Guillaume Sire

Guillaume Sire
Guillaume Sire est né à Toulouse. Il poursuit des études en économie appliquée à Montréal. Avec Les Confessions d'un funambule, il signe, à vingt ans, son premier roman.

Articles (4)

Voir tous les articles

Avis (18)

  • Couverture du livre « Réelle » de Guillaume Sire aux éditions L'observatoire

    lireencore93420 sur Réelle de Guillaume Sire

    Je voudrais d'abord remercier le site Lecteurs.com et Les éditions de l'Observatoire de m'avoir permis de lire ce livre grâce a leur concours.

    Johanna et sa famille ne peuvent se passer de la télévision, elle est toujours allumée, elle est une partie intégrante de leur vie.

    Jennifer la...
    Voir plus

    Je voudrais d'abord remercier le site Lecteurs.com et Les éditions de l'Observatoire de m'avoir permis de lire ce livre grâce a leur concours.

    Johanna et sa famille ne peuvent se passer de la télévision, elle est toujours allumée, elle est une partie intégrante de leur vie.

    Jennifer la meilleure amie de Johanna as une lumineuse idée, intégrer l'émission Graine de Stars, et pour cela, il faut participer au casting, donc les deux ados s'inscrivent, et en attendant la réponse, visionnent chaque weekend la lucarne ou il rêve, a leurs futures vies, le jour ou elles gagneront.

    Johanna est sélectionnée et pas Jennifer, les amies s'éloignent, et Johanna as enfin réalisée son souhait le plus cher, mettre un pied, dans cet univers, qui as toujours fait partie de sa vie.

    Mais rien ne seras simple, elle auras des déceptions, des humiliations et au fond est ce que ça vaut le coup ?

    J'ai vraiment adorée ce livre sur une télévision de notre temps : la téléréalité, j'avoue que je suis assez friande de ce genre de programmes, et je pense que chaque personne, devrait lire ce récit avant de décider d'intégrer une émission.

    D'abord j'ai vraiment aimer, toutes les allusions, évidemment au Loft mais aussi a l'émission de Touche moi le poste, mais aussi tout les protagonistes de ces années 80, Ophélie Winter, Mc Solaar...etc...

    L'auteur as décris chaque étape très habilement, qu'on se sent en empathie avec l'héroïne, Johanna, et son parcours chaotique est très réelle et on y crois complétement, on es vraiment dedans, et je trouve c'est une belle manière d'en parler, avec les yeux d'une adolescente.

    Mais on l'as vois aussi évoluer, sombrer parfois, et rencontrer l'amour, et la fin est vraiment juste, parfaite, j'ai tout aimer dans ce livre, alors il y a qu'une chose a faire, le lire.

  • Couverture du livre « Réelle » de Guillaume Sire aux éditions L'observatoire

    Henri-Charles Dahlem sur Réelle de Guillaume Sire

    Une autre Loft story

    À travers l’histoire de Johanna, jeune fille modeste et sans histoire qui va devenir la vedette de la première émission de téléréalité française, Guillaume Sire nous entraîne dans ce curieux monde où les apparences sont les plus trompeuses.

    Jennifer et sa copine...
    Voir plus

    Une autre Loft story

    À travers l’histoire de Johanna, jeune fille modeste et sans histoire qui va devenir la vedette de la première émission de téléréalité française, Guillaume Sire nous entraîne dans ce curieux monde où les apparences sont les plus trompeuses.

    Jennifer et sa copine Johanna sont à l’âge où elles deviennent femmes et où elles commencent à se poser des questions existentielles. Et si dans leur petite ville de province les perspectives sont toutes autres que réjouissantes, elles se disent que peut-être elles réussiront à accrocher une étoile. Que même leur scolarité médiocre ne les empêchera pas de devenir un jour une vedette.
    Nourries par les images proposées par la télévision qui trône dans le salon, elles attendent le petit coup du pouce du destin. Pour Johanna, il pourrait venir des sélections de l’émission Graines de star. Outre un physique agréable, elle a pris des cours de danse classique et s’entraîne à chanter devant le clip de Dieu m’a donné la foi d’Ophélie Winter. Toutefois sa prestation ne convainc pas le jury et elle retrouve sa famille, ses parents Sylvie et Didier Tapiro, sa grand-mère – son premier supporter – et son frère Kevin.
    Pour Antoine Dupré, le beau gosse du collège, sa prestation l‘a rendue plus désirable. Du coup, il l’invite à le suivre dans les toilettes du cinquième étage. Un rendez-vous loin d’être aussi romantique que celui de Léonardo di Caprio et Kate Winslet dans Titanic, mais une sorte de rite de passage. L’ironie veut que ce soit Jennifer qui mette son amie en garde – « Et tu crois que la prochaine étape, c’est quoi? Le mariage? Un jour il te fera mal. Les bourges, à un certain stade, il n’y a que ça qui les excite : la douleur. Pour eux, il s’agit d’une vérification. » – alors qu’elle même couche avec Adam qui n’a aucun égard pour elle, réussira à la mettre enceinte. Contraint d’assumer, il finira par frapper sa compagne.
    La spirale infernale s’enclenche. Les petits boulots qui s’enchaînent, du McDonald’s à la caisse du supermarché et la fin de sa liaison avec Antoine qui a choisi Pauline Gouhier, plus conforme à son rang.
    Le seul élément positif pour Johanna est la signature du bail pour un studio qui lui offre au moins l’illusion de la liberté.
    Mais un coup de téléphone inattendu va tout bouleverser. Un producteur l’invite à Paris pour participer à une émission d’un nouveau genre. Intitulée Big Brother, elle mettra en scène des candidats «normaux» dont la mission sera de cohabiter dans un loft durant plusieurs semaines. Johanna accepte d’être l’une des pionnières de la téléréalité à la française. Après tout il s’agit d’une expérience limitée dans le temps et, comme lui souffle sa grand-mère, elle peut «tirer un maximum d’argent de toutes ces conneries».
    On connaît la suite de l’histoire et l’hystérie qui s’est emparée de la France. Guillaume Sire n’a qu’à nous rafraîchir la mémoire en replaçant les épisodes forts de Loft story, saison 1 (Big Brother étant le nom d’origine du concept importé des Pays-Bas) dans son roman, utilisant même les mêmes prénoms pour certains des candidats tels que Laure ou Aziz. Johanna (que l’on rapprochera de Loana Petrucciani) et Édouard (on se souvient de la scène de la piscine avec Jean-Édouard) vont tomber amoureux et réussir à tenir presque jusqu’au bout. Mia qu’importe, car ils sont alors effectivement célèbres au point que Jean-Édouard va finir par se transformer en agent de Johanna.
    Si ce roman est très réussi, c’est parce qu’il montre toute la perversité du système sans jamais se faire donneur de leçons. Johanna et Édouard ont par exemple compris que dans le loft ils ne peuvent pas tout se dire, surtout les épisodes de leur vie qui pourraient éventuellement se retourner contre eux. Du coup, ils conservent des parts d’ombre qui vont finir par les perdre. Le même jeu pervers va heurter la famille, les amis et même la production.
    À vouloir trop se rapprocher du soleil, on finit – presque toujours – par se brûler les ailes…
    http://urlz.fr/7IkF

  • Couverture du livre « Réelle » de Guillaume Sire aux éditions L'observatoire

    jujuramp sur Réelle de Guillaume Sire

    Chez les Tapiro, la télévision est plantée au milieu de leur vie.

    A la fois abjecte et inquiétante et pourtant tellement rassurante, apaisante.
    Elle verra grandir et façonnera Johanna.

    Johanna devient une adulte la tête pleine d’images. Réelles ? Fausses ? En tout cas, elle aimerait...
    Voir plus

    Chez les Tapiro, la télévision est plantée au milieu de leur vie.

    A la fois abjecte et inquiétante et pourtant tellement rassurante, apaisante.
    Elle verra grandir et façonnera Johanna.

    Johanna devient une adulte la tête pleine d’images. Réelles ? Fausses ? En tout cas, elle aimerait qu’on l’aime autrement que vite fait dans des toilettes … Autrement. Ses rêves d’amour et de notoriété la mèneront dans le bureau d’un producteur qui la choisira pour intégrer son loft car « quelque chose est prêt à rompre qui sera magnifique devant une caméra ».

    Le roman d’une réalité télévisuelle. Roman sur la téléréalité. Mais pas que …
    Sous des apparences légères, ce livre pose beaucoup de questions. Et m’a emporté.

    Belle surprise de cette rentrée littéraire 2018, Guillaume Sire signe un roman captivant sur une génération ayant grandie avec la télévision comme point de repère.

    Le lecteur va s’attacher à cette héroïne, touchante, tellement réelle, qui réussira à entrer dans la petite lucarne.

    On appréciera les nombreuses références culturelles et musicales aux années 90. Ophélie Winter. Graines de Star.

    Fable cruelle où toute ressemblance avec des personnes ayant réellement existé n’est pas fortuite … Je vous conseille fortement d’éteindre votre téléviseur et de vous plonger dans ce roman.

Voir tous les avis

Les dédicaces

Service proposé en partenariat avec Les Dédicaces

Discussions autour de cet auteur

Il n'y a pas encore de discussion sur cet auteur

Soyez le premier à en lancer une !

Récemment sur lecteurs.com