Gisele Pineau

Gisele Pineau
G ISÈLE P P INEAU est l'auteur de La Grande Drive des esprits (Grand Prix des lectrices de Elle). Elle a publié au Mercure de France Chair piment, Fleur de Barbarie, Morne Câpresse, Cent vies et des poussières, tous publiés par la suite en Folio et Les voyages de Merry Sisal en 2015.

Avis sur cet auteur (2)

  • add_box
    Couverture du livre « Morne Câpresse » de Gisele Pineau aux éditions Gallimard

    Isabelle PURALLY-BOISSEL sur Morne Câpresse de Gisele Pineau

    J’ai pris un grand plaisir à retrouver la plume de Gisèle Pineau, à la fois poétique et empreinte des paysages et senteurs de sa Guadeloupe natale.
    J’avais découvert tout à fait par hasard l’auteure il y a un an avec « Chair Piment », roman plein de nostalgie et de fantômes d’être chers...
    Voir plus

    J’ai pris un grand plaisir à retrouver la plume de Gisèle Pineau, à la fois poétique et empreinte des paysages et senteurs de sa Guadeloupe natale.
    J’avais découvert tout à fait par hasard l’auteure il y a un an avec « Chair Piment », roman plein de nostalgie et de fantômes d’être chers disparus à jamais, celui d’une sœur notamment qui fait ressentir jour après jour un manque étouffant et intolérable.

    C’est également sa sœur que Line recherche dans « Morne Câpresse ».
    Line est persuadée que Mylène est vivante, seulement perdue dans la drogue et l’alcool.

    Sa quête la mène dans une communauté totalement féminine dirigée par Mère Pacôme sur les pentes du mont « Morne Câpresse », une société bien étrange, sorte de secte avec ses codes et ses règles.

    Gisèle Pineau nous propose de beaux portraits de femmes blessées, courageuses, venues dans l’espoir d’échapper au « monde d’en bas » fait de violence et de malheur.
    Line, le personnage principal est particulièrement attachant avec sa volonté farouche de vaincre les obstacles, les peurs et les non-dits.

    Dans cette histoire aussi belle que terrible, l’auteure nous fait découvrir une Guadeloupe moins idyllique que celle des cartes postales touristiques et aborde avec pudeur de graves problèmes de société.

    Un roman trop peu connu et qui mérite grandement d’être découvert.

  • add_box
    Couverture du livre « Fleur de barbarie » de Gisele Pineau aux éditions Gallimard

    Elizabeth Neef-Pianon sur Fleur de barbarie de Gisele Pineau

    un bon moment de lecture

    un bon moment de lecture