Maxime Chattam

Maxime Chattam

Maxime Chattam, de son vrai nom Maxime Drouot, est un romancier français né en 1976 dans le Val-d’Oise. Influencé par de nombreux voyages aux Etats-Unis et par son attrait pour la culture américaine, l’auteur s’inspire tout d’abord de Stephen King pour ses premiers écrits. Les romans suivants, eu...

Voir plus

Maxime Chattam, de son vrai nom Maxime Drouot, est un romancier français né en 1976 dans le Val-d’Oise. Influencé par de nombreux voyages aux Etats-Unis et par son attrait pour la culture américaine, l’auteur s’inspire tout d’abord de Stephen King pour ses premiers écrits. Les romans suivants, eux aussi, sont imprégnés par le monde anglo-saxon. Spécialiste du thriller et du roman policier, Maxime Chattam a suivi une formation en criminologie qui lui a permis d’aborder la psychologie criminelle et d’avoir une première approche de la médecine légale.

L’auteur est notamment célèbre pour sa Trilogie du Mal qui regroupe L’Âme du mal, In Tenebris et Maléfices. L’intrigue de cette trilogie policière se déroule aux Etats-Unis et fait l’objet d’un préquel, La Promesse des Ténèbres. En 2003, Maxime Chattam reçoit le prix du roman fantastique au festival de Gérardmer pour son œuvre Le Cinquième Règne. D’autres romans, indépendants ou en série, viennent compléter l’œuvre de l’auteur.

Articles (5)

  • Comment un écrivain effectue-t-il ses travaux de recherche ?
    Comment un écrivain effectue-t-il ses travaux de recherche ?

    Maxime Chattam nous explique son travail avec les gendarmes de la Section de Recherches...

  • Kamel Daoud et le Mal absolu, Dany Laferrière et le mal français, s’auto-éditer : comment on fait ?
    La revue de presse livres #2

    La Revue de Presse littéraire de février

  • Eté 2015, les 10 polars à ne pas manquer
    A redécouvrir : été 2015, les 10 polars à ne pas manquer

    Les psychopathes sont au meilleur de leur forme et les maîtres du polar au meilleur de leur talent pour raconter leur folie. Une imagination à faire froid dans le dos, à réveiller les plus profondes angoisses et surtout à graver avec addiction ces histoires dans vos mémoires puisque chers lecteurs, vous vous jetez dessus avec frénésie ! Alors faites votre choix, le must du thriller vous attend !

  • Conversation virtuelle avec Maxime Chattam
    Spécial polar : Conversation virtuelle avec Maxime Chattam

    Dans son dernier roman, Que ta volonté soit faite, il va encore plus loin dans le roman noir en se jouant littéralement du lecteur qu'il mène à Carson Mills, une bourgade fort sympathique du Midwest où mieux vaut ne pas croiser Jon Petersen, un beua specimen de pervers psychopathe...

Voir tous les articles

Avis (451)

  • Couverture du livre « In tenebris » de Maxime Chattam aux éditions Pocket

    Elodie Noizet sur In tenebris de Maxime Chattam

    Voici le deuxième tome de la trilogie du mal (voir ma chronique du tome 1 ci-dessous) Joshua Brolin est de retour! C'est un livre qui nous plonge encore une fois dans la noirceur de l'âme humaine et dans ce que l'homme a de plus abject. Si vous commencez cette trilogie, accrochez-vous! Vous...
    Voir plus

    Voici le deuxième tome de la trilogie du mal (voir ma chronique du tome 1 ci-dessous) Joshua Brolin est de retour! C'est un livre qui nous plonge encore une fois dans la noirceur de l'âme humaine et dans ce que l'homme a de plus abject. Si vous commencez cette trilogie, accrochez-vous! Vous plongerez dans un monde cruel, sadique, glauque. Le plus de cette trilogie repose vraiment sur la psychologie des personnages notamment celle des tueurs que l'on a grâce au profileur Joshua Brolin. Je suis plus que conquise par l'écriture de Chattam avec une histoire addictive, rythmée qui nous précipite dans les ténèbres... (...)

    http://auchapitre.canalblog.com/archives/2018/06/29/36522301.html
    Ma page facebook Au chapitre d'Elodie

  • Couverture du livre « L'appel du néant » de Maxime Chattam aux éditions Albin Michel

    Musemania sur L'appel du néant de Maxime Chattam

    Avant toute chose, il faut savoir que ce livre est le troisième opus de la trilogie suivant les enquêtes de Ludivine Vancker. Il vient après « La conjuration primitive » et « La patience du diable ». Des rappels sont faits au fil de l’histoire mais, contrairement à d’autres livres (je pense...
    Voir plus

    Avant toute chose, il faut savoir que ce livre est le troisième opus de la trilogie suivant les enquêtes de Ludivine Vancker. Il vient après « La conjuration primitive » et « La patience du diable ». Des rappels sont faits au fil de l’histoire mais, contrairement à d’autres livres (je pense surtout au livre « Le tueur au miroir »), il peut tout à fait se lire indépendamment des deux premiers. Ce que j’ai d’ailleurs fait, sans le vouloir dans un premier temps.

    Très grande fan de Maxime Chattam, je n’ai absolument pas été déçue par son dernier bébé même si, mais c’est mon opinion tout à fait personnelle, il a fait de gros changements dans son style d’écriture.

    Tout d’abord, les chapitres sont plus longs qu’à l’accoutumée. Ensuite, le style d’écriture est moins fluide mais plus réfléchi. On quitte les thrillers sanguinolents pour se retrouver dans un sujet qui est, hélas, entièrement d’actualité : le terrorisme et sa lutte par des hommes et femmes de l’ombre.

    Maxime Chattam a de très bonnes sources et cela se ressent dans le déroulé de l’histoire car tout semble cohérent. On se retrouve face à une réalité de terrain, tout à fait plausible, contrairement à ce qui est parfois filmé dans les films et séries américains.

    Lectrice que je suis, j’ai tenté de trouver le coupable au long de l’intrigue et en fait, j’étais à chaque fois très loin du compte. L’auteur arrive à vous faire perdre vos repères et à vous faire douter quant à la machination mise en place. La dernière partie de l’histoire et plus particulièrement le final, sont absolument bluffants.

    Chronique complète : http://musemaniasbooks.blogspot.com/2018/02/lappel-du-neant-de-maxime-chattam.html

  • Couverture du livre « La conjuration primitive » de Maxime Chattam aux éditions Pocket

    Margot Drochon sur La conjuration primitive de Maxime Chattam

    Eh bah ! Comment dire !! Un très bon roman !

    J'ai été à fond dans l'histoire de A à Z. Bon, y a eu des moments difficiles où j'ai été obligé de refermer le livre en lisant les horreurs que certains peuvent commettre... C'est gore, ça prend aux tripes, c'est du Chattam ! Mais il me faut...
    Voir plus

    Eh bah ! Comment dire !! Un très bon roman !

    J'ai été à fond dans l'histoire de A à Z. Bon, y a eu des moments difficiles où j'ai été obligé de refermer le livre en lisant les horreurs que certains peuvent commettre... C'est gore, ça prend aux tripes, c'est du Chattam ! Mais il me faut toujours une petite pause après ses romans ^^

    Une histoire folle, on s'attache aux personnages (les gentils hein, pas les fous XD), on ne s'arrête plus. Alex mène l'enquête en premier avec ses deux co-équipiers, puis fait vite appel à Mikelis un expert dans la traque des tueurs en série.

    Ce livre est une tuerie, et ça, dans tous les sens du terme ! Ames sensibles, s'abstenir ^^

Voir tous les avis

Vidéos (2)

  • Comment un écrivain effectue-t-il ses travaux de recherche ?

Voir toutes les videos

Récemment sur lecteurs.com