Passionné(e) de lecture ? Inscrivez-vous gratuitement pour rejoindre la communauté et bénéficier de toutes les fonctionnalités du site !  

Ma bonne

Couverture du livre « Ma bonne » de Maggie Gee aux éditions Belfond
  • Date de parution :
  • Editeur : Belfond
  • EAN : 9782714443687
  • Série : (-)
  • Support : Papier
Résumé:

Un roman incisif, drôle et fin sur le subtil équilibre du pouvoir entre deux femmes. De l'Afrique à Londres, deux portraits mordants, deux voix qui se font tour à tour l'écho de deux continents, deux cultures. Immigration, rapports de classe, rivalité féminine, une satire sociale remarquable... Voir plus

Un roman incisif, drôle et fin sur le subtil équilibre du pouvoir entre deux femmes. De l'Afrique à Londres, deux portraits mordants, deux voix qui se font tour à tour l'écho de deux continents, deux cultures. Immigration, rapports de classe, rivalité féminine, une satire sociale remarquable d'intelligence. Par manque d'argent, Mary Tendo, d'origine ougandaise, a dû abandonner sa licence de lettres pour devenir femme de ménage dans une maison cossue de la banlieue londonienne. Pendant huit ans, elle a travaillé pour Vanessa Henman, écrivain, professeur de littérature à l'université et mère divorcée. Peu à peu, elle a tissé des liens très forts, quasi maternels, avec Justin, le fils de Vanessa. Et puis elle est rentrée à Kampala, où elle mène une existence tranquille. Jusqu'au jour où elle reçoit une lettre de Vanessa qui lui demande de revenir à Londres s'occuper de Justin, à présent âgé de vingt ans et souffrant de dépression. Mary accepte. Mais à la grande surprise de Vanessa, c'est une autre femme qui réapparaît. Toujours drôle et maternelle, mais désormais autonome et ambitieuse, rêvant d'écrire à son tour. Les rapports de force entre les deux femmes changent insensiblement et la tension monte jusqu'à la confrontation, une nuit d'hiver, sur une autoroute enneigée...

Donner votre avis

Articles (1)

  • Le roman choral : des mots pour le dire
    Le roman choral : des mots pour le dire

    Le roman choral, un genre qui sait rendre un livre vivant et offrir une richesse littéraire particulière, grâce à la diversité de style de chaque personnage. Très prisé, il est une manne de créativité et donne aux auteurs le moyen de traiter une problématique, un thème avec toute la dimension humaine qu’elle peut revêtir. C’est une façon d'offrir plusieurs points de vues et l'exercice d'une formidable diversité d’expression pour un écrivain, un très bel exercice de style. Alors, « écoutons » ce qu’ils ont à nous dire…. 

Avis (2)

  • Lechoixdeslibraires.com

    Mary Tendo une Ougandaise a travaille pour Vanessa Henman une Londonienne durant plusieurs années en l'aidant entre autre a élever son fils Justin avec lequel elle tisse des relations maternelles ce qui ne va pas pour plaire à sa mère.
    Néanmoins celle ci rappelle un jour Mary pour qu'elle...
    Voir plus

    Mary Tendo une Ougandaise a travaille pour Vanessa Henman une Londonienne durant plusieurs années en l'aidant entre autre a élever son fils Justin avec lequel elle tisse des relations maternelles ce qui ne va pas pour plaire à sa mère.
    Néanmoins celle ci rappelle un jour Mary pour qu'elle l'aide à comprendre pourquoi Justin est plongé dans une grave dépression. Mary accepte, malgré la vie qu'elle s'est construite dans son pays. Les deux femmes au caractère bien trempé vont "s'affronter", la dominante n'étant pas forcément celle qui pense avoir réussi sa vie.Jubilatoire ! !

  • Lechoixdeslibraires.com

    Une étudiante ougandaise Mary Tendo a été femme de ménage chez Vanessa Henman à Londres pendant qu'elle était étudiante. Vanessa, écrivain, professeur à l'université et divorcée élève seule son fils et a très peu de temps à consacrer à l'enfant. Mary au contraire s'est attachée à cet...
    Voir plus

    Une étudiante ougandaise Mary Tendo a été femme de ménage chez Vanessa Henman à Londres pendant qu'elle était étudiante. Vanessa, écrivain, professeur à l'université et divorcée élève seule son fils et a très peu de temps à consacrer à l'enfant. Mary au contraire s'est attachée à cet enfant.
    Les années ont passé, Mary vit maintenant à Kampala et a plutôt bien réussi. Un jour elle reçoit une lettre de Vanessa qui lui demande de venir à Londres pour prendre soin de son fils âgé de 20 ans et qui est en grande dépression.
    Mary accepte, mais il est clair qu'elle n'est plus la «femme de ménage»qu'elle était, et leurs rapports ne seront plus les mêmes.
    Deux portraits de femmes qui ont deux cultures, deux conceptions de la vie complètement différentes, aussi bien sur l'éducation, que sur la nourriture, sur les rapports humains et même sur l'écriture, car Mary écrit aussi maintenant.

Donnez votre avis sur ce livre

Pour donner votre avis vous devez vous identifier, ou vous inscrire si vous n'avez pas encore de compte.