Jean Yanne

Jean Yanne
Jean Yanne (1933 -2003) fut un véritable homme orchestre. On lui doit des dizaines de chansons, de sketches. Acteur aux facettes multiples, du Boucher, de Claude Chabrol, à Week-end de Jean-Luc Godard, il est aussi le metteur en scène de cinq films, parmi lesquels Tout le monde il est beau et Deu... Voir plus
Jean Yanne (1933 -2003) fut un véritable homme orchestre. On lui doit des dizaines de chansons, de sketches. Acteur aux facettes multiples, du Boucher, de Claude Chabrol, à Week-end de Jean-Luc Godard, il est aussi le metteur en scène de cinq films, parmi lesquels Tout le monde il est beau et Deux heures moins le quart avant Jésus Christ.

Avis (2)

  • Couverture du livre « Je Suis Un Etre Exquis » de Jean Yanne aux éditions J'ai Lu

    danielle cubertafon sur Je Suis Un Etre Exquis de Jean Yanne

    C était un bon comédien et humoriste je l aimais bien malgré cette agressivité qu' il avait en lui a decouvrir

    C était un bon comédien et humoriste je l aimais bien malgré cette agressivité qu' il avait en lui a decouvrir

  • Couverture du livre « On n'arrête pas la connerie » de Jean Yanne aux éditions Cherche Midi

    Yves Mabon sur On n'arrête pas la connerie de Jean Yanne

    Lorsque j'ai vu ce livre en vitrine, l'an dernier, je me suis dit qu'il devait absolument rejoindre ma bibliothèque personnelle. Quelques mois ont passé et le voilà donc atterri à la maison. Vous connaissez tous Jean Yanne, le beauf, le mal dégrossi, le vulgaire, le grossier, le râleur, le...
    Voir plus

    Lorsque j'ai vu ce livre en vitrine, l'an dernier, je me suis dit qu'il devait absolument rejoindre ma bibliothèque personnelle. Quelques mois ont passé et le voilà donc atterri à la maison. Vous connaissez tous Jean Yanne, le beauf, le mal dégrossi, le vulgaire, le grossier, le râleur, le cynique, l'ironique, le "j'me fous de tout", le mal embouché, le vilain, le taquin, l'acteur qui jubile à faire des gens pas sympathiques : toutes ces images -et d'autres- lui collent à la peau, et il n'a rien fait pour s'en défaire. Au contraire. A chaque fois, il en a rajouté une louche. Mais bien sûr, c'est sa façade d'homme public, son personnage. Il prouve dans ce livre qu'il est drôle, extrêmement cultivé, qu'il écrit vachement bien, et qu'il a un don pour trouver la réplique qui fait mouche. Il remet une petite couche de mauvaise foi, de beaufitude, de misogynie, de misanthropie et qu'est-ce qu'on se marre

Voir tous les avis

Discussions autour de cet auteur

Il n'y a pas encore de discussion sur cet auteur

Soyez le premier à en lancer une !