Passionné(e) de lecture ? Inscrivez-vous gratuitement pour rejoindre la communauté et bénéficier de toutes les fonctionnalités du site !  

Emmanuel Prost

Emmanuel Prost
Natif de la Loire, Emmanuel Prost y passe toute son enfance, avant que son parcours ne le conduise dans le nord de la France. Il vit depuis douze ans à Sallaumines (Pas-de-Calais), avec sa femme et ses deux filles. Sa passion pour la lecture et le cinéma lui donne rapidement l'envie d'écrire ses ... Voir plus
Natif de la Loire, Emmanuel Prost y passe toute son enfance, avant que son parcours ne le conduise dans le nord de la France. Il vit depuis douze ans à Sallaumines (Pas-de-Calais), avec sa femme et ses deux filles. Sa passion pour la lecture et le cinéma lui donne rapidement l'envie d'écrire ses propres histoires, bien souvent à thème fantastique. « Kamel Léon » est son premier roman. Retrouvez l'auteur sur son site : http://www.emmanuel-prost.com/

Articles en lien avec Emmanuel Prost (1)

  • #Reportage : nos lecteurs participent aux salons littéraires
    #Salon : Quand les lecteurs rencontrent les auteurs

    Quand nos lecteurs participent aux salons littéraires Retrouvez leur reportage : Lire en Poche à Gradignan, la fête du livre au Château du Clos de Vougeot, La Fête du livre de Merlieux, Lisle Noir, les vendanges du Polar,

Avis sur cet auteur (3)

  • add_box
    Couverture du livre « Un été 48 » de Emmanuel Prost aux éditions De Boree

    Sophie Gauthier sur Un été 48 de Emmanuel Prost

    L'été 48 est celui des quinze ans de Tienot, Etienne Marquet, le tchiot galibot de la Fosse 23 à Noyelles-sous-Lens. Un été inoubliable qu'il va passer avec sa famille à la Napoule,au château d'Agecroft, tout nouveau centre de vacances acheté par la Direction des Houillères. Cet été-là sera...
    Voir plus

    L'été 48 est celui des quinze ans de Tienot, Etienne Marquet, le tchiot galibot de la Fosse 23 à Noyelles-sous-Lens. Un été inoubliable qu'il va passer avec sa famille à la Napoule,au château d'Agecroft, tout nouveau centre de vacances acheté par la Direction des Houillères. Cet été-là sera celui des couleurs de la Méditerranée, du soleil, des cigales, des parfums de la menthe à l'eau, mais aussi celui de l'amitié avec Henri et de la découverte de l'amour avec Bella, la fille du directeur du centre. Quinze jours loin du coron, quinze jours lors desquels Tienot quittera définitivement l'enfance et qui trouveront leur tragique point final en septembre dans les brumes du Nord.
    Le roman d'Emmanuel Prost porte toute cette joie de l'adolescence, toute la lumière du Midi et la chaleur de l'amitié. Les voix de Tienot et de Bella racontent simplement, mais avec le feu de la vie, les jours dorés d'une éclosion : éclosion de l'insouciance chez ces familles de mineurs, éclosion du rire chez le père de Tienot, éclosion d'un premier amour.
    Les personnages, les situations, les sensations sont rendus avec une remarquable authenticité. Dominant l'histoire, Jédjé le Magnifique fait rayonner sa force et sa générosité d'une manière solaire qui contraste brutalement avec la mélancolie du dénouement.
    Un joli roman plein de tendresse, d'humanité et de bonté.

  • add_box
    Couverture du livre « Les enfants de Gayant » de Emmanuel Prost aux éditions De Boree

    Christelle KORCHI sur Les enfants de Gayant de Emmanuel Prost

    Des personnages attachants, une enquête prenante et une région très bien dépeinte. Je ne connaissais pas Douai et grâce à l’auteur il me semble que je la connais un peu. Les lieux sont très bien décrits et se prêtent tout à fait aux intrigues. J’ai aimé en apprendre plus sur l’univers des mines...
    Voir plus

    Des personnages attachants, une enquête prenante et une région très bien dépeinte. Je ne connaissais pas Douai et grâce à l’auteur il me semble que je la connais un peu. Les lieux sont très bien décrits et se prêtent tout à fait aux intrigues. J’ai aimé en apprendre plus sur l’univers des mines et les conditions de vie des mineurs, métier qui est amené à disparaître laissant beaucoup de personnes au chômage. Hélène est un personnage à la vie mouvementée qui a besoin de réponse et l’on peut facilement s’identifier. L’auteur a fait beaucoup de recherches et cela se ressent. J’ai aimé la dimension sociétale au milieu des intrigues. En effet, on apprend les conditions de vie des ouvriers de l’époque, celle des riches. On vit la grande guerre de l’intérieur et la part belle est faite aux gueules cassées et à l’épidémie de peste espagnole.

    Un roman de terroir et d’aventure sur fond de recherche identitaire et de traditions du nord qui nous plonge dans l’après guerre avec subtilité et délicatesse. L’auteur que je ne connaissais pas a une plume très agréable. Je lirais volontiers un autre livre. Les chapitres sont courts et donne envie de poursuivre.

    VERDICT

    Ravira les lecteurs de romans du terroir et ceux de romans historiques. Un livre très sympathique qui vous détendras.

    https://revezlivres.wordpress.com/2015/10/14/les-enfants-de-gayant-prost-emmanuel/

  • add_box
    Couverture du livre « La descente des anges » de Emmanuel Prost aux éditions De Boree

    Sophie Gauthier sur La descente des anges de Emmanuel Prost

    1906 - La catastrophe de Courrières engloutit des mineurs qui ne remonteront jamais à la surface. L'onde de choc de ce coup de grisou atteint aussi les familles, les amis dont les existences, les relations se trouvent bouleversées. Plus rien n'est pareil après la tragédie et l'intrigue nous fait...
    Voir plus

    1906 - La catastrophe de Courrières engloutit des mineurs qui ne remonteront jamais à la surface. L'onde de choc de ce coup de grisou atteint aussi les familles, les amis dont les existences, les relations se trouvent bouleversées. Plus rien n'est pareil après la tragédie et l'intrigue nous fait suivre, au fil du temps, ses conséquences sur la vie d'Oriane, jeune fille de 16 ans qui porte le deuil de son fiancé. Un beau roman plein de générosité.