Mélusine t.29 ; le surréalisme sans l'architecture

Couverture du livre « Mélusine t.29 ; le surréalisme sans l'architecture » de Collectif aux éditions L'age D'homme
  • Date de parution :
  • Editeur : L'age D'homme
  • EAN : 9782825139318
  • Série : (non disponible)
  • Support : Papier
Résumé:

"Le surréalisme sans la peinture": ainsi s'intitulait, en 1973, une exposition de Marcel Mariën. Et c'est dans un esprit similaire qu'on lira le titre du présent recueil. Car d'architecture surréaliste, il n'en est pas, ou si peu que le sujet serait vite épuisé. Paradoxalement, c'est peut-être... Voir plus

"Le surréalisme sans la peinture": ainsi s'intitulait, en 1973, une exposition de Marcel Mariën. Et c'est dans un esprit similaire qu'on lira le titre du présent recueil. Car d'architecture surréaliste, il n'en est pas, ou si peu que le sujet serait vite épuisé. Paradoxalement, c'est peut-être pourtant par cette absence même que le surréalisme trouve sa place en architecture. Fervents promoteurs de l'imagination contre le réel, de la révolte conte l'édification, les surréalistes n'en auront pas moins, par leurs élaborations imaginaires, posé un horizon qui, a posteriori, apparaît comme le négatif parfait du modernisme architectural. Ils auront encore, par leur regard électif, établi une sorte de contre-tradition architecturale, qui passe évidemmment par Gaudi et le Facteur Cheval, mais remonte aussi plus loin dans le passé. Le poids de cette tradition, l'élan vers cette utopie auront ainsi fondé une véritable exigence architecturale qui devait, à partir des années soixante-dix, accompagner la progressivité sortie de l'architecture des canons modernistes.
Accueillant architectes, littéraires comme historiens de l'art, ce volume - le premier consacré au sujet en France - aborde aussi l'approche surréalise de l'architecture proprement dite ( par Breton, Tzara, Bataille ...) que la présence de l'architecture dans la lilttérature ou la peinture (De Chirico, Gracq, Magritte, Malkine, Mandiargues ...), voire au cinéma sans oubliler les projets architecturaux en tant que tels (Matta, Kiesler, Marcel Jean, Doumavrou...). attentif à l'architecture vue par les surréallistes, il s'arrête enfin sur l'héritage du mouvement au coeur de l'architecture, jusqu'aux perspectives les plus contemporaines ( Internationale Situationniste, Tschumi, Spuybroek ...).

Donner votre avis

Les derniers avis

Ce livre n'a pas encore d'avis. Donnez le vôtre et partagez-le avec la communauté de lecteurs.com

Donnez votre avis sur ce livre

Pour donner votre avis vous devez vous identifier, ou vous inscrire si vous n'avez pas encore de compte.

Où trouver ce livre en librairie ?

Service proposé en partenariat avec Place des Libraires

Discussions autour de ce livre

Il n'y a pas encore de discussion sur ce livre

Soyez le premier à en lancer une !

Forum

Afficher plus de discussions

Récemment sur lecteurs.com