Christina Lauren

Christina Lauren
Christina Hobbs et Lauren Billing ont écrit à quatre mains la fanfiction The Office, téléchargée sur Internet plus de 2 millions de fois, qui leur a ensuite servi de base pour le livre Beautiful Bastard. Depuis sa sortie aux États-Unis en février 2013, les droits de publication du roman ont été c... Voir plus
Christina Hobbs et Lauren Billing ont écrit à quatre mains la fanfiction The Office, téléchargée sur Internet plus de 2 millions de fois, qui leur a ensuite servi de base pour le livre Beautiful Bastard. Depuis sa sortie aux États-Unis en février 2013, les droits de publication du roman ont été cédés dans une quinzaine de pays. En France, il s'est placé directement sur les listes des meilleures ventes. Les droits d'adaptation cinématographique ont été achetés par le studio allemand Constantin Films, producteur notamment de la série Resident Evil.

Avis (40)

  • add_box
    Couverture du livre « Josh & Hazel ; comment ne pas tomber amoureux » de Christina Lauren aux éditions Hugo Roman

    Lectrice - Lambda sur Josh & Hazel ; comment ne pas tomber amoureux de Christina Lauren

    Et voici le petit nouveau du duo Christina LAUREN. C’est un euphémisme de dire que tout le monde l’attendait avec impatience ! A chaque sortie, tout le monde se jette dessus. Alors que vaut cette nouvelle histoire ?

    « Josh et Hazel ou Comment ne pas tomber amoureux » nous plonge dans le...
    Voir plus

    Et voici le petit nouveau du duo Christina LAUREN. C’est un euphémisme de dire que tout le monde l’attendait avec impatience ! A chaque sortie, tout le monde se jette dessus. Alors que vaut cette nouvelle histoire ?

    « Josh et Hazel ou Comment ne pas tomber amoureux » nous plonge dans le quotidien de Hazel.
    Elle est professeur pour une classe de CM2, elle est célibataire, a un chien, un perroquet, un poisson rouge… Elle est exubérante, complètement loufoque, tout simplement pas comme les autres. Elle aime qui elle est et ne voudrait changer pour personne et pour rien au monde.
    Un soir, elle revoit le garçon pour lequel elle avait complètement fondue à l’université : Josh. Il n’est autre que le frère de sa meilleure amie, Emily, et cette nouvelle la surprend autant que ça lui fait plaisir.
    A l’époque, Hazel avait complètement proposé son corps à Josh, mais ce dernier était trop timide et calme pour comprendre toute la tornade qu’était Hazel. Mais aujourd’hui, une amitié nait entre eux, amitié qui va les mener à engager des « doubles dates », pour trouver un petit-ami à Hazel et une nouvelle compagne à Josh. Ensemble, ils auront moins peur de rencontrer des gens. Ensemble, tout se passe pour le mieux. Mais est-ce qu’il se passe quelque chose entre eux finalement ?

    J’ai tout simplement fondue pendant ma lecture. « Josh et Hazel » est un vrai coup de coeur, une vraie comédie romantique comme on les aime.

    Toute la force de cette histoire réside dans le personnage de Hazel. Mon dieu que ce petit bout de femme va vous faire rire. Elle est un aimant à problèmes, mais elle voit la vie de manière positive. Rien ne peut vraiment l’abattre, elle se relève à chaque fois qu’une mauvaise situation la met à terre. Elle a une vision très particulière de la vie, du monde et des gens, mais elle est naturelle et ne veut absolument pas changer. A chacune de ses apparitions, il y a toujours un moment où l’on va rire. Gros coup de coeur pour elle.
    Josh est un personnage masculin qui est facile à apprécier. Plus dans la retenue, il va prendre de l’ampleur aux côtés de Hazel. J’ai adoré son évolution, sa façon à lui de lâcher prise. C’est un personnage foncièrement gentil qui va nous le prouver plus d’une fois.

    L’idée des doubles dates est bonne et rafraichissante. Chaque rendez-vous est drôle à suivre, car entre l’originale Hazel et les problèmes inattendus qu’ils rencontrent, on peut dire que chaque sortie n’est pas de tout repos. Après, ces rencontres ne restent finalement qu’un aspect de l’histoire puisque Christina LAUREN ne s’y attarde pas trop.

    Par contre, on se penche vraiment sur la relation de Hazel et Josh.
    Son évolution est belle à suivre et l’on suit chaque petit changement avec plaisir. D’abord de connaissance, à amis, puis à plus,.. Chaque étape passe avec émotion, avec rire. Chacun apporte à l’autre quelque chose qu’il lui manque : de la confiance, de la légèreté, de la liberté. Ce duo n’était pas fait pour naître, ni exister, mais au final lorsqu’ils sont ensemble c’est une belle évidence.

    La fin arrive bien trop rapidement à mon goût.
    Les évènements s’enchaînent avec rapidité, au contraire du reste du livre qui est plus dans la douceur et la retenue. Pour ma part, j’ai trouvé que le rythme était devenu soudainement trop soutenu. Je n’ai pas eu le temps de faire mes adieux aux personnages, il me manquait encore quelques chapitres pour être entièrement satisfaite.

    En conclusion, « Josh et Hazel ou Comment ne pas tomber amoureux » est un ÉNORME coup de coeur. Christina LAUREN nous plonge dans une comédie romantique touchante et drôle à souhait. C’est frais, c’est croustillant, c’est désopilant. Le duo improbable que forment Hazel l’excentrique et Josh le réservé nous fait fondre plus d’une fois. On passe des rires aux larmes à la vitesse de l’éclair. Notre coeur bat tout au long de notre lecture au rythme des frasques de ces deux amis qui ne voient pas la flèche de Cupidon arriver.
    Pour moi, ce nouveau livre de Christina LAUREN est une belle réussite, un must-have à avoir dans sa bibliothèque.

    ( https://lectrice-lambda.blogspot.com/2019/06/josh-et-hazel-ou-comment-ne-pas-tomber.html )

  • add_box
    Couverture du livre « Sublime » de Christina Lauren aux éditions Hugo Roman New Way

    Alonzo sur Sublime de Christina Lauren

    Un peu enfantin, mais agréable quand même.

    Un peu enfantin, mais agréable quand même.

  • add_box
    Couverture du livre « Dating you hating you » de Christina Lauren aux éditions Hugo Roman

    Le Carnet de Stitch sur Dating you hating you de Christina Lauren

    Premier roman que je lis de ces auteures. Je n'ai pas regretté ma lecture. Au contraire, j'ai bien rigolé avec les caprices de Carter et d'Evie. Ce sera celui qui fera la plus belle boulette, alors qu'ils savent qu'ils sont fait pour être ensemble.

    Cependant, j'ai eu des difficultés à me...
    Voir plus

    Premier roman que je lis de ces auteures. Je n'ai pas regretté ma lecture. Au contraire, j'ai bien rigolé avec les caprices de Carter et d'Evie. Ce sera celui qui fera la plus belle boulette, alors qu'ils savent qu'ils sont fait pour être ensemble.

    Cependant, j'ai eu des difficultés à me plonger dans l'histoire. Surtout la première partie... que j'ai trouvé... plate ! La seconde partie est intéressante.

    Bien que le milieu de la publicité soit barbant, les auteures mettent en avant les inégalités homme et femme sur leur milieu de travail. Un fléau qui touche notre société contemporaine.

    L'écriture fluide, simple et addictive des auteure permettent de traiter ce sujet avec humour.
    Une lecture sans prise de tête que je vous recommande !

  • add_box
    Couverture du livre « Autoboyographie » de Christina Lauren aux éditions Hugo Roman New Way

    lectrice.indienne sur Autoboyographie de Christina Lauren

    Je voulais découvrir ce roman depuis sa sortie, et j’ai fini par craquer récemment lorsque je l’ai trouvé en occasion à Gibert Jeune. (Il fallait que je découvre cette histoire, car la date de parution est celle de mon anniversaire :p) Je suis tellement contente de l’avoir lu, ce roman est de...
    Voir plus

    Je voulais découvrir ce roman depuis sa sortie, et j’ai fini par craquer récemment lorsque je l’ai trouvé en occasion à Gibert Jeune. (Il fallait que je découvre cette histoire, car la date de parution est celle de mon anniversaire :p) Je suis tellement contente de l’avoir lu, ce roman est de tout beauté!

    L’histoire s’ouvre avec Tanner, 18 ans, qui emménage dans une ville dans une petite ville de l’Utah où la plupart des habitants sont mormons. Il décide alors de rester discret sur sa bisexualité. C’est alors qu’il rencontre Sebastian, lors du séminaire organisé par son école pour écrire un roman en 4 mois, mormon, lui aussi.

    J’ai accroché à l’histoire dès les premières pages. On y découvre le contexte dans lequel se trouvent nos protagonistes et on suit leur rapprochement se faire. J’ai beaucoup aimé le côté religieux que nous apporte cette histoire, et la façon dont les auteures se sont penchées sur la communauté mormone, nous permettant d’en apprendre plus et de déjouer les idées reçus. Elles nous parlent, ici, de plusieurs sujets d’actualité, tels que la religion et l’homosexualité qui se confrontent, tout en nous enseignant la tolérance car elles dénigrent, en aucun cas, cette communauté.

    J’ai beaucoup aimé le personnage de Tanner. On le suit tout au long de l’histoire et on s’attache très facilement à lui. C’est un personnage qui s’est accepté depuis longtemps, grâce à ses parents très compréhensifs. J’ai apprécié découvrir son amitié avec Autumn. J’ai senti son rapprochement avec Sebastian, tout comme j’ai ressenti chacuns de ses sentiments. Parce que, oui, Autoboyographie est le livre qu’écrit Tanner dans l’histoire. Il nous fait part de ses sentiments pour Sebastian car il ne peut en parler à personne.

    Cependant, j’ai eu très mal pour Sebastian. Il est déchiré entre ce qu’il est et ce que sa famille veut qu’il soit, ce que sa religion le pousse à être.

    La plume de ce duo d’auteure est extrêmement addictive et douce, malgré les sujets traités. J’ai littéralement dévoré ce roman qui m’a fait ressentir tellement d’émotions et qui m’a permis d’en savoir plus sur le milieu mormon que je connaissais, finalement, assez peu.
    Autoboyographie est un roman magnifiquement écrit, intelligent et plein de tolérance et d’amour, qui saura ravir les amoureux de romances contemporaines, mais pas que. Je pense qu’il mérite d’être découvert par tout le monde.

    C’était mon premier roman signé Christina Lauren, mais je compte bien en lire d’autres!

Ils le suivent

Discussions autour de cet auteur

Il n'y a pas encore de discussion sur cet auteur

Soyez le premier à en lancer une !

Récemment sur lecteurs.com