Annales Bergsoniennes T.2 ; Bergson Deleuze, La Phenomenologie

Couverture du livre « Annales Bergsoniennes T.2 ; Bergson Deleuze, La Phenomenologie » de Frederic Worms aux éditions Puf

0

0 note

  • Date de parution :
  • Editeur : Puf
  • EAN : 9782130638575
  • Série : (non disponible)
  • Support : Livre numérique
Résumé:

Devant le cours inédit de Bergson au Collège de France, celui de Deleuze sur Bergson, ou le dossier issu des colloques de Prague et de Paris sur « Bergson et la phénoménologie », on peut presque éprouver le sentiment en partie illusoire, mais irrésistible, celui d'assister à l'histoire de la... Lire la suite

Devant le cours inédit de Bergson au Collège de France, celui de Deleuze sur Bergson, ou le dossier issu des colloques de Prague et de Paris sur « Bergson et la phénoménologie », on peut presque éprouver le sentiment en partie illusoire, mais irrésistible, celui d'assister à l'histoire de la philosophie en train de se faire. Au printemps 1904 tout d'abord, Bergson enseigne donc l'histoire des théories de la mémoire. Loin d'un simple retour en arrière vers Matière et mémoire, il s'agit d'un effort sui generis : une critique de la métaphysique inconsciente des théories de la mémoire, qui annonce l'histoire de la métaphysique de L'évolution créatrice, un retour aussi aux textes eux-mêmes, entraînant une lecture surprenante, unique, d'Aristote ou de Descartes. Quant au cours prononcé par Deleuze en 1960 sur le chapitre III de L'évolution créatrice, c'est une étape de la lecture commencée dès 1956, poursuivie par le livre de 1966 (Le bergsonisme), continuée dans toute une oeuvre. Il s'agit moins d'une perspective d'un auteur sur un autre, que de deux mouvements singuliers qui se croisent, se séparent, s'éclairent l'un l'autre. Les études « Bergson et la phénoménologie » issues des colloques de Prague (2002) et Paris (2003) établissent une relation privilégiée, aussi bien à travers des problèmes communs et des solutions opposées (du mouvement et de la conscience jusqu'à la vie et la liberté), qu'à travers des rencontres, de Husserl à Levinas en passant par Scheler ou Ingarden, Sartre ou Merleau-Ponty. Le tout est complété par deux études sur des lettres inédites et sur la relation entre Canguilhem et Bergson, ainsi que des recensions d'ouvrages. « Bergson, Deleuze, la phénoménologie » : des relations parmi celles qui ne sont pas « dans » ou « pour » une histoire de la philosophie indépendante d'elles, mais qui sont et qui font en même temps la philosophie et son histoire. - F. Worms -

Donner mon avis

Les derniers avis

Ce livre n'a pas encore d'avis. Donnez le vôtre et partagez-le avec la communauté de lecteurs.com

Où trouver ce livre en librairie ?

Service proposé en partenariat avec Place des Libraires

Discussions autour de ce livre

Il n'y a pas encore de discussion sur ce livre
Soyez le premier à en lancer une !

Widget

Code à intégrer dans votre page

Code à intégrer dans votre page

Les lecteurs en parlent...

Afficher plus de discussions

Lancez une discussion

Pour lancer une discussion, vous devez être connecté...
Vous n'avez pas encore de compte ? Rendez-vous ici et laissez-vous guider !

Du même auteur

Le moment du soin ; à quoi tenons-nous ? Frederic Worms PUF

Voir tous les livres de Frederic Worms