Faire un retour vers le passé avec "Stasi Block", le roman policier de David Young

lundi 19 février 2018

Faire un retour vers le passé avec "Stasi Block", le roman policier de David Young

Vous venez ? On vous fait revivre la grande époque des deux Allemagnes avec Stasi block ; RDA, 1975 ; tout est sous contrôle, le dernier roman de David Young.

 

Été 1975, RDA.
Deux bébés ont disparu à Halle-Neustadt, cité idéale de la République, réputée connaître un taux zéro en matière de crime. Le lieutenant Karin Müler est choisie pour tenter d'élucider ce mystère. Mais alors qu'elle met tout en oeuvre pour retrouver les jumeaux, elle se heurte à des murs invisibles, aussi épais que deux des complexes d'habitation...

 

L’avis d’Anita : 

Berlin-Est, juillet 1975. Le lieutenant Karin Müller, jadis enquêtrice à la Kripo (police criminelle) au commissariat de Mitte, a été mutée en représailles à celui de Keibelstrasse, pour avoir osé refuser un poste au Ministère de la Sécurité d’État, la fameuse STASI ... 

Par l’intermédiaire de Reininger, son ancien supérieur, la STASI fait pression sur le lieutenant Müller, afin qu’elle accepte une mission près de Leipzig, à Halle-Neustadt, (connue sous le diminutif de Ha-Neu, prononcer : Hanoï) : la disparition de bébés, les jumeaux Salzmann, dont l’un a hélas été retrouvé mort (Karsten, le petit garçon) ... Karin accepte sous condition de partir avec son fidèle collègue Jonas Schmidt, expert scientifique.

Voilà pour l’histoire, je n’en dévoilerai pas plus, il vous faudra plonger dans cette passionnante lecture pour en connaitre la suite ... 

J’ai craint tout d’abord qu’il soit question d’espionnage pour lequel je n’ai aucune attirance : mais non, il s’agit bien là d’un policier - très prenant au demeurant ! - 

Le style est concis, fluide et de lecture agréable, l’ombre du Parti est omniprésent, dans cette Allemagne sous influence bolchévique. L’auteur a eu la bonne idée de joindre un plan et une carte géographique avant d’aborder son récit. 

En parallèle de l’énigme policière, vous découvrirez le personnage attachant de Karin Müller, le traumatisme dû à son terrible passé (j’ai vraiment envie de lire le précédent roman de David Young, “Stasi child”), le non moins terrible secret de famille autour de sa naissance enfin révélé, son amour naissant pour Emil, médecin hospitalier ...     

Bref, un roman policier réussi, que vous n’aurez pas du tout envie de lâcher avant d’avoir lu le mot de la fin ! Une belle découverte !

Si vous deviez le conseiller ?

Je suis ravie d'avoir découvert ce talentueux auteur britannique qui nous raconte si bien l'Allemagne de l'Est, je le conseille à tous ceux qui ont envie de le découvrir !

© Anita Millot

 

L’avis de Laurent :

Enfin, avec Stasi block ; RDA, 1975 ; tout est sous contrôle voilà un thriller situé en R.D.A, donc avant le chute du mur de Berlin. L’énigme commence avec la disparition de deux bébés à Halle-Neustadt – ville symbole de la réussite Est-Allemande. L’enquête est confiée au lieutenant Karin Müller, afin de retrouver les jumeaux.

La recherche de la vérité va s’avérer longue, mais intéressante dans un pays où règne l’espionnage, la terreur, la délation et bien sûr la désinformation, entretenues par le Ministère de la Sécurité d’Etat – la STASI.

Karin va au fur et à mesure de l’avancement de son enquête, résoudre la disparition des enfants, mais également les origines de sa naissance –et connaître sa famille biologique. En effet, n’oublions pas l’arrivée, à la fin de la seconde guerre mondiale, de troupes russes qui ont pratiquées moult exactions envers la population civile allemande.

Une atmosphère délétère règne sur les protagonistes (surveillance de la STASI), rivalité entre les services de police. Cependant, la complicité avec son adjoint et son caractère tenace mais attachant, nous incitent à la voir résoudre cette enquête.

Voici un roman qui se distingue par l’originalité du temps et du lieu, et même si le dénouement me semble par trop romanesque, il a réussi à me plonger dans l’ambiance d’un pays soumis à la guerre froide. D’entrer dans cette société, et d’y sentir l’oppression des services étatiques, le regard des autres individus, la perte de son individualité face à la communauté…Et en cela, nous fait ressentir que la liberté de penser ce doit d’être un combat de chaque instant.

Si vous deviez le conseiller ?

A tous ceux qui rêvent de lire un grand roman policier, dans l'ex-RDA, où la résolution de l'énigme passe par la réflexion humaine et non par l'informatique

©  Laurent BARIDA

 

Vous avez aimé ces chroniques qui vous donnent envie de lire Stasi block ; RDA, 1975 ; tout est sous contrôle ? Alors n’hésitez pas à suivre Anita Millot  et Laurent BARIDA pour découvrir vos nouvelles lectures.

Retrouvez toutes les chroniques du Club des Explorateurs dans Voir plus d'articles "Club des Explorateurs"

À découvrir aussi

Voir plus d'articles "Club des Explorateurs"

Commentaires

Où trouver « Stasi block ; RDA, 1975 ; tout est sous contrôle » en librairie ?

Service proposé en partenariat avec Place des Libraires

Forum

Afficher plus de discussions