Maxime Chattam

Maxime Chattam

Maxime Chattam, de son vrai nom Maxime Drouot, est un romancier français né en 1976 dans le Val-d’Oise. Influencé par de nombreux voyages aux Etats-Unis et par son attrait pour la culture américaine, l’auteur s’inspire tout d’abord de Stephen King pour ses premiers écrits. Les romans suivants, eu...

Voir plus

Maxime Chattam, de son vrai nom Maxime Drouot, est un romancier français né en 1976 dans le Val-d’Oise. Influencé par de nombreux voyages aux Etats-Unis et par son attrait pour la culture américaine, l’auteur s’inspire tout d’abord de Stephen King pour ses premiers écrits. Les romans suivants, eux aussi, sont imprégnés par le monde anglo-saxon. Spécialiste du thriller et du roman policier, Maxime Chattam a suivi une formation en criminologie qui lui a permis d’aborder la psychologie criminelle et d’avoir une première approche de la médecine légale.

L’auteur est notamment célèbre pour sa Trilogie du Mal qui regroupe L’Âme du mal, In Tenebris et Maléfices. L’intrigue de cette trilogie policière se déroule aux Etats-Unis et fait l’objet d’un préquel, La Promesse des Ténèbres. En 2003, Maxime Chattam reçoit le prix du roman fantastique au festival de Gérardmer pour son œuvre Le Cinquième Règne. D’autres romans, indépendants ou en série, viennent compléter l’œuvre de l’auteur.

Articles (5)

  • Comment un écrivain effectue-t-il ses travaux de recherche ?
    Comment un écrivain effectue-t-il ses travaux de recherche ?

    Maxime Chattam nous explique son travail avec les gendarmes de la Section de Recherches...

  • Kamel Daoud et le Mal absolu, Dany Laferrière et le mal français, s’auto-éditer : comment on fait ?
    La revue de presse livres #2

    La Revue de Presse littéraire de février

  • Eté 2015, les 10 polars à ne pas manquer
    A redécouvrir : été 2015, les 10 polars à ne pas manquer

    Les psychopathes sont au meilleur de leur forme et les maîtres du polar au meilleur de leur talent pour raconter leur folie. Une imagination à faire froid dans le dos, à réveiller les plus profondes angoisses et surtout à graver avec addiction ces histoires dans vos mémoires puisque chers lecteurs, vous vous jetez dessus avec frénésie ! Alors faites votre choix, le must du thriller vous attend !

  • Conversation virtuelle avec Maxime Chattam
    Spécial polar : Conversation virtuelle avec Maxime Chattam

    Dans son dernier roman, Que ta volonté soit faite, il va encore plus loin dans le roman noir en se jouant littéralement du lecteur qu'il mène à Carson Mills, une bourgade fort sympathique du Midwest où mieux vaut ne pas croiser Jon Petersen, un beua specimen de pervers psychopathe...

Voir tous les articles

Avis (465)

  • Couverture du livre « Léviatemps » de Maxime Chattam aux éditions Pocket

    Enidan sur Léviatemps de Maxime Chattam

    Ce roman nous plonge dans le Paris lumière de 1900, à l'heure de l'exposition universelle. C'est pourtant dans le sang et le noir des arrières cours, au plus profond des ruelles de la rue Monjol, des tapins, des fumoirs d'opium que nous plonge ce livre. L'auteur nous entraîne avec Guy de...
    Voir plus

    Ce roman nous plonge dans le Paris lumière de 1900, à l'heure de l'exposition universelle. C'est pourtant dans le sang et le noir des arrières cours, au plus profond des ruelles de la rue Monjol, des tapins, des fumoirs d'opium que nous plonge ce livre. L'auteur nous entraîne avec Guy de Timée, écrivain en quête d'inspiration qui tentera de résoudre les crimes les plus atroces de prostituées. J'ai adoré cette oeuvre très bien documentée sur le Paris 1900 car elle m'a captée jusqu'à la dernière phrase.

  • Couverture du livre « L'appel du néant » de Maxime Chattam aux éditions Albin Michel

    lireencore93420 sur L'appel du néant de Maxime Chattam

    En février avec Cathy13600 nous avons décider de découvrir l'auteur Maxime Chattam, je lui ai proposer sa dernière saga : Conjuration primitive - La patience du diable et l'appel du néant que je viens de finir.

    Nous retrouvons notre équipe de choc a la section de recherche de la gendarmerie...
    Voir plus

    En février avec Cathy13600 nous avons décider de découvrir l'auteur Maxime Chattam, je lui ai proposer sa dernière saga : Conjuration primitive - La patience du diable et l'appel du néant que je viens de finir.

    Nous retrouvons notre équipe de choc a la section de recherche de la gendarmerie Nationale, Ludivine la fonceuse, Guilhem le geek, et Segmon le colosse.

    Après leur précédente enquête, Ludivine s'est mis au vert chez Mikelis, le criminologue, ils ont pas parler de leur précédente enquête, mais chez eux, avec lui, elle se sent apaisée, et as envie de penser a peu plus a elle, elle s'est acheter une jolie maison, pour avoir un véritable havre de paix, ses deux partenaires, quand a eux, on une vie bien équilibrée avec femmes et enfants pour Segmon, et pour Geek une femme, fraichement mariée.

    Ils interviennent sur une affaire qui vont appeler très vite "le tueur du rail" car ils laissent ses victimes, sur les rails, mais cette enquête est différente, pas comme les autre, la dernière victime, est un suspect surveillé par la DGSI (Direction Générale de la sécurité Intérieure), donc un homme Marc TALLEC faisant partie de cet élite, pris part a l'enquête.

    Certains parties du roman, vont parler d'un certain "djinn', on ne sait pas qui c'est, l'auteur nous laisse dans le flou, on sent que ce n'est pas un tendre, mais est -il le tueur ? Ou ça va beaucoup plus loin que ça...

    Ce roman est véritablement un coup de cœur, je l'ai vraiment adorer, d'abord j'ai était très heureuse de retrouver une Ludivine plus équilibrée, et on va la découvrir amoureuse, j'ai trouver ça très agréable, de se dire qu'a un moment un personnage que j'apprécie vraiment, as régler sa problématique, attention que je vous induise par en erreur, Ludivine est toujours aussi Kamikaze mais plus réfléchi, plus apte as vivre une belle histoire, c'est ce qui va se produire, avoir quelqu'un sur qui compter.
    De plus l'auteur commence par parler du statut de victime, et encore une fois, j'ai trouvez ça très pertinent, qu'est qui peut se passer dans la tête ? dans le corps ? d'une personne, enlevée par un détraquée, quelles moyens de défense on peut trouver ?
    Après le fait de mettre en place un nouveau personnage Marc TALLEC qui viens de la Sécurité intérieure, as était surprenant mais hyper plaisant, on connait très peu ce milieu, et Maxime CHATTAM nous donne pleins d'informations techniques sur comment ils procèdent, et c'était vraiment très intéressant, moi j'ai adorer.
    Apres il as rappeler sous les traits de son personnage Marc TALLEC la différence entre Islamiste et Musulmans, et je trouve que c'est bien de le rappeler, c'est une manière d'éviter les amalgames.
    L'enquête est évidemment pleine de suspens, il y a des rebondissements, sur les divers personnages, mais le fil rouge reste la relation ente Marc et Ludivine, juste très marrante et aussi très émouvante.

    Pour finir j'ai adorer ce tome et j'aime beaucoup cet auteur, Maxime Chattam vous avez une nouvelle fan, même deux, je pense avec Cathy13600, et maintenant on va pouvoir découvrir toute l'étendue de son œuvre

  • Couverture du livre « Les arcanes du chaos » de Maxime Chattam aux éditions Pocket

    Cathy13600 sur Les arcanes du chaos de Maxime Chattam

    En début d'année 2018, en lisant successivement « La conjuration primitive », « La patience du diable » puis « L'appel du néant » je découvrais en compagnie de Nathalou93 Maxime Chattam. Huit mois après, je vous certifie que cette série sur la Section de Recherches de Paris demeure et demeurera...
    Voir plus

    En début d'année 2018, en lisant successivement « La conjuration primitive », « La patience du diable » puis « L'appel du néant » je découvrais en compagnie de Nathalou93 Maxime Chattam. Huit mois après, je vous certifie que cette série sur la Section de Recherches de Paris demeure et demeurera à jamais dans mes annales littéraires. Je ne suis pas prête de l'oublier. Par ces écrits, l'auteur est rentré dans mon panthéon d'auteur et je continue depuis à m'intéresser à son actualité.
    Quand mon acolyte me proposa comme lecture commune « Les arcanes du chaos », cela me parut être l'occasion idéale de retrouver du plaisir après avoir été conquise par ce monsieur quelques mois auparavant.
    Je me plongeais donc dans cette nouvelle aventure avec joie, curiosité et surtout l'espoir de passer un bon moment.
    L'ebook définitivement refermé, j'admets que je ne regrette pas d'avoir suivi ce judicieux conseil car je me suis tout bonnement régalée.
    Nous sommes embarqués dans une histoire dans laquelle une jeune française et un reporter canadien qui en devenant malgré eux les énormes pions d'un jeu géopolitique plus grand qu'eux, doivent se frayer un chemin vers la vérité en slalomant entre suggestions des « ombres », découvertes innombrables et menaces de mort. Pour résumer la situation, je reprends simplement une citation du livre : « Ils n'étaient pas volontaires. Ils n'ont pas eu le choix. Ils ont été happés. »
    Dès l'entame nous faisons ainsi la connaissance de Yael héroïne de cette histoire originale qui sera rejointe un peu plus tard par l'autre protagoniste principal, à savoir Thomas.
    Qui est-elle, me diriez-vous ?
    Célibataire parisienne sans histoires, la jeune femme est loin de se douter qu'il existe des secrets qui mettent en danger ceux qui les découvrent. le jour où des ombres apparaissent dans ses miroirs pour lui parler codes secrets et sectes millénaires, elle se croit folle ou possédée.
    Projetée dans une aventure infernale, pourchassée par des tueurs, elle se retrouve au coeur d'une lutte ancestrale. Des catacombes de Paris au gorges hantées de Savoie, jusqu'au New York des milliardaires, la vérité ne doit pas survivre.
    Accompagnée de son ami d'infortune, elle va devoir se lancer dans un véritable jeu de piste lui permettant d'avancer progressivement vers un but inconnu mais non moins dangereux. Quel est-il ? Que vont-ils trouver ? Qui vont-ils rencontrer ? fuir ? En réchapperont-ils ? Si oui, comment ? Pourquoi elle ? Mystère… Ces questions vous tourmentent ? Je ne vois qu'une solution. : acquérez cet ouvrage, installez-vous confortablement et lancez-vous.
    Excellent thriller géopolitique bâti sur les attentats du 11 septembre 2001 qui tourne autour de l'ésotérisme, du paranormal, des sociétés secrètes sur fond de coïncidences historiques. Si vous aimez ces différents thèmes, vous y trouverez du plaisir, mais pas que puisque, comme à son habitude, M.C. nous pousse à une certaine réflexion qui porte cette fois-ci sur la théorie du complot et une manipulation de grande envergure.
    Divisé en trois parties, il monte graduellement en puissance au fil de l'avancement jusqu'à atteindre le summum dans l'épilogue.
    Scénario savamment construit à tel point que même si vous ne croyez pas à la thèse conspirationniste, face aux nombreuses et troublantes concordances, vous vous interrogerez et reverrez peut-être votre position.
    Ce livre porte la marque de fabrique de l'auteur. A savoir, une histoire parfaitement documentée où chaque évènement, chaque bouleversement avancé est motivé et expliqué avec justesse au point de donner à l'ensemble une authenticité incroyable. le résultat n'en est que plus bluffant et angoissant. Je défie quiconque de ne pas tomber dans la parano après cette lecture.
    Intelligence d'écriture hors du commun, emplie de rythme et agréable à suivre.
    Cette intrigue m'a complètement envoûtée. de la première à la dernière page, je l'ai lue avec avidité avec le souhait d'en connaitre au plus vite les différents aspects pour aboutir enfin au dénouement. Et quel final époustouflant, chers amis ! Je n'ai rien vu venir. J'en suis ressortie avec le sentiment d'avoir été baladée tout au long du récit et de m'être fait piéger. Je remercie et félicite l'écrivain pour se tour de passe-passe. J'ai adoré.
    Il y a de l'action, de la tension, des rebondissements et même des moments plus intimistes.
    Ce quatrième roman lu prouve une fois de plus votre talent M. Chattam. Il me confirme que je ne me suis pas trompée en décidant de vous suivre. Vous êtes incontestablement un maître de l'écriture à l'imagination débordante mais paradoxalement très réaliste, profondément ancrée dans son époque.
    Les personnages sont quant à eux bien représentés. Ils sont extrêmement vivants, attachants, attendrissants. Nous ne pouvons que nous inquiéter pour eux au gré de la progression.
    J'ai eu un faible pour ce jeune couple de pourchassés, poursuivants qui fait contre mauvaise fortune, bon cœur, en quelque sorte.
    Yael m'a touchée véritablement. Empêtrée à son corps défendant dans une affaire effroyable, elle tentera tout pour s'en extirper. Bravant la peur, l'inquiétude, elle fera preuve de courage, d'audace, d'ingéniosité. Elle se révèlera peu à peu. Femme de fort caractère finalement.
    J'ai apprécié Thomas. Individu calme, posé, pragmatique. Il sera un guide, un partenaire indispensable pour sa compère. Il est également à plaindre car lui aussi n'a pas choisi sa situation.
    Kamel Nassir est pour sa part assez énigmatique. Adepte de la théorie du complot, voyant le mal partout et surtout venant de tout un chacun, il n'hésitera pas cependant à aider ce binôme quasi inconnu. Par curiosité plus que par altruisme à mon humble avis. A vous de vous faire le vôtre.
    En bref, fiction palpitante, glissante, divertissante tout en étant profonde qui amène avec brio le lecteur à réfléchir sur le fonctionnement du monde actuel. On ne peut qu'espérer que la réalité ne ressemble pas à cela. Cette course-poursuite contre la mort est tout simplement passionnante.
    Mon conseil : Je vous incite donc à pénétrer dans ce premier volet du « Cycle de l'homme » avant de poursuivre, comme j'en ai l'intention, avec « Les Prédateurs » ou encore « La théorie Gaïa.
    Croyez- moi, vous ne serez pas déçus.
    ° Si vous avez tendance à vous croire persécutés ou si vous êtes excessivement méfiants à l'égard de menaces imaginaires ou réelles, attention de ne pas devenir davantage paranoïaques.
    ° Si vous êtes de nature curieuse avec un esprit ouvert, sans craintes particulières, vous allez aimer avec le risque toutefois de gamberger, de douter une fois le livre définitivement posé.

Voir tous les avis

Vidéos (2)

  • Comment un écrivain effectue-t-il ses travaux de recherche ?

Voir toutes les videos

Récemment sur lecteurs.com