Europe une passion genocidaire

Couverture du livre « Europe une passion genocidaire » de Georges Bensoussan aux éditions Mille Et Une Nuits
  • Nombre de page : 460
  • Collection : (non disponible)
  • Genre : Histoire
  • Thème : Histoire Essais
  • Prix littéraire(s) : (non disponible)
Résumé:

Qui a fait la formation intellectuelle des architectes de l'anéantissement ? Qui furent les maîtres des médecins nazis ? Dans quel bain culturel ont trempé les concepteurs de l'assassinat de masse oe


Parce que les hommes sont nourris des croyances des générations qui les ont précédées, il... Voir plus

Qui a fait la formation intellectuelle des architectes de l'anéantissement ? Qui furent les maîtres des médecins nazis ? Dans quel bain culturel ont trempé les concepteurs de l'assassinat de masse oe


Parce que les hommes sont nourris des croyances des générations qui les ont précédées, il faut procéder à une archéologie intellectuelle du désastre du siècle passé, non en épousant la fonction d'un juge ou d'un procureur (et contre qui instruire oe) mais en adoptant la démarche d'un passant ordinaire.


Convaincus que la culture était synonyme de « progrès » et de « raison », nous avons occulté l'immense histoire des anti-Lumières, cette part de la culture européenne qui s'employa à faire des Juifs une question. L'imaginaire antijuif ne se limite pas à quelques figures de renom, mais imprègne l'histoire de l'Europe tout entière. Que l'antijudaïsme, mué en « antisémitisme », demeure la toile de fond de cette catastrophe, qui le contesterait ? Mais cet arrière-plan n'exclut pas un environnement plus large : comment entendre les lois de Nuremberg sans référence aux statuts de limpieza de sangre du XVe siècle espagnol ? Comment comprendre le basculement génocidaire de l'automne 1941 saris le corréler au programme « T4 » nazi de mise à mort des malades mentaux ? Les années 1880-1914 ont constitué la matrice d'une brutalisation de la société que la Grande Guerre allait exacerber par une mort de masse, qui réduisit les corps à des débris d'humanité en ravalant l'ennemi au rang de parasite.

Coupée de son terreau nourricier, l'histoire sans précédent mais non sans racines de la Shoah risque à la longue d'apparaître comme un accident dans la « marche continue du progrès » . La mise en lumière de ses origines culturelles et politiques contribuera, au contraire, à ancrer cette tragédie dans le temps long de l'histoire.

Donner mon avis

Les derniers avis

Ce livre n'a pas encore d'avis. Donnez le vôtre et partagez-le avec la communauté de lecteurs.com

Où trouver ce livre en librairie ?

Service proposé en partenariat avec Place des Libraires

Discussions autour de ce livre

Il n'y a pas encore de discussion sur ce livre
Soyez le premier à en lancer une !

Widget

Code à intégrer dans votre page

Code à intégrer dans votre page

Les lecteurs en parlent...

Afficher plus de discussions

Lancez une discussion

Pour lancer une discussion, vous devez être connecté...
Vous n'avez pas encore de compte ? Rendez-vous ici et laissez-vous guider !

Du même auteur

Histoire de la Shoah (4e édition) Georges Bensoussan PUF

Voir tous les livres de Georges Bensoussan

Récemment sur lecteurs.com