Passionné(e) de lecture ? Inscrivez-vous gratuitement pour rejoindre la communauté et bénéficier de toutes les fonctionnalités du site !  

Yamen Manai

Yamen Manai

Né en 1980 à Tunis, Yamen Manaï, ingénieur, travaille sur les nouvelles technologies de l'information.

Son roman L'Amas ardent (2017) est honoré de plusieurs prix littéraires : en Tunisie, le Prix Comar d'Or, en France, le Prix des cinq continents de la Francophonie 2017, le Prix Maghreb de l’AD...

Voir plus

Né en 1980 à Tunis, Yamen Manaï, ingénieur, travaille sur les nouvelles technologies de l'information.

Son roman L'Amas ardent (2017) est honoré de plusieurs prix littéraires : en Tunisie, le Prix Comar d'Or, en France, le Prix des cinq continents de la Francophonie 2017, le Prix Maghreb de l’ADELF, le Prix Lorientales, et le Grand Prix du Roman Métis de la Réunion.

En véritable conteur, Yamen Manaï dresse avec vivacité et humour le portrait aigre-doux d’une Tunisie vibrionnante, où les fanatiques de Dieu ne sont pas à l'abri de Sa foudre. Une fable moderne des plus savoureuses.

Articles en lien avec Yamen Manai (1)

Avis sur cet auteur (6)

  • add_box
    Couverture du livre « L'amas ardent » de Yamen Manai aux éditions Elyzad

    Colette LORBAT sur L'amas ardent de Yamen Manai

    le Don, il l’a mais Don, c’est son nom, il est apiculteur au fin fond de la Tunisie vers Nawa, et les abeilles sont ses filles, il veille sur elle, les caresse, les aime profondément, sincèrement. Au village, il est considéré comme un sage
    Or, un matin, il trouve ses « filles » massacrées,...
    Voir plus

    le Don, il l’a mais Don, c’est son nom, il est apiculteur au fin fond de la Tunisie vers Nawa, et les abeilles sont ses filles, il veille sur elle, les caresse, les aime profondément, sincèrement. Au village, il est considéré comme un sage
    Or, un matin, il trouve ses « filles » massacrées, littéralement coupées en deux. Il veut savoir ce qui est arrivé et surveille l’arrivée de l’intrus qui se révèle être une énorme frelon. Il ira jusqu’à la source de son malheur.
    Chemin faisant, il rencontre des groupes en jeep qui lui sont inconnus et l’interpellent. Qui sont ces gens ?
    Après de longues recherches, il sait ce qu’il va et doit faire pour sauver ses filles.
    Le début de son enquête le mène au village où les habitants ont troqué leurs vieilles fringues contre des vêtements laissés là, à leur intention, par les barbus avec la recommandation de bien voter pour leur parti. « Les femmes étaient de noir nippées de la tête aux pieds, et les hommes, qui avaient lâché leur barbe, étaient flanqués de longues tuniques et de coiffes serrées. Tous le saluaient en récitant moult et moult prières sur des pro­phètes qu'il connaissait et d'autres qu'il ne connaissait pas. Plus rien ne lui était familier. » Là se trouve le départ des destinées !
    Un livre à deux lectures sur l’invasion et l’attaque. L’invasion et l’attaque des ruches par le frelon asiatique et l’invasion des islamistes en Tunisie, l’embrigadement des plus démunis.
    Une très belle allégorie où comment prendre modèle sur les abeilles pour mieux se défendre contre l’envahisseur.
    L’air de rien, avec beaucoup d’humour, de poésie, d’images, Yamen Manal raconte la Tunisie, les fous de dieu qui n’hésitent pas à tuer, juste pour tuer, comme le frelon asiatique aime détruire les essaims d’abeilles.
    L’entraide, l’intelligence, la générosité, la curiosité sont autant de remparts contre l’obscurantisme d’où qu’il vienne, telle pourrait être la conclusion de cette belle fable. Le respect de l’humain comme de la nature permet aux hommes de vivre en bonne harmonie.
    L’amas ardent m’a touchée car j’ai une ruche ou deux et j’aime à les regarder, l’été, butiner les lavandes plantées pour elles et les autres butineuses. Apprenons d’elles la technique du buisson ardent !
    Un livre, un conte à mettre entre toutes les mains.

  • add_box
    Couverture du livre « L'amas ardent » de Yamen Manai aux éditions Elyzad

    danielle cubertafon sur L'amas ardent de Yamen Manai

    Est que c est un crime et pourquoi et le pauvre vieil homme cherche peut être désespérément un livre a decouvrir avec plaisir

    Est que c est un crime et pourquoi et le pauvre vieil homme cherche peut être désespérément un livre a decouvrir avec plaisir

  • add_box
    Couverture du livre « L'amas ardent » de Yamen Manai aux éditions Elyzad

    Bib HLM sur L'amas ardent de Yamen Manai

    Une menace sans précédent bouleverse la routine de Don, un apiculteur solitaire. Pour sauver ses ruches, il va devoir sortir de sa zone de confort et renouer avec un monde qui avait fait le choix de quitter il y a quelques années !

    Ce thriller apicole sur fond de manigance et de tractation...
    Voir plus

    Une menace sans précédent bouleverse la routine de Don, un apiculteur solitaire. Pour sauver ses ruches, il va devoir sortir de sa zone de confort et renouer avec un monde qui avait fait le choix de quitter il y a quelques années !

    Ce thriller apicole sur fond de manigance et de tractation politique et pseudo-religieuse est passionnant ! Passionnant ! Passionnant ! ​L'histoire est captivante, les problématiques soulevées sont intelligentes (et abordées sans concessions) et les personnages sont canons. Il a le pouvoir d’une fable, celui de nous donner une leçon de façon plaisante. C’est un roman consensuel : chacun y trouvera son plaisir.

  • add_box
    Couverture du livre « La sérénade d'Ibrahim Santos » de Yamen Manai aux éditions Elyzad

    Littéraflure sur La sérénade d'Ibrahim Santos de Yamen Manai

    Quelque part en Amérique du Sud, les habitants d’un petit village vivent au rythme de la récolte de cannes à sucre et des sérénades météorologiques que leur chante Ibrahim Santos. Leur pays a connu un coup d’état maquillé en révolution quelques années plus tôt. Occupés à être heureux, ils n’en...
    Voir plus

    Quelque part en Amérique du Sud, les habitants d’un petit village vivent au rythme de la récolte de cannes à sucre et des sérénades météorologiques que leur chante Ibrahim Santos. Leur pays a connu un coup d’état maquillé en révolution quelques années plus tôt. Occupés à être heureux, ils n’en ont pas eu l’écho. Le général au pouvoir vient à goûter le délicieux rhum que les villageois confectionnent depuis des générations et il décide d’en augmenter la production. C’est à l’ingénieur Joaquin qu’il incombe d’apporter le progrès au village de Santa Clara. Mais les habitants résistent et l’envoûtante gitane, Lia Carmen, a d’autres projets pour ce beau jeune homme qui vient de la ville.