Ne mets pas de glace sur un coeur vide

Couverture du livre « Ne mets pas de glace sur un coeur vide » de Patrick Besson aux éditions Plon
  • Date de parution :
  • Editeur : Plon
  • EAN : 9782259219266
  • Série : (-)
  • Support : Papier
Résumé:

Malakoff, juillet 1989 : au Café du Carrefour, boulevard Gabriel-Péri, Vincent et Philippe commentent avec ironie le défilé extravagant qui a eu lieu sur les Champs Elysées pour fêter le deux centième anniversaire de la Révolution Française. Vincent, malade du coeur qui attend une greffe, et... Voir plus

Malakoff, juillet 1989 : au Café du Carrefour, boulevard Gabriel-Péri, Vincent et Philippe commentent avec ironie le défilé extravagant qui a eu lieu sur les Champs Elysées pour fêter le deux centième anniversaire de la Révolution Française. Vincent, malade du coeur qui attend une greffe, et Philippe, professeur de lettres passionné de vélo et de sexe, sont des voisins qui deviendront des amis, puis des rivaux et enfin des ennemis. À cause d'une belle et brillante veuve algérienne, ils vivront l'aventure la plus singulière et la plus troublante de leur existence.

Au travers de cette tragi-comédie à suspens dont le déroulement surprendra les lecteurs, Patrick Besson (Lettre à un ami perdu, Dara, Les Braban, Mais le fleuve tuera l'homme blanc, Come baby) fait revivre la France de la fin du siècle dernier, continent presque déjà disparu.

Donner votre avis

Articles (2)

Avis (2)

  • Malakoff, 1989. Dans cette banlieue tranquille, Philippe est prof de lettres, cycliste amateur et amoureux des femmes successives de son voisin Vincent qui attend une greffe de coeur. Au café du Carrefour qui leur sert de QG, ils aiment échanger des propos anodins ou plus sérieux, deviennent...
    Voir plus

    Malakoff, 1989. Dans cette banlieue tranquille, Philippe est prof de lettres, cycliste amateur et amoureux des femmes successives de son voisin Vincent qui attend une greffe de coeur. Au café du Carrefour qui leur sert de QG, ils aiment échanger des propos anodins ou plus sérieux, deviennent plus ou moins amis, pour finir par se méfier l'un de l'autre. Est-ce parce que le coeur de Vincent est défaillant ? Toujours est-il que pour Philippe, son voisin est un être dépourvu de sentiments, une sorte d'incarnation du Mal. Aussi n'éprouve-t-il aucun scrupule à séduire ses petites amies successives. Vincent se doute-t-il de la trahison ? Est-ce pour cela qu'il finit par installer sa mère chez lui ?
    Et puis, le malade obtient un coeur. C'est le début d'une nouvelle vie. Et d'une nouvelle conquête. La troublante et mystérieuse Karima l'approche, le séduit et l'épouse. Philippe tente bien de la mettre, elle aussi, dans son lit, mais la belle a d'autres projets...

    Un brin vintage avec ses références à la fin des années 80, le dernier roman de Patrick Besson recèle aussi quelques notes de suspens grâce à Karima, veuve brillante et riche qui va épouser l'un des protagonistes. Au-delà de cela, le tout reste si léger que l'on se sait pas trop quoi en dire. Pour l'auteur, le Mal est un homme souffreteux dont le principal défaut est sans doute d'être riche et égoïste... On a vu pire ! Accordons-lui un semblant de réflexion autour de la greffe de coeur qui forcément signifie la mort du donneur et le chagrin de ses proches. Mais cela s'arrête là. Un retour vers un passé récent qui pourra éveiller chez certains la nostalgie d'un temps sans internet ni portable, mais un roman qui n'a rien d'inoubliable.

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • Ce roman de Patrick Besson n'apparaît guère dans les listes de nouveautés; En fait il s'agit d'un roman à clés totalement iconoclaste ,insolent, comme son auteur l'a souvent prouvé.
    En 2060, Clara Bruti est veuve d'un ancien président de la République nommé Jean- François Brancusi.Elle est...
    Voir plus

    Ce roman de Patrick Besson n'apparaît guère dans les listes de nouveautés; En fait il s'agit d'un roman à clés totalement iconoclaste ,insolent, comme son auteur l'a souvent prouvé.
    En 2060, Clara Bruti est veuve d'un ancien président de la République nommé Jean- François Brancusi.Elle est atteinte d'un Alzheimer, mais , fauchée, va dicter ses mémoires .C'est un très jeune auteur qui s'y colle, et là , défilent les vaches sacrées des années 2000;la dérision est à chaque page , mais le plus amusant sera la rencontre avec Solal Cohen, philosophe à la chemise blanche toujours échancrée..qui après sa mort sera candidat au remplacement de Dieu.
    Un bon moment de lecture qui détend les zygomatiques.

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus

Donnez votre avis sur ce livre

Pour donner votre avis vous devez vous identifier, ou vous inscrire si vous n'avez pas encore de compte.

Où trouver ce livre en librairie ?

Service proposé en partenariat avec Place des Libraires

Suggestions de lecture

Discussions autour de ce livre

Il n'y a pas encore de discussion sur ce livre

Soyez le premier à en lancer une !

Forum

Afficher plus de discussions