Passionné(e) de lecture ? Inscrivez-vous gratuitement pour rejoindre la communauté et bénéficier de toutes les fonctionnalités du site !  

Edouard Louis

Edouard Louis

Édouard Louis, né Eddy Bellegueule, est un écrivain français.

Il grandit à Hallencourt (Somme) avant d'entrer en classe de théâtre au lycée Madeleine Michelis d'Amiens.

De 2008 à 2010, il est délégué de l'académie d'Amiens au Conseil national de la vie lycéenne, puis étudie l'histoire à l'univ...

Voir plus

Édouard Louis, né Eddy Bellegueule, est un écrivain français.

Il grandit à Hallencourt (Somme) avant d'entrer en classe de théâtre au lycée Madeleine Michelis d'Amiens.

De 2008 à 2010, il est délégué de l'académie d'Amiens au Conseil national de la vie lycéenne, puis étudie l'histoire à l'université de Picardie.

Il poursuit à partir de 2011 des études de sociologie à l'ENS de la rue d'Ulm dont il ne passe pas le concours, mais est admis à suivre des cours en "auditeur libre" sur dossier. En 2013, il obtient de changer de nom et devient Édouard Louis.

La même année, il dirige l’ouvrage collectif Pierre Bourdieu : "L'insoumission en héritage" aux PUF.

En mars 2014, il annonce qu'il dirigera une collection, "Des mots", consacrée à des retranscriptions de conférences, des entretiens et des courts textes, pour cet éditeur.

En février 2014, à 21 ans, il publie "En finir avec Eddy Bellegueule", un roman à forte influence autobiographique. Très commenté dans les médias, et largement salué pour ses qualités, le livre donne lieu aussi à plusieurs polémiques.

En 2014, il obtient le prix Pierre Guénin contre l'homophobie et pour l’égalité des droits.

En 2015, il a été classé par le magazine Les Inrockuptibles parmi les cent créateurs qui, dans tous les domaines, inventent la culture française d'aujourd'hui.

Vidéos relatives à l'auteur

Articles en lien avec Edouard Louis (5)

Avis sur cet auteur (81)

  • add_box
    Couverture du livre « En finir avec Eddy Bellegueule » de Edouard Louis aux éditions Points

    ClémentineBotta sur En finir avec Eddy Bellegueule de Edouard Louis

    Une merveilleuse surprise. Si Histoire de la violence m’avait ennuyé, En finir avec Eddy Bellegueule m’a hanté. Je l’ai lu si vite que j’en ai tiré une terrible frustration en le terminant. Je ne demande qu’à lire la suite de cette vie si terrible, si torturée, si cachée d’Eddy Bellegueule. Les...
    Voir plus

    Une merveilleuse surprise. Si Histoire de la violence m’avait ennuyé, En finir avec Eddy Bellegueule m’a hanté. Je l’ai lu si vite que j’en ai tiré une terrible frustration en le terminant. Je ne demande qu’à lire la suite de cette vie si terrible, si torturée, si cachée d’Eddy Bellegueule. Les longueurs des phrases sont maîtrisées, les sujets s’enchaînent parfaitement. Le contenu est une mine d’or, le style d’écriture est sublime. Il y a une réelle recherche d’expression qui apporte une narration nouvelle et une complexité stylistique intéressante. Entre fiction et réel, cette fausse autobiographie pose des réflexions sur l’écriture de soi et de l’intime. Comment se raconter tout en exposant les problématiques qui nous animent ? Comment se découvrir à soi-même et aux autres ?
    Ce roman s’empare du lecteur et l’expose à ce qu’il ne veut pas voir : l’homophobie, la difficulté d’exprimer son identité, le mépris de classe, la pauvreté… Par les yeux d’un enfant qui grandit au fil de l’œuvre, le lecteur découvre un monde difficile, éprouvant et suffocant. Enfermé dans un récit poétique et cru, les personnages tentent de survivre, de s’apprendre et de maîtriser un futur qui leur échappe. Cette description cruelle d’un tableau tragique emporte le lecteur dans un tourbillon de mots, de paroles et de phrases incandescentes. C’est une surprise sans égale, une critique sublime, une histoire violente. Eddy Bellegueule touche et ne cesse de nous séduire par sa sensibilité, son innocence et son regard accru. Il mène le lecteur dans cette danse terrible, lui montre sa famille, ses lieux, ses paysages, ses ennemis, ses propres démons. Il le place tel un témoin incapable et interdit devant les affres de sa vie
    Edouard Louis est un très grand écrivain et ce roman reste définitivement un chef-d’œuvre. En bref, je ne m’en suis toujours pas remise.

  • add_box
    Couverture du livre « En finir avec Eddy Bellegueule » de Edouard Louis aux éditions Points

    Fantomas 57 sur En finir avec Eddy Bellegueule de Edouard Louis

    Un très beau récit sur la difficulté pour le petit Eddy épris de culture et homosexuel à s'extirper de ce monde pauvre du nord de la France dans lequel il ne se reconnaît pas.

    Un très beau récit sur la difficulté pour le petit Eddy épris de culture et homosexuel à s'extirper de ce monde pauvre du nord de la France dans lequel il ne se reconnaît pas.

  • add_box
    Couverture du livre « Pierre Bourdieu, l'insoumission en héritage » de Edouard Louis aux éditions Puf

    Lili0000 sur Pierre Bourdieu, l'insoumission en héritage de Edouard Louis

    Quel est l'héritage de Pierre Bourdieu? Comment sa pensée éclaire-t-elle encore notre rapport au monde? Sous les plumes, entre autres, d'Edouard Louis, Annie Ernaux, Didier Eribon et Pierre Bergounioux, la politique, l'école, l'amour et les rapports de classes sont pensés et retravaillés.

    Des...
    Voir plus

    Quel est l'héritage de Pierre Bourdieu? Comment sa pensée éclaire-t-elle encore notre rapport au monde? Sous les plumes, entre autres, d'Edouard Louis, Annie Ernaux, Didier Eribon et Pierre Bergounioux, la politique, l'école, l'amour et les rapports de classes sont pensés et retravaillés.

    Des sujets qui accaparent ma pensée au quotidien traités par des penseurs dont j'admire le travail. Je ne pouvais pas m'abstenir.

    A lire où on veut et quand on veut.

  • add_box
    Couverture du livre « Qui a tué mon père » de Edouard Louis aux éditions Seuil

    Lili0000 sur Qui a tué mon père de Edouard Louis

    Après avoir effleuré son père dans ses précédents romans, Édouard Louis lui consacre ce très court texte pour lui écrire tout ce qu'il n'a jamais su lui dire. Il décrit un homme sensible mais empêtré dans sa condition sociale. Une déclaration plus que l'acte politique auquel je m'attendais.

    A...
    Voir plus

    Après avoir effleuré son père dans ses précédents romans, Édouard Louis lui consacre ce très court texte pour lui écrire tout ce qu'il n'a jamais su lui dire. Il décrit un homme sensible mais empêtré dans sa condition sociale. Une déclaration plus que l'acte politique auquel je m'attendais.

    A lire le dimanche.