Passionné(e) de lecture ? Inscrivez-vous gratuitement ou connectez-vous pour rejoindre la communauté et bénéficier de toutes les fonctionnalités du site !  

Jay Asher

Jay Asher
Jay Asher est né en Californie dans une famille qui a toujours encouragé ses goûts artistiques, de la guitare à l'écriture. Treize Raisons, son premier roman, a reçu de nombreuses distinctions, dont celle du Teen Book Review, et a figuré sur la liste des best-sellers du New York Times. Treize Rai... Voir plus
Jay Asher est né en Californie dans une famille qui a toujours encouragé ses goûts artistiques, de la guitare à l'écriture. Treize Raisons, son premier roman, a reçu de nombreuses distinctions, dont celle du Teen Book Review, et a figuré sur la liste des best-sellers du New York Times. Treize Raisons est devenu une référence dans la littérature jeunesse actuelle.

Avis sur cet auteur (30)

  • add_box
    Couverture du livre « Thirteen reasons why » de Jay Asher aux éditions Albin Michel Jeunesse

    Lucie W. sur Thirteen reasons why de Jay Asher

    Évidemment, je pense comme beaucoup des lecteurs, ce roman a été connu mondialement grâce à la série mais en revanche, je fais partie des personnes qui n'ont pas regardé la série mais qui ont lu l'oeuvre originale de Jay Asher. Ce fut une bonne lecture, le mystère est plutôt bien ficelé, 13...
    Voir plus

    Évidemment, je pense comme beaucoup des lecteurs, ce roman a été connu mondialement grâce à la série mais en revanche, je fais partie des personnes qui n'ont pas regardé la série mais qui ont lu l'oeuvre originale de Jay Asher. Ce fut une bonne lecture, le mystère est plutôt bien ficelé, 13 cassettes destinés à chaque personne qui ont une action mineure ou majeur dans la mort de Hannah, une personnage assez énigmatique tout au long du récit. À travers l'enquête de Clay, des masques tombent, des histoires qui se déroulent sous le toit de ce lycée sont révélés. Un roman d'adolescents très intéressant et qui posent des sujets importants tels que l'harcèlement.

  • add_box
    Couverture du livre « Thirteen reasons why » de Jay Asher aux éditions Albin Michel Jeunesse

    Nathalie Sibué sur Thirteen reasons why de Jay Asher

    Il y a une suite à nos actes. Sept cassettes expliquent en treize raisons le pourquoi d'un acte irrémédiable, celui du suicide d'Hannah. Treize faces qui témoignent de l'influence de treize personnes dans ce geste. Nos décisions et nos actes nous engagent, envers nous-mêmes comme envers les...
    Voir plus

    Il y a une suite à nos actes. Sept cassettes expliquent en treize raisons le pourquoi d'un acte irrémédiable, celui du suicide d'Hannah. Treize faces qui témoignent de l'influence de treize personnes dans ce geste. Nos décisions et nos actes nous engagent, envers nous-mêmes comme envers les autres; Chaque action est un détail pour l'un, un poids énorme pour l'autre... et un détail est parfois une goutte d'eau, "la" goutte d'eau... et tout bascule...

  • add_box
    Couverture du livre « What light » de Jay Asher aux éditions Michel Lafon

    Emma Vando sur What light de Jay Asher

    Une très belle lecture, tendre qui m'a beaucoup plu en ce début d'année !
    J'avais envie de découvrir un livre de Noël, sans tomber dans le cliché complet et je n'ai pas été déçue !

    L'histoire est très touchante, entre les début d'une histoire d'amour si tendre entre le pardon et l'innocence,...
    Voir plus

    Une très belle lecture, tendre qui m'a beaucoup plu en ce début d'année !
    J'avais envie de découvrir un livre de Noël, sans tomber dans le cliché complet et je n'ai pas été déçue !

    L'histoire est très touchante, entre les début d'une histoire d'amour si tendre entre le pardon et l'innocence, et l'intrigue autour de l'entreprise familiale.
    C'est vraiment ce qui m'a plu: le mélange entre l'ambiance de Noel, les traditions familiales, l'amour d'une famille pour leur parc à sapin et l'histoire d'amour toute douce. L'amour dans ce livre est compliqué, mais ne rentre pas dans le pathos, ou le mélodrame, c'est dur mais mignon et traité avec une sorte d'innocence et de tendresse qui m'ont beaucoup plu.

    Une très belle histoire, somme toute, que je recommande pendant les fêtes, pour croire au pardon et à l'odeur des sapins !

  • add_box
    Couverture du livre « Profil » de Jay Asher et Carolyn Mackler aux éditions Milan

    Sophie Songe sur Profil de Jay Asher - Carolyn Mackler

    1995, quand Emma reçoit comme cadeau son premier ordinateur, elle ne sait pas qu'elle va avoir une visibilité étrange et improbable avec son futur. Ce phénomène va alors provoquer dans son quotidien, une perte de repère, une addiction qui va la mettre dans tous ses états...

    C'est un roman...
    Voir plus

    1995, quand Emma reçoit comme cadeau son premier ordinateur, elle ne sait pas qu'elle va avoir une visibilité étrange et improbable avec son futur. Ce phénomène va alors provoquer dans son quotidien, une perte de repère, une addiction qui va la mettre dans tous ses états...

    C'est un roman léger qui se lit facilement, avec de jeunes protagonistes en devenir. Alors, quand ils ont l'occasion de se projeter dans leur avenir professionnel ou personnel, ça les chatouille.

    On suit en alternance Emma et Josh, amis et voisins qui réagissent différemment à tout ce qui leur arrive. Emma veut exercer un contrôle sur sa vie future tandis que Josh veut s'en rapprocher, l'appréhender et le comprendre. Ils s'engagent tous les deux dans un stress, dans une confusion dans l'espace temporel qui les empêche d'être vrais dans le présent.

    On aime le regard extérieur que ces jeunes gens peuvent avoir sur les réseaux sociaux, curieux et critique. Emma est agaçante, une éternelle insatisfaite. Josh est trop gentil, trop crédule.

    "Et si ce n'était ni un canular ni un virus ? Et si elle existait vraiment cette femme d'une trentaine d'années du nom d'Emma Nelson Jones ?"

    L'écriture est fluide, dynamique et on déroule le fil sans trop vraiment se poser de questions.

    Au fur et à mesure que l'on avance dans le roman, on s'enlise dans une répétition qui s'essouffle. Nos personnages ralentissent et retrouvent la valeur des choses simples, sans grief, sans prise de tête. L'amitié et l'amour sont au rendez-vous avec la spontanéité qu'ils n'auraient jamais dû quitter.

    Une manière ludique et pédagogique d'alerter sur la place et le temps que nous accordons au virtuel, dans nos vies. Simple, provocateur et efficace !