Naples

Couverture du livre « Naples » de Marin-B aux éditions Citadelles & Mazenod
Résumé:

Située sur les rivages d'une baie aux beautés naturelles incomparables, entre le Vésuve et le territoire volcanique des Champs Phlégréens, Naples est une des plus grandes métropoles de Méditerranée. Ouverte sur un paysage exceptionnel, avec Capri et les îles pour horizon, chef-lieu de la... Voir plus

Située sur les rivages d'une baie aux beautés naturelles incomparables, entre le Vésuve et le territoire volcanique des Champs Phlégréens, Naples est une des plus grandes métropoles de Méditerranée. Ouverte sur un paysage exceptionnel, avec Capri et les îles pour horizon, chef-lieu de la Campanie, région connue dès l'Antiquité pour sa fertilité et, de nos jours, pour les richesses archéologiques extraordinaires qu'elle concentre, avec les cités de Pompéi et Herculanum ensevelies lors de la fameuse éruption du Vésuve de 79 apr. J.-C., Naples est aujourd'hui une agglomération de plus de trois millions d'habitants. Le vaste centre historique de cette cité, une des plus anciennes d'Europe, inscrit au patrimoine mondial de l'Unesco depuis 1995, conserve les traces des diverses sociétés et cultures qui s'y sont épanouies au cours de son histoire mouvementée.
L'équipe d'auteurs réunie par Brigitte Marin retrace l'évolution de la ville depuis la fondation grecque jusqu'aux aménagements urbains les plus récents et aux dernières découvertes archéologiques. Un récit solidement documenté, attentif aux relations complexes entre l'organisation sociopolitique et la configuration des espaces, situe les monuments qui fondent son identité citadine, châteaux, palais, villas, églises et monastères, dans leur contexte, et donne à comprendre le destin tourmenté d'une ville, capitale pendant six siècles de son histoire, carrefour de peuples et de cultures au rayonnement européen considérable.
Lieu de villégiature des anciens romains, Naples conserva longtemps sa culture grecque, sur laquelle se fonda sa réputation. Capitale, à partir du XIIIe siècle, d'un royaume auquel elle donna son nom, Naples connut sous les Angevins, les Aragonais et les Espagnols, une croissance qui l'amena à tenir le second rang européen derrière Paris. Dans cette ville aristocratique et plébéienne, citadelle sacrée où rivalisent de grandeur les complexes monastiques, les différentes dynasties favorisent les arts et l'architecture, les splendeurs baroques recouvrant progressivement les structures byzantines, romanes et gothiques. Au XVIIIe siècle, Naples réaffirme son identité de capitale avec l'indépendance retrouvée, sous les Bourbons, après plus de deux siècles de domination étrangère et si, avec l'Unité italienne, elle perd son statut de capitale politique, elle n'en reste pas moins une référence culturelle et artistique de premier plan.
L'ouvrage offre, par une articulation séduisante entre texte et iconographie, une lecture renouvelée de ce paysage urbain riche de 2800 ans d'histoire, et des clefs pour comprendre une réalité contrastée, où la tradition côtoie la modernité, et où les images édéniques célébrées dans la littérature, le prestige et la fascination des lieux se mêlent aux désordres, aux violences et aux inquiétudes.

Donner votre avis

Les derniers avis

Ce livre n'a pas encore d'avis. Donnez le vôtre et partagez-le avec la communauté de lecteurs.com

Donnez votre avis sur ce livre

Pour donner votre avis vous devez vous identifier, ou vous inscrire si vous n'avez pas encore de compte.

Où trouver ce livre en librairie ?

Service proposé en partenariat avec Place des Libraires

Discussions autour de ce livre

Il n'y a pas encore de discussion sur ce livre

Soyez le premier à en lancer une !

Forum

Afficher plus de discussions