Agatha Raisin enquête T.12 ; crime et déluge

Couverture du livre « Agatha Raisin enquête T.12 ; crime et déluge » de M. C. Beaton aux éditions Albin Michel
  • Date de parution :
  • Editeur : Albin Michel
  • EAN : 9782226400413
  • Série : (non disponible)
  • Support : Papier
Résumé:

Le bonheur conjugal est de courte durée pour Agatha, une fois de plus délaissée par son mari. Punition divine, un véritable déluge s'abat sur la région, plongeant le petit village de Carsley sous les eaux. C'est le moral dans les chaussettes et sous une pluie torrentielle qu'Agatha aperçoit le... Voir plus

Le bonheur conjugal est de courte durée pour Agatha, une fois de plus délaissée par son mari. Punition divine, un véritable déluge s'abat sur la région, plongeant le petit village de Carsley sous les eaux. C'est le moral dans les chaussettes et sous une pluie torrentielle qu'Agatha aperçoit le corps sans vie d'une jeune femme en robe de mariée, un bouquet à la main, flottant dans la rivière. Pour noyer son chagrin, Agatha n'a qu'une solution : se jeter à corps perdu dans une nouvelle enquête...

Avec plus de 450 000 exemplaires vendus, Agatha Raisin, l'héritière très spirituelle de Miss Marple version rock, a imposé sa personnalité loufoque et irrésistible. Vous reprendrez bien un peu de Worcestershire sauce dans votre thé ?

« C'est comme si la célèbre détective d'Agatha Christie avait rajeuni, adopté des moeurs de cougar , un humour caustique, et mangé de la vache folle - on est en Angleterre... C'est un régal. » - Le Point

Donner votre avis

Les derniers avis

  • Pauvre Agatha! Là voilà de nouveau délaissée par ses James et Charles et, comble de malheur, un véritable déluge s'abat sur la région, plongeant le petit village de Carsley sous les eaux. Chemin faisant, Agatha aperçoit le corps sans vie d'une jeune femme en robe de mariée, un bouquet à la main,...
    Voir plus

    Pauvre Agatha! Là voilà de nouveau délaissée par ses James et Charles et, comble de malheur, un véritable déluge s'abat sur la région, plongeant le petit village de Carsley sous les eaux. Chemin faisant, Agatha aperçoit le corps sans vie d'une jeune femme en robe de mariée, un bouquet à la main, flottant dans la rivière. Pour noyer son chagrin, Agatha retrorouve son âme d' enquêtrice.... Et c'est parti...
    Que de rebondissements dans ce 12è tome des aventures de ma détective préférée.. Qu'est ce que je l'aime cette nana avecses gros sabots et sa personnalité à fleur de peau.... On retrouve les personnages habituels ainsi qu'un nouveau voisin, auteur de polars... Une nouvelle sérénade???
    L'enquete va se reveler plus ardue que prévue... Divers suspects, on va attenter à sa personne plusieurs fois (mais elle a le chic de se mettre dans des situations rocambolesques), des crimes supplémentaires...
    J'ai aimé tous les tomes jusque là, mais celui ci a une place particulière sans que je n'arrive à expliquer le pourquoi.... L'ambiance, les aventures aussi bien policières que sentimentales... Bref un super bon moment de lecture.

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • Un vrai temps anglais ma pov’dame et, dans la tête d’Agatha, la grisaille est encore pire. Son mari parti dans un monastère dans le sud de la France, son comparse, Sir Charles, marié, sans qu’elle soit invitée à la noce ! La voici seule abandonnée. Il lui faut absolument du soleil, partir d’ici....
    Voir plus

    Un vrai temps anglais ma pov’dame et, dans la tête d’Agatha, la grisaille est encore pire. Son mari parti dans un monastère dans le sud de la France, son comparse, Sir Charles, marié, sans qu’elle soit invitée à la noce ! La voici seule abandonnée. Il lui faut absolument du soleil, partir d’ici. Bien sûr, sur son île paradisiaque, elle tombe sur un couple bizarre… Bizarre, vous avez dit bizarre ? Pourtant ce n’est pas le nœud du livre même si, à son retour dans son cher cottage, elle apprend que le mari a trucidé sa jeune épousée pour une vulgaire question d’héritage.
    Maintenant, foi d’Agatha, elle repart sur de bonnes bases et se met au pilates. Oui, Agatha se met au sport mais sans renoncer à Sainte Cigarette. Bref, Agatha essaie de remonter la pente. La voici donc partie pour son cours de pilates. Il pleut, le fleuve charrie gros et arrêtée sur le pont, elle voit un corps de femme dans une robe de mariée portant un bouquet entre les mains.
    Bien sûr qu’Agatha va enquêter, et sa pugnacité remonte en flèche. Mais sans James ni Sir Charles, la pauvre n’a pas la niaque. Son ancien collègue, traité de toy boy par les vipères du village, vient à sa rescousse. Mais que ferait la police sans ses lumières, ses actes de bravoure, son sens de déduction, bref sans Agatha Raisin !
    Au fait, le cottage de son ex-mari est vendu à un écrivain, divorcé, sans enfants… mais promis, juré, craché, pour Agatha, la bagatelle, les hommes, c’est fini, terminé… Peut-être jusqu’au prochain livre !
    De l’Agatha Raisin pur jus, avec une description de la classe ouvrière anglaise très mordante.. Depuis L’enfer de l’amour, je trouve qu’il y a un peu plus de descriptions agréables à lire et que notre enquêtrice accepte plus les conseils de son amie la femme du pasteur et que, même, elle les sollicite.
    Un bon cru

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
Voir tous les avis

Donnez votre avis sur ce livre

Pour donner votre avis vous devez vous identifier, ou vous inscrire si vous n'avez pas encore de compte.

Où trouver ce livre en librairie ?

Service proposé en partenariat avec Place des Libraires

Discussions autour de ce livre

Il n'y a pas encore de discussion sur ce livre

Soyez le premier à en lancer une !

Forum

Afficher plus de discussions

Récemment sur lecteurs.com