Passionné(e) de lecture ? Inscrivez-vous gratuitement ou connectez-vous pour rejoindre la communauté et bénéficier de toutes les fonctionnalités du site !  

L'appel du muezzin

Couverture du livre « L'appel du muezzin » de Abdoulaye Thiam aux éditions Fines Herbes
  • Date de parution :
  • Editeur : Fines Herbes
  • EAN : 9782958072506
  • Série : (-)
  • Support : (-)
  • Nombre de pages : 330
  • Collection : (-)
  • Genre : (-)
  • Thème : (-)
  • Prix littéraire(s) : (-)
Résumé:

Sans pathos, c'est avec justesse, humour et richesse de style que l'auteur nous fait découvrir un monde au-delà des mers et des océans. Amidou, jeune Sénégalais tiraillé entre valeurs traditionnelles et sirènes de la modernité, rêve d'un avenir en Europe. L'appel du muezzin est un récit vibrant,... Voir plus

Sans pathos, c'est avec justesse, humour et richesse de style que l'auteur nous fait découvrir un monde au-delà des mers et des océans. Amidou, jeune Sénégalais tiraillé entre valeurs traditionnelles et sirènes de la modernité, rêve d'un avenir en Europe. L'appel du muezzin est un récit vibrant, à la fois léger et profond, à l'image de la vie. Loin des idées reçues, il nous plonge dans la culture de l'auteur et c'est avec délectation que le lecteur s'en imprègne, tout en suivant les péripéties et le quotidien d'un habitant de la Terre, né dans le Sénégal du 20ème siècle.
Valérie Lagarde, Directrice Editoriale des Editions des Fines Herbes.

Donner votre avis

Avis (1)

  • Abdoulaye Thiam nous présente à travers les pérégrinations d'Amidou, son personnage principal, la société sénégalaise et surtout sa jeunesse, tiraillée entre respect des anciens qui vivent dans un passé de traditions et attirance d'un modernisme plus en adéquation avec leurs...
    Voir plus

    Abdoulaye Thiam nous présente à travers les pérégrinations d'Amidou, son personnage principal, la société sénégalaise et surtout sa jeunesse, tiraillée entre respect des anciens qui vivent dans un passé de traditions et attirance d'un modernisme plus en adéquation avec leurs aspirations.

    Amidou est ainsi aussi à l'aise lorsqu'il récite les prières à la mosquée que lorsqu'il écrit les textes pour son groupe de rap, exercice qu'il privilégie par rapport à des études n'ouvrant selon lui plus vraiment de portes.
    Il a comme nombre de ses amis de grandes espérances sur son avenir, qu'il rêve plutôt en France, où il se voit fonder une famille avec une « toubab » et vivre de la musique. Cela entraîne inévitablement une importante divergence de cultures entre générations et Abdoulaye Thiam insiste avec une grande tendresse sur ces conflits, qu'il appelle « hypertensions familiales », qui se concluent le plus souvent par une belle réconciliation, plus ou moins rapide selon leur importance.
    Fatou, la sœur du jeune homme, en est la parfaite illustration. Maman d'une petite fille, elle attend un deuxième enfant et est en rébellion contre les règles établies l'incitant à épouser le père, voulant sauvegarder son indépendance et ne pas se retrouver « boniche » de la famille de son mari.

    Ce roman foisonne de truculences que l'auteur nous narre avec humour, mais également de moments de plus grande gravité, évoqués avec un sérieux plein de malice et une légèreté de ton qui caractérisent le style d'Aboulaye Thiam et rendent la lecture extrêmement plaisante.

    Le sous-titre - « Chroniques d'un enracinement multiculturel » - résume bien ce qui attend le lecteur qui se laisse tenter par ce que je qualifierais de : magnifique dépaysement, rempli d'émotions et débordant de tendresse.

    thumb_up J'aime comment Commentaire (0)

Donnez votre avis sur ce livre

Pour donner votre avis vous devez vous identifier, ou vous inscrire si vous n'avez pas encore de compte.