Passionné(e) de lecture ? Inscrivez-vous gratuitement ou connectez-vous pour rejoindre la communauté et bénéficier de toutes les fonctionnalités du site !  

Catherine Cusset

Catherine Cusset

Catherine Cusset a publié une quinzaine de livres récompensés par divers prix littéraires, parmi lesquels le Goncourt des Lycées 2008 pour Un brillant avenir.

Chevalière dans l'ordre des Arts et des Lettres, elle vit à New York et est traduite en seize langues.

... Voir plus

Catherine Cusset a publié une quinzaine de livres récompensés par divers prix littéraires, parmi lesquels le Goncourt des Lycées 2008 pour Un brillant avenir.

Chevalière dans l'ordre des Arts et des Lettres, elle vit à New York et est traduite en seize langues.

Articles en lien avec Catherine Cusset (6)

Avis sur cet auteur (89)

  • add_box
    Couverture du livre « La définition du bonheur » de Catherine Cusset aux éditions Gallimard

    Christlbouquine sur La définition du bonheur de Catherine Cusset

    Deux femmes, deux destins. D’un côté Clarisse, de l’autre Eve. Deux femmes qui ne se connaissent pas et dont les vies se déroulent en parallèle, en France et aux Etats-Unis. Jeunesses, mariages, séparations, enfants, amants, travail, parents, maladies, deuils… le lecteur suivra les deux...
    Voir plus

    Deux femmes, deux destins. D’un côté Clarisse, de l’autre Eve. Deux femmes qui ne se connaissent pas et dont les vies se déroulent en parallèle, en France et aux Etats-Unis. Jeunesses, mariages, séparations, enfants, amants, travail, parents, maladies, deuils… le lecteur suivra les deux personnages, des années 80 à aujourd’hui.

    Dans ce roman, Catherine Cusset dresse le portrait de deux femmes très contemporaines, avec leurs combats, leurs failles, leurs envies et tisse doucement des liens en choisissant de raconter certaines tranches de vie de chacune des deux femmes.

    Des vies en parallèle et deux caractères en totale opposition. D’un côté, la relativement sage Eve qui construit sa vie de famille et sa carrière professionnelle de manière très rationnelle même si elle n’évite pas certains pas de côté. De l’autre, Clarisse, sa soif de vivre, son besoin d’amour, son énergie qui cache pourtant un drame resté secret.

    Catherine Cusset aborde ici de nombreuses thématiques : les relations amoureuses et familiales, le deuil, la maladie, les secrets enfouis, la violence faite aux femmes, le temps qui passe… trop peut-être, comme s’il y avait eu un cahier des charges à satisfaire. On arrive même jusqu’au Covid et au confinement. Cette dernière partie semble d’ailleurs assez superflue. Le récit aurait sans doute pu s’arrêter avant ce chapitre qui semble s’étirer en longueur.

    Par ailleurs, une sensation de « déjà lu » s’attache irrémédiablement à ce roman. Ce qui d’ailleurs amène à assez vite comprendre le lien qui unit les deux femmes et qu’elles ignorent. Ne reste plus alors qu’à attendre la conclusion mais sans qu’il y ait de véritable surprise dans le déroulé des événements.

    Si l’ensemble n’est pas désagréable à lire, il manque une petite étincelle d’originalité pour que ce livre soit mémorable.

  • add_box
    Couverture du livre « Indigo » de Catherine Cusset aux éditions Folio

    sylvie adam sur Indigo de Catherine Cusset

    Très mitigée sur ce roman. Contente de m'être expatriée un moment dans ce grand pays qui est l'Inde. L'histoire tourne autour de plusieurs français qui se découvrent lors d'un festival culturel. Des surprises attendent chacun d'eux. Roland apprend qu'il va être de nouveau papa alors qu'il a...
    Voir plus

    Très mitigée sur ce roman. Contente de m'être expatriée un moment dans ce grand pays qui est l'Inde. L'histoire tourne autour de plusieurs français qui se découvrent lors d'un festival culturel. Des surprises attendent chacun d'eux. Roland apprend qu'il va être de nouveau papa alors qu'il a toujours fuit cette fonction et chaque femme qui a enfanté par ses soins a été par lui ensuite délaissée.
    Charlotte revient sur les pas de sa grand amie Deb qui a vécu en inde plusieurs années et s'est finalement suicidée. Charlotte découvre quelle personnalité se cachait au fond de Déb.
    Géraldine, l'une des organisatrices de ce festival, mariée avec un Indien et maman d'un petit garçon, retrouve en la personne de Raphaël, son amour caché d'adolescente. Ses pulsions envers lui ébranlent quelque peu ses convictions morales. Quant à Raphaël, son livre lui a permis de mettre des mots sur son enfance tourmentée.
    Je ne me suis attachée à aucun des personnages. J'ai trouvé certains passages un peu longs. J'avais envie d'en savoir plus mais la fin arrive bien vite et m'a laissée sur ma faim.

  • add_box
    Couverture du livre « L'autre qu'on adorait » de Catherine Cusset aux éditions Gallimard

    Lillistaphy sur L'autre qu'on adorait de Catherine Cusset

    Très beau roman qui m'a permis de découvrir Catherine Cusset que je ne connaissais pas jusqu'à cette lecture.
    Je peux d'autant plus l'affirmer que je l'ai lu avec des a priori je pensais tomber sur un roman un peu mièvre et effectivement à la lecture des premières pages je n'ai pas...
    Voir plus

    Très beau roman qui m'a permis de découvrir Catherine Cusset que je ne connaissais pas jusqu'à cette lecture.
    Je peux d'autant plus l'affirmer que je l'ai lu avec des a priori je pensais tomber sur un roman un peu mièvre et effectivement à la lecture des premières pages je n'ai pas accroché.
    Est ce que c'est parce que le roman est inégal, parce que j'avais des a priori ou tout simplement parce que je me suis attachée au personnage de Thomas Bulot à qui s'adresse la narratrice? Toujours est il qu'au bout d'un moment je me suis retrouvée plongé dans cette histoire et que j'ai aimé le style serré et le rythme rapide de l’histoire.
    Catherine Cusset sait manier son scénario et parvient parfaitement à nous faire ressentir ce que le pauvre Thomas vit notamment en raison de sa maladie.
    Par ailleurs de nombreuses références littéraires et culturelles que l'on a plaisir à retrouver dans ce roman qui nous donne envie de lire ou relire Proust qui est souvent convoqué dans le récit

  • add_box
    Couverture du livre « Confessions d'une radine » de Catherine Cusset aux éditions Folio

    Fanny C. sur Confessions d'une radine de Catherine Cusset

    De lecture agréable car bien écrit et truffé d'anecdotes qui créent un semblant de proximité avec l'auteure, Confessions d'une radine nous conduit à nous interroger sur notre relation personnelle à l'argent.
    Le livre n'a pas de portée philosophique, Catherine Cusset se contente de faire un...
    Voir plus

    De lecture agréable car bien écrit et truffé d'anecdotes qui créent un semblant de proximité avec l'auteure, Confessions d'une radine nous conduit à nous interroger sur notre relation personnelle à l'argent.
    Le livre n'a pas de portée philosophique, Catherine Cusset se contente de faire un inventaire de ses réactions dans chaque situation où il y a de l'argent en jeu.