Passionné(e) de lecture ? Inscrivez-vous gratuitement pour rejoindre la communauté et bénéficier de toutes les fonctionnalités du site !  

Judith Perrignon

Judith Perrignon
Judith Perrignon est l'auteur à l'Iconoclaste de deux récits qui ont connu un immense succès critique et public : C'était mon frère (10 000 ex) et L'intranquille, avec Gérard Garouste (35 000 ex). Elle a aussi publié La nuit du Fouquet's (avec Ariane Chemin, Fayard, 2007) et Les chagrins (Stock, ... Voir plus
Judith Perrignon est l'auteur à l'Iconoclaste de deux récits qui ont connu un immense succès critique et public : C'était mon frère (10 000 ex) et L'intranquille, avec Gérard Garouste (35 000 ex). Elle a aussi publié La nuit du Fouquet's (avec Ariane Chemin, Fayard, 2007) et Les chagrins (Stock, 2011). Bien connue des lecteurs de la revue XXI, elle a reçu le Prix Hachette 2011 pour son article «Les Jardins de Détroit».

Articles en lien avec Judith Perrignon (1)

Avis sur cet auteur (79)

  • add_box
    Couverture du livre « Là où nous dansions » de Judith Perrignon aux éditions Rivages

    NATHALIE BULLAT sur Là où nous dansions de Judith Perrignon

    Roman remarquable, magnifié par l'écriture de Judith Perrignon, le lecteur y trouve un univers de bitume et de rythme and blues, un tourbillon de vies entrecroisées, où le paradis d'hier côtoie l'enfer d'aujourd'hui.
    Un style puissant très documenté évoque la décadence de la ville de...
    Voir plus

    Roman remarquable, magnifié par l'écriture de Judith Perrignon, le lecteur y trouve un univers de bitume et de rythme and blues, un tourbillon de vies entrecroisées, où le paradis d'hier côtoie l'enfer d'aujourd'hui.
    Un style puissant très documenté évoque la décadence de la ville de Détroit, véritable eldorado industriel , qui a vu naître tous les musiciens de la célèbre Motown.
    Diana Ross, les Suprêmes, Aretha Franklin , Stevie Wonder: vous vous en souvenez ? " là, il y avait de quoi faire danser l'Amérique ,peut être le monde entier, pour des siècles".
    C'est sur une tonalité nostalgique que l' auteure entrechoque les souvenirs, les espoirs, les désillusions des habitants de Détroit sur plusieurs décennies. Le tout pimenté par la découverte d'un jeune homme assassiné dans les décombres de la ville en 2013 et la longue enquête pour retrouver son identité.( personnage ayant existé lui aussi )
    C'est justement à Detroit qu'en 1935 Eleanor Roosevelt annonce la construction d'un ensemble d'habitations et commerces "le Brewster Project", où seront logés les ouvriers travaillant pour Ford et Chrysler, une population pauvre, surtout Noire venant du Sud.
    Dans les années 60 la ville produit autant d'usines que de groupes musicaux. Les concours de chant fleurissent.
    Vous connaîtrez Ira enfant du "Project" devenu un flic d'élite, Sarah, artiste médico-légale , Jeff son compagnon. Vous aimerez Géraldine, Archie, et toutes ces futures vedettes du showbiz des années 60/70.
    Tous les espoirs étaient permis , mais les trafics en tous genres :dealers, gangs, magouilles des promoteurs ont brisé la ville et les rêves de ses habitants bercés par trop de chansons et d'espoir.
    Tout sera démantelé pour éloigner cette population qui prenait trop d'importance. On a rasé les écoles, les commerces pour construire une autoroute. Il n'y a plus que des "squelettes d'usines".
    Pourtant la musique de la Motown ne s'oubliera jamais ! "C'était une des meilleures scènes du pays"
    un roman passionnant à découvrir .
    Autres citations "La ville se noie dans ses colères et ses divisions, Detroit est en combustion lente" " une ville dépecée qui dépèce tout à son tour

  • add_box
    Couverture du livre « Là où nous dansions » de Judith Perrignon aux éditions Rivages

    Mimosa sur Là où nous dansions de Judith Perrignon

    Historiquement intéressant,actuel par les descriptions de racisme et de violence,envoûtant dès qu'il s'agit de musique,passionnant quant à son côté polar!MAIS EXIGEANT,tant la forme est travaillée,ciselée.Aucune possibilité de lire en diagonale,les mots vous accrochent,la phrase se déploie.
    Un...
    Voir plus

    Historiquement intéressant,actuel par les descriptions de racisme et de violence,envoûtant dès qu'il s'agit de musique,passionnant quant à son côté polar!MAIS EXIGEANT,tant la forme est travaillée,ciselée.Aucune possibilité de lire en diagonale,les mots vous accrochent,la phrase se déploie.
    Un livre à lire absolument,Détroit se construit,est détruit et semble exister à nouveau.Diana Ross nous accompagne!

  • add_box
    Couverture du livre « Victor Hugo vient de mourir » de Judith Perrignon aux éditions Pocket

    benif sur Victor Hugo vient de mourir de Judith Perrignon

    L'idée est bonne : raconter un événement littéraire et politique, qui rappelle le XIXè siècle, l'influence d'un écrivain, sa trajectoire... Le résultat déçoit un peu. Au fond, la mort de Victor Hugo n'est touchante que parce qu'il n'a plus que Georges et Jeanne à chérir, et parce qu'il donne aux...
    Voir plus

    L'idée est bonne : raconter un événement littéraire et politique, qui rappelle le XIXè siècle, l'influence d'un écrivain, sa trajectoire... Le résultat déçoit un peu. Au fond, la mort de Victor Hugo n'est touchante que parce qu'il n'a plus que Georges et Jeanne à chérir, et parce qu'il donne aux pauvres, y compris dans cette cérémonie funèbre au Panthéon, qui draine une foule considérable. Victor Hugo y est seul, et il porte le poids d'une gloire immense. Il est Jean Valjean, jusqu'au bout : un homme dont la vie a basculé lorsqu'il a touché du doigt la misère de Fantine et de Cosette. Sa vie ne sera plus jamais la même, et toute son oeuvre en est radicalement bouleversée. L'être humain précède alors l'écrivain, et la générosité devient une nécessité, jusqu'aux derniers moments. "Je crois en Dieu", affirme-t-il ; même si ce n'était pas un saint, il y a dans son oeuvre un témoignage bouleversant, à côté duquel est passée Judith Perrignon.

  • add_box
    Couverture du livre « Là où nous dansions » de Judith Perrignon aux éditions Rivages

    Salina sur Là où nous dansions de Judith Perrignon

    La découverte d'un jeune homme, mort dans un improbable quartier de la ville de Détroit est le fil rouge qui raconte sur plusieurs décennies cette ville qui fut l'exemple du rêve américain et sa déchéance.
    En 1935 , Eleanor Roosevelt vient à Détroit et annonce la construction du Brewster...
    Voir plus

    La découverte d'un jeune homme, mort dans un improbable quartier de la ville de Détroit est le fil rouge qui raconte sur plusieurs décennies cette ville qui fut l'exemple du rêve américain et sa déchéance.
    En 1935 , Eleanor Roosevelt vient à Détroit et annonce la construction du Brewster Project, une ville dans la ville où seront logés les ouvriers noirs de Ford et Chrysler.C'est de là que naîtront les futures vedettes de la Motown(diana Ross, les Supremes par ex )
    Le temps passe , la crise économique, la drogue, la violence, l'appétit des promoteurs, ce quartier est rasé en 2013.
    J.Perrignon remonte le temps, raconte des moments de vie,les souvenirs des uns et des autres , le tout avec beaucoup d'empathie pour Détroit et ses habitants qui ont vécu une vraie descente aux enfers. La ville s'est relevée depuis, mais la violence y est endémique.
    Un bien beau roman.