Passionné(e) de lecture ? Inscrivez-vous gratuitement ou connectez-vous pour rejoindre la communauté et bénéficier de toutes les fonctionnalités du site !  

Un monde à refaire

Couverture du livre « Un monde à refaire » de Claire Deya aux éditions L'observatoire
Résumé:

Sur les plages de Hyères, en 1945, l'été a un goût doux-amer. La guerre est finie, certes, mais les plaies sont encore béantes et les sols regorgent de pièges : les mines dorment sous les pieds, souvenir mortel laissé par les Allemands...

Vincent revient des prisons allemandes pétri de... Voir plus

Sur les plages de Hyères, en 1945, l'été a un goût doux-amer. La guerre est finie, certes, mais les plaies sont encore béantes et les sols regorgent de pièges : les mines dorment sous les pieds, souvenir mortel laissé par les Allemands...

Vincent revient des prisons allemandes pétri de crainte ; cela fait des années qu'il n'a plus de nouvelle d'Ariane, la femme qu'il aime. Pétri d'espoir, aussi : ces retrouvailles ne pourraient-elles renouer leur relation là où la guerre l'a laissée ? Mais Vincent doit vite se rendre à l'évidence : Ariane a disparu, et n'a laissé aucune trace derrière elle. Sa
seule piste est celle du château d'Eyguières, où la jeune femme était employée par les nazis. Ces derniers, prisonniers de guerre, sont utilisés comme chair à canon au service de déminage de la ville. Pour les approcher et obtenir les précieuses informations, Vincent est prêt à tout, même à s'engager comme démineur. Sur son chemin, il
rencontrera Saskia, jeune juive aux yeux plein de fantômes, Fabien, autre démineur prompt à enfouir les douloureux souvenirs dans le sable de la plage où dorment les torpilles, ou encore Lukas, étrange et délicat Allemand qui aurait, assure-t-il, croisé Ariane...
Vincent doit agir vite, car la langueur estivale assourdit le tic-tac des mines, qui promet pourtant de tout souffler sur son passage.

Dans un premier roman puissant, Claire Deya brosse le portrait tout en fragilités et meurtrissures de la France de l'immédiat après-guerre. Une fresque romanesque puissante, où les récits croisés nous content un autre versant de la reconstruction, douloureux mais plein d'espérance.

Claire Deya est une scénariste et autrice française. Un monde à refaire est son premier roman.

Donner votre avis

Articles (2)

Avis (11)

  • Ce roman raconte le retour à la vie d’hommes et de femmes quelques semaines avant la fin de la seconde guerre mondiale. Nous sommes tout près de Hyères dans le Var en avril 1945, la capitulation allemande est proche. L’espoir renaît en chacun mais les allemands, en désertant, ont posé 13...
    Voir plus

    Ce roman raconte le retour à la vie d’hommes et de femmes quelques semaines avant la fin de la seconde guerre mondiale. Nous sommes tout près de Hyères dans le Var en avril 1945, la capitulation allemande est proche. L’espoir renaît en chacun mais les allemands, en désertant, ont posé 13 millions de mines sur tout le littoral. Il faut donc déminer les plages, les voies ferrées, les bâtiments administratifs au plus vite. Comme après la Grande Guerre le travail de la reconstruction fût laissé à des sociétés privées qui s’en sont mis plein les poches , le général de Gaulle décide, que pour cette fois-ci, ce sera l’Etat qui s’en chargera. Mais face aux 13 millions de mines à neutraliser ne se trouvent que trois mille volontaires, il est donc décidé de faire travailler les prisonniers allemands, au début, sur la base du volontariat avec à la clé une promesse de libération plus rapide.
    Dans ce récit se croise une constellation de personnages. Il y a tout d’abord Fabien, ancien maquisard, héros de la résistance qui supervise les opérations, Lukas, prisonnier allemand , anti nazi, qui, amoureux de la France et de la langue française, voulait être libraire et qui sera toujours l’ennemi dans les yeux des autres, il rêve de s’évader. Surtout il y a celui qui se cache derrière le prénom de Vincent, soldat français qui s’est évadé d’un camp de prisonniers, il intègre une équipe de déminage pour s’approcher d’un prisonnier allemand qui, peut-être, pourrait lui donner des informations sur sa fiancée Ariane qui s’est mystérieusement volatilisée deux ans plus tôt. Enfin, il y a Saskia, jeune femme rescapée des camps de concentration et qui revient chez elle pour trouver la maison familiale occupée par des inconnus qui l’en chassent.
    Avec ce premier roman Claire Deya porte un regard saisissant sur une période paradoxale et méconnue de notre histoire. Au travers de ses personnages, l’auteure pose la question de savoir comment retrouver sa place dans un monde que l’on ne reconnait plus après tout ce chaos, que l’on soit héros de la résistance, rescapée d’un camp de concentration, soldat français évadé d’un camp après plusieurs années d’emprisonnement ou prisonniers allemands dans un pays qui les déteste.
    Tout un pan de l’histoire de l’après-guerre nous est ainsi révélé dans ce roman éblouissant extrêmement bien documenté.

    thumb_up J'aime comment Réagir (0)
  • Premier roman de fiction historique, un peu lent au départ mais une oeuvre bien documenté qui a reçu le grand prix RTL lire en 2024. Lecture lu dans le cadre des coups de coeur du mois de Femina.
    Sur fond de la seconde guerre mondiale, les secrets, les démineurs, la mine, l'amitié et le deuil...
    Voir plus

    Premier roman de fiction historique, un peu lent au départ mais une oeuvre bien documenté qui a reçu le grand prix RTL lire en 2024. Lecture lu dans le cadre des coups de coeur du mois de Femina.
    Sur fond de la seconde guerre mondiale, les secrets, les démineurs, la mine, l'amitié et le deuil mais surtout la résistance face à l'occupation. Portraits d'hommes et de femmes dans un roman poignant et touchant.
    Claire Deya à une jolie plume, elle nous tient en haleine en évoquant des traumatismes, une situation explosive, on y retrouve de l'espoir et de l'humanité ainsi que de l'empathie envers les protagonistes.
    Une œuvre instructive qui mêle fiction et réalité de fait méconnu.

    "Les démineurs pouvaient frimer au bal ou ailleurs, clamer haut et fort qu’ils n’avaient pas peur, croire en leur bonne étoile et leur héroïsme. Personne ne les prenait pour des héros. Ils avaient oublié ce principe qui règne depuis la nuit des temps : les hommes libres exigeront toujours des esclaves. "

    "Le coup de foudre est un état de grâce. On en parle moins, mais on peut être tout autant foudroyé par le désamour. C'est la même révélation, tout aussi physique, mystique, tout autant chargée de promesses. Cette foudre-là n'engage pas mais allège."

    thumb_up J'aime comment Réagir (0)
  • Un magnifique premier roman!
    Des personnages attachants sur une période d'après- guerre dont on ne parle pas beaucoup: le déminage des plages par des volontaires et des prisonniers allemands. Comment se reconstruire après la guerre, chacun avec ses blessures et ses secrets. A lire de toute...
    Voir plus

    Un magnifique premier roman!
    Des personnages attachants sur une période d'après- guerre dont on ne parle pas beaucoup: le déminage des plages par des volontaires et des prisonniers allemands. Comment se reconstruire après la guerre, chacun avec ses blessures et ses secrets. A lire de toute urgence!

    thumb_up J'aime comment Réagir (0)
  • " Tenez, et ne faites pas d'histoire. "

    " Tenez, et ne faites pas d'histoire. "

    thumb_up J'aime comment Réagir (0)
  • En explorant une page méconnue de l immediat apres guerre le travail de deminage des plages mediterranéennes Claire DEYA nous offre un roman poignant, entre réglements de comptes et fraternisation , entre collaboration et justice
    Cette page d'histoire est admirablement documentée, ajoutant au...
    Voir plus

    En explorant une page méconnue de l immediat apres guerre le travail de deminage des plages mediterranéennes Claire DEYA nous offre un roman poignant, entre réglements de comptes et fraternisation , entre collaboration et justice
    Cette page d'histoire est admirablement documentée, ajoutant au romanesque la force du témoignage, l 'émotion du vécu.
    Un travail de mémoire remarquable qui entre en résonnance avec une actualité brulante ...
    Gros coup de coeur

    thumb_up J'aime comment Réagir (0)
  • Dans le sud de la France, la guerre s'achève, commence alors un vaste programme de reconstruction notamment le déminage des plages.

    Un sujet que je n'avais pas encore lu avec tous ces hommes prêts à risquer leur vie pour remettre leur patrie en état avec un courage sans borne.

    Fabien,...
    Voir plus

    Dans le sud de la France, la guerre s'achève, commence alors un vaste programme de reconstruction notamment le déminage des plages.

    Un sujet que je n'avais pas encore lu avec tous ces hommes prêts à risquer leur vie pour remettre leur patrie en état avec un courage sans borne.

    Fabien, résistant des maquis est au commandement, Vincent à la recherche de la femme de sa vie et qui pour cela cache un lourd secret, Lukas prisonnier allemand volontaire pour venir en aide et enfin Saskia de retour des camps qui  a tout perdu, tous les membres de sa famille mais aussi sa maison occupée par des inconnus qui ont spoliés ses biens.

    Tous ces hommes français et allemand qui malgré toute leur haine trouveront un autre espoir en prenant tous les risques.

    Une histoire d'hommes et de femmes avec de très beaux personnages, chacun cherchant à fuir ses traumatismes et reconstruire une vie nouvelle tant attendue sur les ruines  humaines et matérielles mais surtout  pour ne rien oublier avec à l'esprit le souvenir de leurs souffrances et de leurs disparus.

    Un premier roman de l'autrice fort bien réussi, un récit historique sur les lendemains de la dernière guerre qui restera pour  moi un excellent moment de lecture et le prix qui lui a été attribué est fort mérité.

    Voudriez-vous découvrir ce récit? L'avez-vous lu?

    #booksta #instabook #romanhistorique #lectricepassionnee #passionlecture #

    thumb_up J'aime comment Réagir (0)
  • Prisonnier en Allemagne, Vincent s'est évadé pour retrouver Ariane, plus personne n'a entendu parler d'elle depuis deux ans. Il va jouer sa vie comme à la roulette russe sur les champs de mines, il s'est engagé en tant que démineur, il a signé un pacte avec le diable.

    Ce premier roman de...
    Voir plus

    Prisonnier en Allemagne, Vincent s'est évadé pour retrouver Ariane, plus personne n'a entendu parler d'elle depuis deux ans. Il va jouer sa vie comme à la roulette russe sur les champs de mines, il s'est engagé en tant que démineur, il a signé un pacte avec le diable.

    Ce premier roman de l'autrice Claire Deya s'intéresse à un aspect méconnu de l'après-guerre, le déminage minutieux des plages françaises sur les rives dévastées de la Méditerranée.
    Ce roman entremêle les destins de personnages liés au-delà de leur nationalité par la dangerosité extrême de leur travail, une fraternité cimentée par les risques qu'ils prennent.
    Au-delà d'une simple romance, l'auteure raconte les dénonciations, ces milliers de courriers anonymes qui ont envoyé des familles entières à la mort. Elle nous interroge sur le pardon, sur la réconciliation et sur la reconstruction de ces hommes et femmes brisés par la guerre. Comment retrouver sa place dans ce monde que l'on ne reconnaît plus, lorsqu'on revient des camps, comme Saskia, ou du maquis, comme Fabien ? Comment composer un futur quand la plaie du passé n'est pas encore refermée ? Un récit romanesque dense et puissant basé sur une documentation solide.

    thumb_up J'aime comment Réagir (0)
  • Le choix de ce roman s'est imposé à moi : une maison d'édition dans laquelle j'ai confiance, un premier roman, la fin de la guerre comme époque et la côte près de Hyères comme décor... tout était là pour me tenter.
    Au printemps 1945, un homme se présente pour devenir démineur sur les plages de...
    Voir plus

    Le choix de ce roman s'est imposé à moi : une maison d'édition dans laquelle j'ai confiance, un premier roman, la fin de la guerre comme époque et la côte près de Hyères comme décor... tout était là pour me tenter.
    Au printemps 1945, un homme se présente pour devenir démineur sur les plages de la Côte d'Azur. Les Allemands y ont en effet laissé tellement d'engins explosifs enfouis qu'il est impossible de laisser la population retrouver le bord de mer. Vincent semble bien mystérieux, on sait qu'il a été prisonnier en Allemagne, et qu'il cherche une femme prénommée Ariane. de révélations en révélations, son histoire va être dévoilée. Chacun des démineurs, jusqu'au chef de groupe, possède une histoire particulière, et les volontaires sont peu nombreux, attirés souvent par des primes conséquentes liées au risque. Des prisonniers allemands leur sont envoyés en renfort, à l'encontre de la convention de Genève, mais en cette fin de guerre, cela semble dérisoire. Vincent va aussi rencontrer Saskia, une toute jeune femme revenue seule des camps et décidée à se réapproprier la maison familiale indûment occupée.

    Ce roman marque d'abord par sa parfaite documentation sur l'époque et le travail des démineurs. le contexte de la fin de guerre et du déminage m'a intéressée bien avant l'histoire d'amour de Vincent qui semble idéaliser son amour pour Ariane disparue brusquement un an avant son retour. Toutefois, les questions sur ce qu'elle est devenue sont habilement posées et la quête Vincent donne beaucoup de vivacité au roman.
    L'intérêt vient aussi de la psychologie des personnages, vraiment soignée. L'autrice a particulièrement bien évoqué le difficile retour à la vie normale, que ce soit de retour d'un camp ou du maquis. A cet égard, le personnage de Saskia est vraiment touchant.
    J'ai trouvé l'action et les dialogues soignés et crédibles, par contre, les lieux ne sont pas assez représentés à mon goût. Je revenais de la région de Hyères, et le manque de descriptions, tout comme les transitions trop rapides d'un endroit à un autre, ne m'ont pas fait du tout retrouver la ville. Cette remarque toute personnelle ne doit pas faire oublier ce premier roman remarquable, que la postface éclaire de manière très émouvante.
    N'hésitez-pas donc à vous faire votre propre avis !

    thumb_up J'aime comment Réagir (0)

Donnez votre avis sur ce livre

Pour donner votre avis vous devez vous identifier, ou vous inscrire si vous n'avez pas encore de compte.