Eric Puchner

Eric Puchner

La biographie de cet auteur n'est pas encore disponible, proposez la vôtre : Contactez-nous

Articles en lien avec Eric Puchner (5)

  • Premier essai, premier coup de maître : des débuts fracassants
    Premier essai, premier coup de maître : des débuts fracassants

    Pour certains, leur premier opus a fait mouche. Leur livre a séduit l’éditeur qui a accepté de le publier et la notoriété leur est tombée dessus. On a tout de suite crié au succès, au génie…. ou au scandale. La presse les a encensé de critiques dithyrambiques ou au contraire porté leur œuvre au pilori mais ils sont devenu célèbres grâce à un talent d’écriture. Ils ont su surprendre. Certains ont écrit d’autres livres à succès et d’autres sont entrés dans la légende avec un seul….ou tombés dans l’oubli. Petit florilège de pépites.

  • Affaires de familles : tour d'horizon en romans
    Affaires de familles : tour d'horizon en romans

    Décriée ou adorée, rassérénante ou théâtre de drames intimes, la famille est l'une des grandes muses de la littérature. Tour d'horizon, arbitraire et très loin d'être exhaustif, de ces relations familiales, fondatrices de toute une vie. 

  • Famille modèle d’Eric Puchner
    D'Eric Puchner

    Pour un coup d’essai, c’est une réussite. Avant d’écrire ce premier roman, Famille modèle (Albin Michel), Eric Puchner avait publié un recueil de nouvelles, La musique des autres, qui s’était plutôt joliment distingué aux Etats-Unis. 

  • Le frisson du premier roman
    Le frisson du premier roman

    Ils viennent de réaliser un rêve partagé par beaucoup : leur premier roman arrive en librairie. Un aboutissement ? Le début du parcours, plutôt. 

Avis sur cet auteur (7)

  • add_box
    Couverture du livre « Dernière journée sur terre » de Eric Puchner aux éditions Albin Michel

    Catherine Quart Foisset sur Dernière journée sur terre de Eric Puchner

    Des tranches de vie américaine un peu surnaturelles
    *
    Encore une fois j'ai choisi ce recueil de nouvelles parmi mon édition chérie, "Terres d'Amérique" d'Albin Michel. Qui met les écrivains américains à l'honneur.
    L'auteur: Dans ma bibliothèque trône déjà son roman "Famille modèle" que je...
    Voir plus

    Des tranches de vie américaine un peu surnaturelles
    *
    Encore une fois j'ai choisi ce recueil de nouvelles parmi mon édition chérie, "Terres d'Amérique" d'Albin Michel. Qui met les écrivains américains à l'honneur.
    L'auteur: Dans ma bibliothèque trône déjà son roman "Famille modèle" que je n'ai pas encore ouvert (mais cela ne saurait tarder).
    Il est intéressant de commencer par des nouvelles, pour voir si on accroche au style, à la présentation, aux thèmes.
    Neuf nouvelles centrées sur la Famille. La maternité, l'adolescence, la parentalité.
    Le concept de famille au sens large car on voit aussi une famille de libraires ou un groupe de rock par exemple.
    Des familles atypiques, toxiques, éclatées, déséquilibrées dont les membres doutent.
    *
    La plume est vive, grinçante et marque les esprits.Il n'y a pas de fil conducteur mais plutôt une myriade d'histoires au ton fantastique, décalé, voire suranné. Certains récits laissent un sentiment d'étrangeté, de situations "vie en parallèle", un peu comme un instrument désaccordé. Par exemple, dans "Monstres magnifiques", ma nouvelle préférée. Une histoire dystopique dont les humains sont pourvus de l'éternelle jeunesse versus les quelques réfractaires antiques pourchassés et persécutés.
    *
    L'auteur n'épargne personne, chacun en prend pour son grade. le ton est assez sombre et laisse peu de place à la joie. Hormis peut-être la dernière qui apporte une note positive.
    Pour cette étrangeté, j'ai pensé à un roman finlandais lu il y a quelques mois, Lumikko, dont je ne savais pas bien comment interpréter cette ambiance bizarre et laissant un sentiment d'inachevé.
    *
    J'ai eu peu d'attachement aux personnages bien que l'écriture ait été juste, précise et fluide. Je n'ai pas frissonné, pas vibré.
    C'est vrai que l'exercice de happer le lecteur 9 fois de suite, de l'amener rapidement dans une histoire est un acte difficile. J'en conviens. Ces nouvelles sont originales dans leur construction, leur idée mais elles manquent toutefois une dimension émotive.
    A lire en petits moments, un chapitre à la fois, par petites touches.
    *
    Lu dans le cadre du #picabo river bookclub sur FB

  • add_box
    Couverture du livre « Dernière journée sur terre » de Eric Puchner aux éditions Albin Michel

    KateMoore70 sur Dernière journée sur terre de Eric Puchner

    Eric Puchner n’est pas à son coup d’essai. Il s’est fait connaître avec « Famille modèle ».
    Il revient, avec « Dernière journée sur la terre », à ses premières amours : les nouvelles.

    Le livre en comprend neuf. L’auteur s’est concentré sur le thème de la famille ; avec une prédilection pour...
    Voir plus

    Eric Puchner n’est pas à son coup d’essai. Il s’est fait connaître avec « Famille modèle ».
    Il revient, avec « Dernière journée sur la terre », à ses premières amours : les nouvelles.

    Le livre en comprend neuf. L’auteur s’est concentré sur le thème de la famille ; avec une prédilection pour les familles les plus improbables, par exemple : un adolescent suspecte sa mère d’être un robot, un jeune père séparé de sa compagne emmène son bébé à une fête où l’alcool et la cocaïne coulent à flots……

    Les nouvelles d’Eric Puchner sont originales, drôles, l’absurde flirtant avec le surnaturel.
    En une dizaine, vingtaine de pages, celui-ci arrive à écrire des petits bijoux d’histoires.

    Surtout, ne passez pas à côté de ce recueil dont la dernière histoire donne le titre à tout le livre.

    Livre lu dans le cadre du partenariat : #picaboriverbookclub #albinmichel #Terres.Amerique

  • add_box
    Couverture du livre « Famille modèle » de Eric Puchner aux éditions Lgf

    Tuppence sur Famille modèle de Eric Puchner

    C’est la première fois depuis que je suis jurée, que je renonce à une lecture. J’ai commencé ce livre qui au départ m’a plus par son ton un peu «décalé », mais très vite je me suis sentie perdue, je n’arrive pas à comprendre la trame, j’étais obligée de relire plusieurs fois certains paragraphes...
    Voir plus

    C’est la première fois depuis que je suis jurée, que je renonce à une lecture. J’ai commencé ce livre qui au départ m’a plus par son ton un peu «décalé », mais très vite je me suis sentie perdue, je n’arrive pas à comprendre la trame, j’étais obligée de relire plusieurs fois certains paragraphes pour comprendre qui parlait. Bref, ce fût une lecture sans plaisir, de plus en plus déroutée par une famille complètement déjantée, des personnages plats qui n’arrivent pas à faire passer la moindre once d’émotion quel qu’elle soit. J’ai donc décidé d’interrompre cette lecture stérile qui me faisait perdre un temps précieux alors que tant d’autres livres m’attendaient à commencer par « L’île des oubliés » que je gardais pour la fin, bien m’en a pris !

  • add_box
    Couverture du livre « Famille modèle » de Eric Puchner aux éditions Lgf

    Anne Marie PHILIPPE sur Famille modèle de Eric Puchner

    Famille modèle, je ne le pense pas. Une famille plutôt irresponsable, farfelue mais terriblement attachante. Une famille américaine les Ziller quitte leur cocon tranquille dans le Wisconti pour la Californie du rêve américain. Quelle idée !! leur vie va être bouleversée. Les parents : Camille,...
    Voir plus

    Famille modèle, je ne le pense pas. Une famille plutôt irresponsable, farfelue mais terriblement attachante. Une famille américaine les Ziller quitte leur cocon tranquille dans le Wisconti pour la Californie du rêve américain. Quelle idée !! leur vie va être bouleversée. Les parents : Camille, femme très écolo qui tourne des documentaires éducatifs sur la conception …Elle est également surnommée « Pyrex déesse des gratins », engagée dans des ONG, elle distribue l’argent du ménage au grand désarroi de son mari. Le mari c’est Warren, il est le responsable de la chute de sa famille, il décide de devenir agent immobilier. Mais les maisons qu’il a construites ne se vendent pas et pour cause, elles sont implantées sur une décharge très contaminée. L’argent du foyer sera englouti, celui mit de côté pour les études des enfants aussi… Trois enfants, Dustin ado séduisant et musicien vit des aventures amoureuses assez mouvementées. Lyle ado elle aussi, préoccupée par son physique, supporte difficilement sa famille. Et enfin Jonas, le petit dernier aux idées morbides, obsédé par la mort. Ils représentent la famille typique américaine vivant dans un lotissement sécurisé, aux pelouses toutes identiques, de superbes maisons envahie de meubles loués et bien sur la superbe voiture. Après leurs déboires financiers, ils se retrouveront dans une des maisons implantée sur la décharge…Je vous laisse le plaisir de découvrir la suite. J’ai beaucoup aimé ce livre, l’auteur a beaucoup de drôlerie. On passe par des moments de rire puis tout à coup de désespoir. C’est un portrait de l’Amérique ordinaire, très touchant avec beaucoup d’originalité. Une famille qui court comme tant d’autres après le rêve américain qu’elle ne peut atteindre.

Discussions autour de cet auteur

Il n'y a pas encore de discussion sur cet auteur

Soyez le premier à en lancer une !