Et si on lisait "Le club des veuves qui aimaient la littérature érotique" de Balli Kaur Jaswal ?

mercredi 06 juin 2018

Et si on lisait "Le club des veuves qui aimaient la littérature érotique" de Balli Kaur Jaswal ?

Catherine Quart Foisset, notre lectrice du mois, a eu envie de découvrir Le club des veuves qui aimaient la littérature érotique de Jaswal Balli Kaur (Belfond).

Et comme elle le dit si bien, c'est un roman qui nous entraine "Dans l'intimité de la communauté indienne, vu du côté féminin".

En lisant son avis, nous avons déjà bien envie de nous y plonger, et vous ? Qu'en pensez-vous ?

 

L'avis de Catherine :

J'ai choisi ce roman, non par le titre qui fait sourire, mais plutôt par son résumé qui promet une lecture engagée sur la place des femmes indiennes en Occident, partagées entre les traditions et le désir de liberté.

Alors, oui, le mot "érotique" est un des thèmes de ce livre mais pas le seul !

Lors de mon voyage en Inde, au Rajasthan, j'ai visité la communauté sikh à New Delhi. Cette culture me fascine.

On entre dans l'intimité de ces femmes, toujours avec pudeur et respect. Une histoire comme tant d'autres, une communauté enclavée en Occident (ici à Londres) qui reproduit les mêmes traditions, les mêmes schémas. Alors, oui, en tant qu'occidentale, j'ai parfois grincé des dents. Il est difficile de comprendre pourquoi ces femmes se soumettent à leur mari, aveuglément. Pourquoi elles acceptent la violence et se taisent.

Et puis, j'ai souri (et approuvé) leurs séances de groupe d'écriture où, sans le regard masculin (et englobant toute la communauté et la bienséance), elles se "lâchent", racontent leurs ébats dans l'alcôve, leurs fantasmes inavoués.

Nikki, l'indienne moderne et émancipée est l'animatrice de ce groupe. Elle qui a été élevée dans des règles strictes et qui ose se rebeller, va , à son insu (et aussi par sa curiosité) lever le voile sur des pratiques secrètes et dangereuses. Une intrigue qui twiste l'ensemble. Quoique les nouvelles érotiques (en italique dans le roman) pimentent et dédramatisent ce sujet si grave. A savoir les femmes pendjabi et leur désir d'émancipation dans un monde en mouvement.

Une ode à la vie, un texte fort, des femmes entières qui se battent. 

(les hommes aussi peuvent y jeter un œil ; cela pourrait leur donner des idées :)  quand on sait que le fameux Kamasutra est né en Inde...)

A noter, l'auteure est indienne, d'origine pakistanaise. Ce n'est donc pas un hasard si elle a choisi ce sujet si engagé.

Ce roman a été choisi par le club de lecture de Reese Witherspoon.

© Catherine Quart Foisset

 

Alors, tentés par un voyage au cœur de Londres, mais surtout au cœur d'une communauté parfois méconnue ?

Merci à Catherine pour cette chronique qui nous donne terriblement envie de découvrir ce roman !

Et maintenant, si vous nous parliez de vous ? Dites-nous tout sur...

Le livre qui a bercé votre enfance ? Les romans de la Comtesse de Ségur.

Le livre qui vous donne le moral ? Les albums « Tintin » en dialecte alsacien (c'est ma langue maternelle et je suis loin de ma région, les relire me font du bien).

Le livre qui vous rend triste mais que vous lisez quand même ? La saga des Rougon-Macquart d'Emile Zola

Le livre que vous relisez tout le temps ? Chaque année, je relis un tome de la saga Angelique, marquise des anges d'Anne et Serge Golon. (il y en a 15). Une tradition depuis de nombreuses années.

Le livre que vous offrez le plus ? Wild de Cheryl Strayed. Je me souviens que la première fois que j'ai rencontré mon mari, je lui ai offert Replay de Ken Grimwood. (que j'ai conseillé aussi à d'autres personnes de mon entourage).

Le lieu idéal pour lire ? Un peu partout (dénué de trop de bruit) mais mes lieux préférés sont bien le canapé avec mon chat ronronnant à côté de moi ET le must, un petit endroit douillet autour de mes chers volcans (forêt, ruisseau, pré, rocher...)

 

Et vous ?

Si vous étiez un livre, vous seriez ? Un roman historique/aventures avec une héroïne, de préférence au 18e-19e siècle, guérisseuse/sorcière/magicienne

Si vous étiez un personnage de roman, vous seriez ? Angélique (cité plus haut), une jeune femme rebelle, débrouillarde, passionnée et naturelle.

Si vous étiez un auteur ? J'ai remarqué que mes préférences vont aux autrices, peut-être une certaine sensibilité et une douceur que je recherche.

Quel lecteur êtes-vous ? Je suis une lectrice dévoreuse-boulimique. J'attends d'un livre qu'il m'emporte, m'émeuve, qu'il m'interpelle. Pour moi, un bon livre, c'est que je m'en souvienne encore longtemps après. Lire est un bonheur solitaire et intime certes, mais partager mon enthousiasme, mes découvertes (coups de cœur ou déception) est encore plus jouissant.

Pourquoi et quand allez-vous sur lecteurs.com ? Comme je vous l'ai dit, j'y vais pour partager mes avis, lire des chroniques d'autres lecteurs, bref, communiquer autour d'une même passion.

 

Avez-vous un blog ? Nous tenons un jeune blog, RED2RED, ma fille Clem et moi pour des lectures communes. 30 ans nous séparent mais la lecture nous rassemble.

 

Merci Catherine.

Chaque mois, un lecteur se dévoile et nous fait découvrir un nouveau roman !

 

À découvrir aussi

Voir plus d'articles "Lecteur du mois"

Commentaires

Où trouver « Le club des veuves qui aimaient la littérature érotique » en librairie ?

Service proposé en partenariat avec Place des Libraires

Forum

Afficher plus de discussions

Récemment sur lecteurs.com