Jeremy Fel

Jeremy Fel

La biographie de cet auteur n'est pas encore disponible, proposez la vôtre : Contactez-nous

Articles (1)

Voir tous les articles

Avis (37)

  • Couverture du livre « Helena » de Jeremy Fel aux éditions Rivages

    Root sur Helena de Jeremy Fel

    Hayley était prête pour un dernier entraînement intensif avant le grand jour. Dans quelques semaines se déroulerait le World Junior Girl Championship de Dallais, tournoi de golf amateur au cours duquel seraient repérés les futurs professionnels. Sur le départ pour rencontrer son coach, sa vie...
    Voir plus

    Hayley était prête pour un dernier entraînement intensif avant le grand jour. Dans quelques semaines se déroulerait le World Junior Girl Championship de Dallais, tournoi de golf amateur au cours duquel seraient repérés les futurs professionnels. Sur le départ pour rencontrer son coach, sa vie d’adolescente s’effondre : elle a surpris son petit ami avec une jeune fille moins… farouche. Rester sur place pour régler ça et renoncer au tournoi ? Non, elle partira quand même. Cet enfoiré attendra et la donzelle ne perd rien pour attendre. Pour s’assurer de ne pas craquer, elle dépose son portable chez sa meilleure amie et, le cœur lourd, elle prend la route. Si son père n’accorde pas tellement d’importance à la carrière qu’elle miroite, sa mère, elle, y croyait et lui a très tôt donné les moyens de réussir. Pour elle, elle se doit d’aller jusqu’au bout.

    Hayley est toute à ses ruminements quand le capot de la voiture se met à fumer… et à fumer tant et plus. Première sortie, elle quitte l’autoroute, quelqu’un va devoir la dépanner. La chance semble revenir lorsque Norma, sympathique mère de famille, propose de tracter sa voiture jusqu’à chez elle et d’aviser. Mais on se doute bien que ça va partir en vrille, parce qu’un peu plus tôt dans le roman, on a croisé Tommy. Il était en train d’éviscérer un chien dans un ancien abattoir (j’ai lu ce passage en diagonale : dépecer un homme si vous voulez, mais ne vous avisez pas de marcher sur la queue du chat, ça me rend malade), et il n’en était pas à son coup d’essai. À première vue, rien ne relie les personnages, alors qu’en est-il ? L’auteur laisse au lecteur le temps de se poser des questions et balance le truc tout à trac. L’effet recherché n’en est que plus réussi. On suit les unes, puis l’autre, et l’une, et l’autre, et psychologiquement, c’est assez éprouvant. Chaque chose qui se produit semble en entraîner une autre, et le battement d’aile du papillon va déclencher un tsunami. Les personnages, à leur place dans leur rôle, progressent en demi-teinte et sèment un trouble certain. Qui sont les vrais méchants ? Y en a-t-il, d’ailleurs ? Les 730 pages passent vite, si ce n’est les passages entre rêve/cauchemar/réalité avec lesquels j’ai eu un peu de mal. C’est un procédé qui a tendance à me couper dans mon élan. Cela dit, Helena est un bon roman, qui n’hésite pas à venir gratter les plaies qu’on croyait cicatrisées : méfiez-vous des infectons.

  • Couverture du livre « Helena » de Jeremy Fel aux éditions Rivages

    stephanie tranchant sur Helena de Jeremy Fel

    Pour comprendre les actes des uns et des autres, pour déceler tous les enjeux, le passé de la famille Hewitt (mais plus tard aussi celui des Hives) se dévoile tout doucement sur fond de cauchemars peuplés de monstres.

    Jérémy Fel joue sur ainsi deux créneaux, l’amour maternel au centre même de...
    Voir plus

    Pour comprendre les actes des uns et des autres, pour déceler tous les enjeux, le passé de la famille Hewitt (mais plus tard aussi celui des Hives) se dévoile tout doucement sur fond de cauchemars peuplés de monstres.

    Jérémy Fel joue sur ainsi deux créneaux, l’amour maternel au centre même de l’histoire et l’épouvante, celle qui habite divers personnages et le lieu (une ferme maudite pleine de présences inquiétantes, chargée d’histoire qui fait d’ailleurs écho au précédent titre de l’auteur : Les loups à leurs portes) et évidement celle qu’il distille dans sa narration.

    Après un premier chapitre particulièrement violent et gore qui instaurent une ombre sur tout le déroulement du livre, l’auteur laisse planer une certaine forme de tension dans le quotidien banal où la violence est partout palpable et les différents détails qu’il parsème régulièrement tels que les clins d’œil à Stephen King avec la voiture rouge de Christine, à Massacre à la tronçonneuse avec l’abattoir, à la littérature enfantine et d’horreur faite d’ogre, de corbeaux et de figures fantomatiques, comme La Tour d’écrou, où se mélangent folie et fantastique).


    Addictif par son côté inquiétant mais surtout par ses personnages qui s’humanisent au fil de la lecture, Helena est un roman qui gagne en intensité et en intérêt à mesure qu’on s’enfonce dedans.......................................
    https://libre-r-et-associes-stephanieplaisirdelire.blog4ever.com/jeremy-fel-helena

  • Couverture du livre « Helena » de Jeremy Fel aux éditions Rivages

    lireencore93420 sur Helena de Jeremy Fel

    J'ai reçu ce jolie livre dans le cadre de la rencontre avec l'auteur malheureusement pour des raisons indépendants de ma volonté, je n'ai pas pu m'y rendre, mais j'ai avec plaisir déguster ce livre.

    Hayley part chez sa tante, elle tombe en panne, et fait connaissance avec Norma, et sa petite...
    Voir plus

    J'ai reçu ce jolie livre dans le cadre de la rencontre avec l'auteur malheureusement pour des raisons indépendants de ma volonté, je n'ai pas pu m'y rendre, mais j'ai avec plaisir déguster ce livre.

    Hayley part chez sa tante, elle tombe en panne, et fait connaissance avec Norma, et sa petite famille.

    Une scène basique va nous entrainer, dans une cavalcade. meurtrière ou tout les protagonistes vont être plus ou moins mêlées.

    Le sujet de ce livre est pourquoi devenons aussi violent ? Est ce que la violence viens de quelque part, et c'est ce que j'ai aimer, comment l'auteur nous fait découvrir le pourquoi du comment de chaque personnage, d’où vient il ? avec un chapitre avec chaque personnage, on passe d'un état a l'autre, et on en parvient a avoir de la compassion pour le méchant de l'autre, mais qui est il ? Tout le monde auras une réponse a cette question.

    Le début as était long, les 120 premières pages étaient interminables, mais des l'action as commencer, j'ai pas eu envie de le lâcher, pour savoir ou l'auteur allait nous emmener, et moi il m'as totalement embarquée, la fin m'as paru un peu plate, mais la trame du roman est incroyable, on passe du dégout a la pitié, pour les personnage, j'ai vibrer, parfois eu peur, des montées d'angoisses, mais je trouve que c'est un très bon livre.

Voir tous les avis

Vidéos (1)

  • Suivez la Directrice du Festival #QuaisduPolar #Carnet de l'édition épisode 12

Voir toutes les videos

Les dédicaces

  • Rencontre avec Jeremy Fel

    Rencontre avec Jeremy Fel

    Le vendredi 23 novembre 2018

    Librairie Le Livre et la Tortue
    47 Esplanade du Belvédère, 92130 Issy-les-Moulineaux, France

Service proposé en partenariat avec Les Dédicaces

Ils le suivent

Discussions autour de cet auteur

Il n'y a pas encore de discussion sur cet auteur

Soyez le premier à en lancer une !

Récemment sur lecteurs.com