprise par l'univers très sombre que nous propose l'auteure ! Cela ne ressemble en rien à ce que j'ai pu lire jusqu'ici et pourtant dieu seul sait le nombre de livres que j'ai pu lire...
    Voir plus

    http://fantasybooksaddict.blogspot.fr/2017/11/ray-shepard-tome-1-morgane-rugraff.html

    J'ai été assez surprise par l'univers très sombre que nous propose l'auteure ! Cela ne ressemble en rien à ce que j'ai pu lire jusqu'ici et pourtant dieu seul sait le nombre de livres que j'ai pu lire jusqu'à aujourd'hui ! En effet, je l'ai trouvé très original et bien construit, bien que les 100 premières pages m'aient paru longues du fait de sa complexité notamment avec ses histoires de fluides liés à l'âme de chacun, qui se manifestent par un spectre animal. Ce n'est pas facile à saisir car rien ne nous permet de nous raccrocher à quoi que ce soit de connu (si, peut être A la croisée des mondes de Philip Pullman où une partie de l'âme est également sous forme animale appelée Daemon) ! Certes, on sent que c'est un tome introductif où les masques ne tombent qu'à la fin, laissant présager une suite plus explosive. Cependant, ce n'est pas plus mal car il y a beaucoup d'éléments à emmagasiner !

    Côté personnages, j'avoue que ce n'était pas gagné non plus ! En effet, eux aussi sont tout aussi sombres que l'univers !
    Ray Shepard est le personnage central de cette saga. Je le définirais comme un anti-héro ! C'est un duelliste dont la réputation le précède, entraînant les UCB, une équipe de duellistes talentueux. Il est froid et ne montre jamais ce qu'il pense ! Bref, le genre de personnage que je n'apprécie pas en tant général ! Pourtant, il faut aller chercher derrière les apparences pour découvrir ses motivations et ce qui le fait avancer jour après jour ! Je crois que je n'ai jamais suivis un personnage aussi torturé ! Il est très mature pour son âge. D'ailleurs, je me suis demandée à plusieurs reprises où étaient les adultes car hormis quelques exceptions près, on ne suit que des adolescents !
    Maria est un personnage que je n'ai pas tout de suite apprécié car elle est très charismatique mais pas très abordable, d'autant plus qu'elle déteste qu'on se mêle de ses affaires. Cependant, on ne peut s'empêcher de s'attacher à elle car elle a un passé tout aussi violent que celui de Ray et c'est ce qui me semble-t-il les a rapproché. De plus, on se prend au jeu en suivant son point de vue. En effet, elle prend des décisions qui l'amènent vers l'inéluctable alors qu'on voudrait qu'elle agisse autrement pour son bien !
    Nous avons également un troisième point de vue, celui de Kaily, la sœur de Jack, chef d'une bande rivale des UCB. Ces deux-là, ainsi que Matt sont les plus "humains" de ce premier opus et cela amène une bouffée d'air frais à l'intrigue ! Certes, Kaily a failli me rendre dingue avec son obsession pour Ray, mais au-de-là de cela, j'ai apprécié son évolution ! En effet, alors que c'était une jeune femme fragile voire naïve, au début, Ray va l'aider à prendre confiance en elle et peu à peu, elle va surmonter sa timidité pour démontrer une force qu'elle ne soupçonnait pas !

    Pour conclure, si les premières pages m'ont laissé perplexes quant au but recherché par l'auteur, mes réticences se sont vite évanouies avec des personnages aussi mystérieux les uns que les autres, qui ont su tout de même me toucher malgré le contexte sombre, qui mêle alchimie et quête de pouvoir ! Désormais, je ne languis qu'une chose : découvrir ce que nous réserve l'auteure avec le tome 2 !

Discussions autour de cet auteur

Il n'y a pas encore de discussion sur cet auteur

Soyez le premier à en lancer une !