Wild

Couverture du livre « Wild » de Cheryl Strayed aux éditions 10/18

4.75

12 notes

  • Date de parution :
  • Editeur : 10/18
  • EAN : 9782264062208
  • Série : (non disponible)
  • Support : Poche
Résumé:

Lorsque sur un coup de tête, Cheryl Strayed enfile son sac à dos, elle n'a aucune idée de ce qui l'attend. Tout ce qu'elle sait, c'est que sa vie est un désastre. Entre une mère trop aimée, brutalement disparue, un divorce douloureux et un lourd passé de junky, Cheryl vacille. Pour tenir debout... Lire la suite

Lorsque sur un coup de tête, Cheryl Strayed enfile son sac à dos, elle n'a aucune idée de ce qui l'attend. Tout ce qu'elle sait, c'est que sa vie est un désastre. Entre une mère trop aimée, brutalement disparue, un divorce douloureux et un lourd passé de junky, Cheryl vacille. Pour tenir debout et affronter les fantômes de son passé, la jeune Cheryl n'a aucune réponse, mais un point de fuite : tout quitter pour une randonnée sur le « Chemin des crêtes du Pacifique ». Lancée au coeur d'une nature immense et sauvage, seule sous un sac à dos trop lourd, elle doit avancer pour survivre, sur 1700 kilomètres d'épuisement et d'effort, et réussir à atteindre le bout d'elle-même. Une histoire poignante et humaine, où la marche se fait rédemption.

Donner mon avis

Les derniers avis

  • 0.2

    Un trek thérapeutique.
    Ceci est l'histoire vraie et racontée par l'auteure elle-même Cheryl Strayed.
    Jeune femme américaine, la trentaine, décidant un jour de faire le PCT (pacific crest trail) à pied toute seule.
    C'est à dire de commencer par la frontière mexicaine/US pour relier la frontière du nord etats-unien, au Canada. Normalement cela fait 4000 km mais Cheryl décide de raccourcir et s'arrêtera au pont des dieux à l'état de Washington.
    Elle nous raconte donc son périple, ses préparatifs et et ça y est, elle y est, sur ce fameux PCT !
    Seule, avec son énorme sac à dos (nommé Monster!), elle cravache d'abord dans la chaleur du désert (serpents...), de temps en temps accompagnée par d'autres randonneurs. Et elle réfléchit. A sa vie d'avant. La mort de sa mère. Justement ce trek elle l'a fait pour sa rédemption, pour sa mère.
    Il lui arrive parfois des misères (chaussures trop petites, manque d'argent, mauvaise rencontre, manque d'eau...) mais elle survit, elle continue de tracer sa route..... elle marche , elle sue, elle a froid, faim, mais elle avance.
    Jusqu'à la fin de son périple, ça y est, elle arrive sur le pont...

    Un récit bouleversant, intimiste aussi, un courage énorme.
    Une belle plume.

  • 0.25

    Vous allez avoir mal aux pieds avec Cheryl. Vous allez être fatigué comme Cheryl. Vous allez avoir peur avec Cheryl. Vous allez être livre comme Cheryl. Ce roman est puissant de sens et peux vous apporter bien plus que d'autres romans sur le thème du "road trip". Prenez-le comme il vient, il vous apportera surement des réponses inattendues...

  • 0.25

    « Si ta volonté te lâche, dépasse ta volonté », écrit Emily Dickinson.

    Et même sans la moindre volonté, ou surtout parce qu'elle y voit un signe du destin, Cheryl s'embarque, chausssures trop petites aux pieds pour le PCT (Pacific Crest Trail) qui oscille entre désert et sommets enneigés, entre serpents à sonnettes et ours noirs.
    Cheryl n'a pas seulement mal aux pieds, ou aux épaules à cause d'un sac de rando mal préparé et trop lourd, elle a mal à l'âme, pleurant son divorce, ses échecs et surtout la mort de sa mère dont elle ne pense jamais se relever...Chaque pas l'éloigne du chagrin et la rapproche d'elle-même, comme un rite initiatique.

    « J'avais pris la route pour réfléchir à ma vie, à tout ce qui m'avait brisée, afin de pouvoir me reconstruire ».
    Entre nature writing et introspection, Cheryl Strayed relate son périple, n'oubliant ni ses peurs ni ses moments d'éblouissement, entre anecdotes cocasses (le "développé-levé de "Monster" le sac trop rempli qui pèse la moitié de son poids !) et introspection, elle nous embarque, au sens littéral du terme, pour un sacré voyage, animé de rencontres souvent étonnantes et baignées d'humanité, de rapports humains riches et sincères.

    « Pour moi, la solitude avait toujours été un lieu plus qu'un sentiment, une petite pièce dans laquelle je pouvais me réfugier pour être moi-même. »

    C'est un roman délicieux, beau et bon, sans que ces termes ne dénotent rien de péjoratif ; si la lecture est facile, fluide, elle interroge et la narration porte le lecteur à réfléchir...
    J'ai adoré, inévitablement, parce que ça a remué un tas de choses en moi, rappelé des souvenirs, donné des envies et j'ai plus que hâte de regarder l'adaptation ciné très prometteuse !

    « Dieu n'était pas une entité bienveillante qui répondait à nos souhaits. Dieu n'était qu'un connard sans pitié.»

  • 0.25

    Je n’aime pas la marche, le n’aime pas la rando, ce livre avait tout pour me faire fuir. Et pourtant, j’ai adoré cette lecture.

    Oui, ça parle d’une randonnée de l’extrême : un chemin qui relie le Mexique au Canada ; le personnage principal n’est absolument pas préparé ; la météo est de la partie car cette année-là (1995) l’hiver a été rude et en juin toute la neige n’a pas fondue.

    Cheryl est une femme de 26 ans qui se cherche : sa mère est morte d’un cancer foudroyant peu de temps avant ; son père était un homme violent que sa mère a quitté brutalement ; la famille a longtemps vécu dans la pauvreté ; elle s’est mariée jeune mais a divorcée rapidement ; a fait l’expérience récréative de l’héroïne.

    Au fil de son parcours, elle nous narre des bribes de sa vie, ses réflexions sur celle-ci. Peu à peu, au fil des pas, elle fait le point sur sa vie, exprime ses émotions.

    J’ai aimé son rapport au « chemin » auquel elle s’est attachée. Les autres randonneurs rencontrés sont devenus des amis, mais elle préfère randonner seule.

    J’ai aimé qu’elle baptise son sac à dos Monster. Faisant confiance aux vendeurs spécialisés, n’y connaissant rien elle même, elle s’est chargée d’un sac plus lourd qu’elle qui bien sûr lui brise le dos et érafle les os de son bassin.

    Si les blessures sont nombreuses, le manque d’argent est aussi un soucis pour elle.

    Seul regret : à l’époque où elle faisait sa randonnée, il n’était pas encore question d’écologie. Ainsi, lors de ses étapes dans des campings, elle se retrouve dans sa petite tente entre de gros 4X4, des BBQ et autres packs de bières. Elle même rêve de boissons gazeuses artificielles et de chips.

    L’image que je retiendrai :

    Celle des ongles de pieds de Cheryl qu’elle perd un à un, comme ses chaussures de randonnées au cours d’une halte.

    http://alexmotamots.fr/?p=1980

  • 0.25

    Marcher pour survivre c’est ce qu’entreprend sur un coup de tête Cheryl Strayed.
    Plus rien ne va dans sa vie, Entre une mère trop aimée, brutalement disparue en à peine trois mois après un diagnostic de cancer, un divorce douloureux et un lourd passé de toxicomane, Cheryl vacille.

    « J’avais pris la route pour réfléchir à ma vie, à tout ce qui m’avait brisée, afin de pouvoir me reconstruire ».

    Pour se mettre à l’épreuve, le moins que l’on puisse dire est qu’elle ne fait pas dans le détail. Le « Pacific Crest Trail » sentier de randonnée reliant à la frontière mexicaine à la frontière canadienne, 1600 kms à vol d’oiseau sera son terrain d’action.
    Et elle marche du matin au soir, à travers des parcs naturels, des réserves protégées, des déserts, des montagnes, des forêts et des routes nationales.
    Malgré l’épuisement, les privations, la chaleur, la monotonie, la douleur, la soif, la faim elle avance.
    Malgré la peur des ours, des serpents à sonnettes ou des pumas, elle continue pas après pas, jour après jour.
    Parfois quelques rencontres, quelques mots échangés avec des randonneurs lui apportent un peu de distraction.
    Le plus souvent son seul compagnon est son sac à dos qu’elle a baptisé « Monster », tant il lui a donné de mal par sa taille et son poids monstrueux.

    « Wild » est un récit exceptionnel ou une jeune femme arrive à vaincre ses démons à force de volonté.
    On ne peut s’empêcher de ressentir de la sympathie pour elle tant est grand son courage.
    Beaucoup d’émotion tout au long de ce récit. Mais le rire est parfois au rendez-vous.
    « Wild » est un hymne à la nature, mais aussi un hymne au courage et au dépassement de soi.

  • 0.25

    Je vous le dis d'emblée : j'ai ADORÉ mais vraiment adoré ce livre !

    Dans les années 1990, Cheryl Strayed décide de faire une partie du Pacific crest trail (La Californie et l'Oregon) afin de prendre un nouveau départ, se retrouver après un passé mouvementé (mère décédée à 45 d'un cancer des poumons, père alcoolique et brutal, divorce douloureux, accro à l'héroïne...) : "J'avais pris la route pour réfléchir à ma vie, à tout ce qui m'avait brisée, afin de pouvoir me reconstruire."

    Le Pacific Crest Trail, parfois abrégé PCT ("Chemin des crêtes du Pacifique" en français) est un sentier de grande randonnée et d'équitation de l'ouest des États-Unis. Allant de la frontière mexicaine à la frontière canadienne, il est long de 4 240 km (source : Wikipédia).

    Un acte courageux de sa part car elle s'attaque à ce trek sans préparation : "[Paul] avait raison. Malgré tout ce que j'avais pu tester d'approchant, je n'avais encore jamais marché en pleine nature avec un énorme sac à dos et bivouaqué au bord du chemin. Jamais."
    Bien qu’elle possède le matériel du parfait randonneur, des problèmes la suivent tout le long de son périple : ampoules, perte d'ongles (car chaussures trop petites), fatigue, déshydratation...
    Sans oublier son sac à dos (qu’elle surnomme "Monster") qui la fait souffrir une bonne partie du trail : "J’avais l'impression que c’était moi qui étais attachée au sac et non l'inverse. Je me sentais comme un immeuble dotés de bras et de jambes, qui se serait arraché à ses fondations pour aller tituber en pleine nature."

    Mais Cheryl est tenace et s'accroche à son but : arriver au pont des Dieux (dans l'état de l'Oregon) coûte que coûte. Elle y arrivera grâce à sa persévérance, aux conseils avisés de son guide sur le PCT à l'aide et à l’encouragement des randonneurs et des habitants croisés sur le chemin.
    Cheryl fait en effet de belles rencontres sur le PCT mais aussi des mauvaises (peu heureusement !).

    Ce récit de voyage est vraiment touchant car l'auteure nous fait partager son intimité et ses souvenirs avec beaucoup d'émotion et d’introspection. La marche et la nature sauvage permettent de mieux se connaître et ça, Cheryl l'a très bien comprise.

    J'ai vu le film de J-M. Vallée (réalisateur du génial "Dallas Buyers Club") sortie en janvier 2015 en France, avec Reese Whiterspoon dans le rôle principal. Là encore j'ai adoré. Une très bonne adaptation selon moi qui permet de découvrir les magnifiques paysages du PCT.

    "Wild" est un récit humain et bouleversant qui donne envie de faire (au moins une partie) du PCT.

    Sur le PCT : article de l’encyclopédie Wikipédia intitulé "Pacific crest trail (en français) : carte de l'itinéraire complet, historique, photos des paysages...

    Site officiel de l’auteure : http://www.cherylstrayed.com/

  • 0.25

    Un livre écrit sans prétention mais qui pourtant vaut bien plus que certains de grands auteurs. Une histoire de vie poignante qui remet la vie en perspective.

  • 0.25

    J'ai mis un peu plus de temps que ce que je pensais pour finir ce roman.
    Peut-être parce que j'ai failli l'abandonner quelque fois. Peut-être parce que j'étais tellement dans la tête de Cheryl que ce roman était devenu mon PCT à moi, ma randonnée de la mort.
    Comme elle, j'ai un peu paniqué à certains moments, j'ai gloussé de plaisir, j'ai poussé des petits "Oh non!" qui m'ont fait me tortiller sur mon canapé et ont soulevé quelques interrogations auprès de mon fiancé. Et puis à d'autres, je n'en pouvais plus, je n'en voyais pas le bout.
    J'ai vraiment vécu l'histoire à 100%. A la fin du roman, j'étais même persuadée du bienfondé de la thérapie des pieds ruinés. J'étais presque prête à m'acheter un monster et des chaussures de rando pour m'enquiller 1700 km dans les montagnes.
    Ce livre dont j'avais compté les pages à certains moments, je ne voulais plus qu'il se referme.
    A mi parcours, lors d'une conversation avec mon homme, je me suis entendue comparer Into the Wild et Wild, arguant que le récit de Cheryl dégageait moins de passion que Jon Krakauer n'en exprimait. J'avais tout faux. La passion de Cheryl, elle arrive à mi-chemin, quand elle se déleste enfin de son processus d'introspection, de sa douleur, de ses peines, pour ne plus faire qu'avancer et s'extasier de la beauté de la nature, du bonheur de ses rencontres.
    Il y'a de la passion dans ce roman autobiographique, il y'a beaucoup de tendresse aussi envers ce qui fut probablement la plus grande aventure de la vie de Cheryl Strayed.



    A ceux qui s'interrogeraient sur les différences entre Wild et Into The Wild, je répondrais ceci :
    Wild est un roman autobiographique écrit de la main de l'héroïne.
    Into The Wild est une enquête approfondie et plus ou moins romancée écrite par un journaliste passionné de Christopher McCandless.
    Wild traite plus du dépassement de soi, et d'un désir d'introspection que d'une volonté de rupture avec la société de consommation et d'un rapprochement de la nature tel que décrit dans Into The Wild.
    Et pour terminer : Wild = femme / Into the Wild = homme

    http://www.sakalivres.com/2015/01/wild-cheryl-strayed.html

  • 0.25

    Lu bien avant le film sortie en janvier 2015.
    Vraiment bien. Ce Pacific Trail semble époustouflant.
    D'une écriture juste, crue, pleine d'humour.

Voir tous les avis

Où trouver ce livre en librairie ?

Service proposé en partenariat avec Place des Libraires

Discussions autour de ce livre

Il n'y a pas encore de discussion sur ce livre
Soyez le premier à en lancer une !

Widget

Code à intégrer dans votre page

Code à intégrer dans votre page

Les lecteurs en parlent...

Afficher plus de discussions

Lancez une discussion

Pour lancer une discussion, vous devez être connecté...
Vous n'avez pas encore de compte ? Rendez-vous ici et laissez-vous guider !

Du même auteur

Wild ; marcher pour se retrouver Cheryl Strayed ARTHAUD

3

Voir tous les livres de Cheryl Strayed

Autres éditions

Wild Cheryl Strayed 10/18

4.75

Voir toutes les éditions

Récemment sur lecteurs.com