Passionné(e) de lecture ? Inscrivez-vous gratuitement ou connectez-vous pour rejoindre la communauté et bénéficier de toutes les fonctionnalités du site !  

Dans l'oeil noir du corbeau

Couverture du livre « Dans l'oeil noir du corbeau » de Sophie Loubiere aux éditions Pocket
  • Date de parution :
  • Editeur : Pocket
  • EAN : 9782266250108
  • Série : (-)
  • Support : Poche
Résumé:

Animatrice d'émissions culinaires, Anne Darney approche de la quarantaine en solitaire. Ses quelques histoires ressemblent à une succession de plats fades en comparaison de son premier
boyfriend, Daniel, un Américain rencontré vingt-cinq ans plus tôt.
Pour s'affranchir de ce souvenir... Voir plus

Animatrice d'émissions culinaires, Anne Darney approche de la quarantaine en solitaire. Ses quelques histoires ressemblent à une succession de plats fades en comparaison de son premier
boyfriend, Daniel, un Américain rencontré vingt-cinq ans plus tôt.
Pour s'affranchir de ce souvenir obsédant, Anne décide de partir à San Francisco. Mais l'affaire
" Daniel Harlig " qu'elle découvre là-bas n'a rien d'une bluette...
En contrepartie de la préparation d'un festin d'anthologie, le monumental inspecteur Bill Rainbow, un fin gourmet, va accepter de rouvrir pour elle une enquête au goût de cendres.

" Un roman mijoté à petit feu, une vraie bombe à retardement. "
Françoise Dargent -
Le Figaro

" Un roman policier psychologique et charnel où les secrets intimes se mêlent aux appétits les plus crus. "
Daniel Martin - La Montagne


Édition revue par l'auteur
Inclus : des recettes originales élaborées par le chef Éric Leautey

Donner votre avis

Avis (3)

  • A l’aube de ses 40 ans, Anne Darney part à San Francisco sur un coup de tête. Depuis ses 16 ans, elle est obsédée par l’histoire d’amour sans lendemain qu’elle a vécu avec un jeune américain en vacances en France, Daniel Harling. Si professionnellement elle a réussi sa vie (elle présente une...
    Voir plus

    A l’aube de ses 40 ans, Anne Darney part à San Francisco sur un coup de tête. Depuis ses 16 ans, elle est obsédée par l’histoire d’amour sans lendemain qu’elle a vécu avec un jeune américain en vacances en France, Daniel Harling. Si professionnellement elle a réussi sa vie (elle présente une célèbre émission culinaire à la télévision), sa vie sentimentale est un fiasco, une collection d’histoire sans lendemain. Tout cela, c’est la faute de cet amour fou dont elle n’a jamais réussi à faire le deuil. Mais cette fois, elle est bien décidée à retrouver Daniel et exorciser ce traumatisme sentimental. Une fois sur place, c’est le choc, elle ne retrouvera jamais Daniel, Daniel à disparu. Ce qu’elle va trouver en Californie, en revanche, c’est Bill Rainbow, un policier à la retraite très amateur de gastronomie française. Ils concluent tous les deux un deal : elle lui prépare un réveillon d’anthologie pendant que lui ressort le dossier de Daniel pour comprendre ce qui lui est arrivé.
    Il est quand même un peu étrange, le roman de Sophie Loubière. Et même si on prends plaisir à lire l’intrigue, on reste un petit peu sur notre faim, ce qui est le comble pour un livre qui parle de gastronomie avec gourmandise, au point de glisser en postface quelques recettes de haute volée qui mettent la bave aux lèvres (mais dont je m’empresse de vous dire qu’elles sont trop complexes pour un cuisinier du dimanche !). L’intrigue met d’abord un temps certain avant de réellement débuter. Pendant le premier tiers du roman, les chapitres entre Anne (qui se morfond à Paris, prend l’avion, puis découvre ce qui est arrivé à Daniel, puis se morfond de nouveau dans son hôtel californien) et Bill (solitaire, suicidaire, ancien alcoolique violent avec son ex-femme). Une fois les deux personnalités croquées comme il faut, avec leur immenses failles, leur passé chaotique et leurs angoisses existentielles, Sophie Loubière les met en relation. Se noue alors entre eux une sorte de manège amoureux assez charmant, je dois dire. D’habitude, les histoires d’amour qui viennent parasiter les romans noirs ça fonctionnent mal mais là, on ne peut que les trouver attendrissants. Lui est chamboulé comme s’il avait de nouveau 17 ans, elle se laisse mener par le bout du nez par cet amateur de bonne chère qui la ballade d’épiceries fines en marchés bio. Le chapitre où ils cuisinent ensemble les mets du réveillon est aussi gourmand qu’il est suggestivement érotique ! Alors que jusque là, le roman fonctionnait bien malgré quelques longueurs, et qu’on avait découvert ce qui était arrivé à Daniel avec une certaine stupeur (rebondissement parfaitement réussi et inattendu, crédible si on est un peu indulgent en matière de psychologie criminelle), le roman nous prend à contrepied pour nous amener vers un final totalement déroutant. Le livre est composé de 5 grandes parties : les hors d’œuvre, l’entrée, le plat principal, le dessert et l’addition. Et l’addition, celle que Anne et Bill vont devoir payer en quelque sorte, est exorbitante ! Alors je ne sais pas trop quoi en penser, elle m’a complètement cueillie à froid. Cette fin très surprenante fait qu’on ne sait pas bien, en refermant « « Dans l’œil noir du corbeau », si on l’a aimé ou pas… Reste une certitude, celle d’avoir voyagé dans une Californie du Nord assez fascinante. Le roman insiste sur le fait que cette région, comme d’autres aux Etats-Unis, a une vraie culture gastronomique. De France, on imagine toujours le pire en matière de nourriture nord américaine. Mais Sophie Loubière nous montre un San Francisco peuplé de petites boutiques attrayantes, remplies de produits de qualité, bio et raffinés, ouvert sur toutes les gastronomies du monde. Le roman donne très envie de visiter cette région de San Francisco. « Dans l’œil noir du corbeau » est un magnifique guide voyage mais un livre déroutant qui ne fait pas partie, malheureusement, des meilleurs romans de Sophie Loubière.

    thumb_up J'aime comment Réagir (0)
  • Pas tout à fait un roman policier, sauf si on s'en tient aux règles du genre : certes, il y a bien un cadavre, un flic à la retraite qui ré-ouvre une enquête "cold case".

    Mais...il n'y a pas que ça !
    On trouve une animatrice de TV culinaire, un beau barman, une bluette d'adolescent, un...
    Voir plus

    Pas tout à fait un roman policier, sauf si on s'en tient aux règles du genre : certes, il y a bien un cadavre, un flic à la retraite qui ré-ouvre une enquête "cold case".

    Mais...il n'y a pas que ça !
    On trouve une animatrice de TV culinaire, un beau barman, une bluette d'adolescent, un suicide camouflé, un salon de massage chinois, un clochard qui sauve une mouette et un p... de Père Noël qui fiche un sacré bazar !

    Plus qu'un polar donc puisque le roman explore surtout les personnalités des deux principaux protagonistes, révélant leurs failles et leurs blessures, leurs traumatismes ("maman a tué papa") et leurs secrets (on devine assez vite que l'animatrice d'émissions culinaires a un sacré problème avec la nourriture !).

    La fin est assez imprévisible, presque "injuste" et c'est plutôt pas mal tourné !

    Clin d'oeil, puisqu'on parle beaucoup de cuisine dans ce polar, les parties s'intitulent : Mise en bouche - l'entrée- le plat - le dessert - l'addition ! et le livre se termine par quelques recettes de fêtes qu'il faudrait essayer !

    Une belle rencontre avec cet auteur qui a aussi commis Black coffee et sa suite, White coffee.

    thumb_up J'aime comment Réagir (0)
  • Anne est en mal d’amour, de santé, de raison de vivre peut être. Un peu paumée, elle décide de partir passer la fin de l’année à San Francisco. Ou plutôt, elle part à la recherche de son amour de jeunesse, Daniel. Daniel à qui elle pense depuis vingt ans, sans jamais avoir pu l’oublier dans les...
    Voir plus

    Anne est en mal d’amour, de santé, de raison de vivre peut être. Un peu paumée, elle décide de partir passer la fin de l’année à San Francisco. Ou plutôt, elle part à la recherche de son amour de jeunesse, Daniel. Daniel à qui elle pense depuis vingt ans, sans jamais avoir pu l’oublier dans les bras d’aucun des amants de passage qu’elle a connus depuis.
    Bill Rainbow est un flic paumé à la retraite, ancien alcoolique, il oublie sa vie solitaire devant les émissions culinaires d’Anne, présentatrice d’une émission de cuisine française.
    Le hasard va les faire se rencontrer, lui qui la connait depuis longtemps et en rêve sans qu’elle n’en sache rien, elle qui cherche à comprendre comment oublier Daniel et pourquoi elle n’a jamais eu de ses nouvelles depuis si longtemps. La surprise est au rendez-vous et Anne n’est pas au bout de ses découvertes.
    Les chapitres se succèdent, passant d’un personnage à l’autre, d’une souffrance à l’autre, de leur oubli de ce qui les a fait souffrir, des dégâts d’une vie solitaire, nous présentant ces deux êtres en mal de famille et d’amour, que tout concours à faire se rencontrer, pour le meilleur sans doute.

    Mais c’est compter sans la superbe plume de Sophie Loubiére, qui les entraine au loin, les fait se reprocher pour mieux les chambouler dans un final inattendu et surprenant. Et là, le lecteur y croit, il est avec Anne et Bill, avec les copains étranges de Bill, avec les mouettes et les corbeaux. Il parcourt les rues d’un San Francisco inconnu où les boutiques rivalisent pour présenter des produits de qualité tous plus savoureux les uns que les autres, à nous français qui pensons détenir ce savoir et ses ingrédients qui permettent une excellente cuisine.

    Si Sophie Loubière a mis dans ce roman un peu de ce qu’elle est, la recherche d’un amour de jeunesse, vingt ans après, ses connaissances évidentes du déroulé d’une émission culinaire, et surtout de très savoureuses recettes, elle a avant tout l’art de nous transporter dans un récit qui tient à la fois du polar, du thriller et du roman tout simplement. Et qui vous laisse avec une énorme envie de lire ses autres écrits.

    thumb_up J'aime comment Réagir (0)

Donnez votre avis sur ce livre

Pour donner votre avis vous devez vous identifier, ou vous inscrire si vous n'avez pas encore de compte.

Récemment sur lecteurs.com