Passionné(e) de lecture ? Inscrivez-vous gratuitement ou connectez-vous pour rejoindre la communauté et bénéficier de toutes les fonctionnalités du site !  

Hugo Pratt

Hugo Pratt
Hugo Pratt, décédé en 1995, a laissé une ?uvre considérable. Révélé par la saga de son héros fétiche Corto Maltese (onze albums de ses aventures ont paru), il est également l'auteur des séries LES SCORPIONS DU DÉSERT, ERNIE PIKE, FORTWHEELING et de divers récits comme Cato Zoulou, Ann de la jungl... Voir plus
Hugo Pratt, décédé en 1995, a laissé une ?uvre considérable. Révélé par la saga de son héros fétiche Corto Maltese (onze albums de ses aventures ont paru), il est également l'auteur des séries LES SCORPIONS DU DÉSERT, ERNIE PIKE, FORTWHEELING et de divers récits comme Cato Zoulou, Ann de la jungle, Jesuit Joe, etc. On lui doit également les scénarios d'Un été indien et El Gaucho, mis en images par son 24 août 2011 ami Milo Manara.

Avis sur cet auteur (20)

  • add_box
    Couverture du livre « Saint-Exupéry : le dernier vol et autres récits » de Hugo Pratt aux éditions Casterman

    Julien Leclerc sur Saint-Exupéry : le dernier vol et autres récits de Hugo Pratt

    Dans un recueil de cinq récits, Hugo Pratt, le créateur de Corto Maltese, témoigne de sa profonde proximité avec Antoine de Saint-Exupery, de l’homme, de l’artiste, du rêveur aérien.

    Le premier est l’auteur d’un des livres les plus lus au monde, Le Petit Prince. Le second est un des grands...
    Voir plus

    Dans un recueil de cinq récits, Hugo Pratt, le créateur de Corto Maltese, témoigne de sa profonde proximité avec Antoine de Saint-Exupery, de l’homme, de l’artiste, du rêveur aérien.

    Le premier est l’auteur d’un des livres les plus lus au monde, Le Petit Prince. Le second est un des grands auteurs du 9ème Art avec sa figure antihéroïque, Corto Maltese. Les deux artistes ont écrit sur le vol, sur la guerre, sur les terres survolées et les espoirs semés. Les deux hommes ont, avec leur style particulier, l’un tendre, l’autre aride, esquissé une certain esprit d’aventure. Les voilà réunis dans ce recueil.

    Ce recueil réunit cinq récits composés par Hugo Pratt autour des combattants aériens de la Seconde Guerre mondiale. Le premier est le célèbre aviateur français et les quatre autres sont des êtres de fiction. On retrouve à chaque fois l’esprit d’aventure de ces hommes prêts à affronter la vie et ses dangers.
    Malgré le contexte violent et incertain, Hugo Pratt met surtout en scène le voyage, cette envie de se déplacer vers un infini. Avec un style graphique reconnaissable entre mille, une manière de saisir les personnages en conservant leur flou, une puissance pour poser un décor et l’horizon, Hugo Pratt capte l’incertitude dans ces cinq histoires. Il y a celle de la guerre et de ses combats. Mais il y a également celle de l’amour, de l’envie, du désir et des retrouvailles. Chaque histoire pourrait être l’endroit et le moment d’une dernière fois. Il y a du tragique à chaque fois.

    Les personnages de Pratt remettent en jeu leur vie et ses limites. Il y a donc, dans leurs gestes et leurs mots, une grande idée de la vie. Ils ne sont pas cyniques ou désabusés, loin des caractères de superhéros actuels. Ils tiennent aux autres et ont conscience de l’émotion de la rencontre. Cette dimension, dans le premier récit autour de Saint-Exupéry, témoigne de la disparition de l’aviateur, de la résurgence des souvenirs. On croise ainsi Mermoz, le Petit Prince ou Consuelo. Le rêve se noie alors pendant le vol et Saint-Ex disparaît au loin.

  • add_box
    Couverture du livre « Corto Maltese ; océan noir » de Hugo Pratt et Martin Quenehen et Bastien Vives aux éditions Casterman

    bulle.noire sur Corto Maltese ; océan noir de Hugo Pratt - Martin Quenehen - Bastien Vives

    Après Goldorak, un autre mythe revisité … Corto. Rien à voir mais j’y suis allé avec la même frilosité.
    J’ai essayé de lire cet album sans préjugé, sans arrière-pensée d'autant que je ne suis pas un spécialiste du bonhomme.

    L’histoire d’abord, un récit d’aventure qui se déroule en 2001, la...
    Voir plus

    Après Goldorak, un autre mythe revisité … Corto. Rien à voir mais j’y suis allé avec la même frilosité.
    J’ai essayé de lire cet album sans préjugé, sans arrière-pensée d'autant que je ne suis pas un spécialiste du bonhomme.

    L’histoire d’abord, un récit d’aventure qui se déroule en 2001, la quête d’un trésor du Japon à l’Espagne en passant par le Pérou, le Mexique, le Panama…. Beaucoup de voyages, ça va vite, trop vite peut-être, autant dire que la poésie habituelle des albums de Corto est plutôt absente. On privilégie ici le rythme, le côté thriller… J’ai aimé le début assez accrocheur et la fin bien trouvée… entre les deux des évènements qui s’enchainent, un demi tour du monde plus tard je suis resté sur ma faim.

    Le dessin ensuite… Cette couv me plaisait bien et j’ai effectivement retrouvé dans l’album certaines cases très réussies…. Et d’autres moins. De grands moments de silence mais peu à regarder. Ce Corto n’est pas désagréable à voir… mais ce n’est pas tout à fait Corto… je le trouve beau mais lisse, il manque clairement de caractère, de rides, de charme…
    Ce noir et blanc aurait peut-être mieux fonctionné sans ces gris…. Et ces visages vides, bon c’est Vivès, on aime ou pas.

    Est-ce que je fais le difficile ? Peut-être… mais pour éviter ces remarques, il aurait fallu trouver un autre nom à ce personnage…

    Au final, un album pas désagréable mais anecdotique dans la carrière du personnage d’Hugo Pratt. Une volonté probable de l’éditeur d’aller chercher d’autres lecteurs pour un mythe de la BD. C’est un clin d’œil et je crois qu’il faut le prendre comme tel… rien de plus.

  • add_box
    Couverture du livre « Corto Maltese ; coffret Intégrale » de Hugo Pratt aux éditions Casterman

    Kryan sur Corto Maltese ; coffret Intégrale de Hugo Pratt

    Les dessins sont superbes, le scénario est toujours bien ficelé.
    Que d'aventures !
    Corto Maltese est mon héros préféré en BD.

    A l'abordage !

    Les dessins sont superbes, le scénario est toujours bien ficelé.
    Que d'aventures !
    Corto Maltese est mon héros préféré en BD.

    A l'abordage !

  • add_box
    Couverture du livre « Corto Maltese ; océan noir » de Hugo Pratt et Martin Quenehen et Bastien Vives aux éditions Casterman

    Kryan sur Corto Maltese ; océan noir de Hugo Pratt - Martin Quenehen - Bastien Vives

    « Je n'ai jamais été très sage. »

    Mon héros préféré de BD Corto Maltesse revient grâce aux dessins de Bastien Vivés et au scénario de Martin Quenehen.
    Même si je suis nostalgique de Corto Maltesse et de son époque…C’est un album moderne, libre, et très bien fait.

    Hugo Pratt manque...
    Voir plus

    « Je n'ai jamais été très sage. »

    Mon héros préféré de BD Corto Maltesse revient grâce aux dessins de Bastien Vivés et au scénario de Martin Quenehen.
    Même si je suis nostalgique de Corto Maltesse et de son époque…C’est un album moderne, libre, et très bien fait.

    Hugo Pratt manque beaucoup, il a pris le large en 1995.