Voltaire

Voltaire
1694-1778. Dernier enfant d'un riche notaire, Voltaire fait ses études chez les Jésuites et fréquente la haute société libertine. A la suite d'une altercation avec le Chevalier de Rohan, il s'exile en Angleterre où il découvre la philosophie de Locke (1726-1729). Il partage ensuite la vie de Mme ... Voir plus
1694-1778. Dernier enfant d'un riche notaire, Voltaire fait ses études chez les Jésuites et fréquente la haute société libertine. A la suite d'une altercation avec le Chevalier de Rohan, il s'exile en Angleterre où il découvre la philosophie de Locke (1726-1729). Il partage ensuite la vie de Mme du Châtelet, puis rentre à Paris où il mène une carrière de courtisan avant de tomber en disgrâce. De 1750 à 1753, il voyage à la cour de Berlin et se brouille avec Frédéric II. Enfin, en 1760, il s'installe à Ferney, sur la frontière franco-helvétique et en compagnie de Mme Denis, il règne sur un millier d'âmes, se fait agriculteur, architecte, fabricant de montres et de bas de soie. En 1778, il revient à Paris: le peuple de la capitale l'accueille avec un tel enthousiasme que certains historiens voient dans cette journée du 30 mars la première des "journées révolutionnaires".
On le croyait dramaturge; de nos jours, son théâtre est oublié mais il nous reste 1500 lettres, un Dictionnaire philosophique et une trentaine de contes. Il nous reste son intelligence, son ironie, sa rosserie, sa générosité et sa fantaisie. Maître de l'humanisme, il a collaboré à l'oeuvre de civilisation par sa lutte contre toutes les oppressions, au nom du bien-être, de la justice et de la libre pensée.

Avis sur cet auteur (60)

  • add_box
    Couverture du livre « Zadig » de Voltaire aux éditions Flammarion

    Carrie sur Zadig de Voltaire

    Zadig de Voltaire (pas la marque de prêt à porter hein) est un conte dit philosophique assez connu, comme Candide du même auteur l'est aussi.

    Avec Zadig, Voltaire nous raconte la destinée d'un homme bon et intelligent qui peine à trouver finalement sa juste place dans le monde. Après...
    Voir plus

    Zadig de Voltaire (pas la marque de prêt à porter hein) est un conte dit philosophique assez connu, comme Candide du même auteur l'est aussi.

    Avec Zadig, Voltaire nous raconte la destinée d'un homme bon et intelligent qui peine à trouver finalement sa juste place dans le monde. Après renseignement, il semblerait que Zadig soit aussi et surtout une critique de la société de l'époque, et il est vrai que le personnage du roi surtout peut-être vu comme tel : un monarque absolu qui s'entoure malgré tout plutôt mal.

    Je sors de cette lecture avec un avis mitigé et un goût d'inachevé. Autant j'avais beaucoup aimé son Candide et avais apprécié l'endroit où il voulait nous mener mais là j'avoue avoir trouvé son Zadig assez plat au final. Cela se lit facilement, comme un conte, un peu trop comme un conte peut-être, en tout cas pour moi.

  • add_box
    Couverture du livre « Candide » de Voltaire aux éditions Lgf

    Amelielit sur Candide de Voltaire

    Chef d'œuvre du conte philosophique. Voltaire nous invite à réfléchir à travers l'itinéraire de son personnage qui porte un regard naïf sur le monde.
    A lire absolument.

    Chef d'œuvre du conte philosophique. Voltaire nous invite à réfléchir à travers l'itinéraire de son personnage qui porte un regard naïf sur le monde.
    A lire absolument.

  • add_box
    Couverture du livre « Zadig ; Micromégas » de Voltaire aux éditions Pocket

    Carrie sur Zadig ; Micromégas de Voltaire

    Zadig de Voltaire (pas la marque de prêt à porter hein) est un conte dit philosophique assez connu, comme Candide du même auteur l'est aussi.

    Avec Zadig, Voltaire nous raconte la destinée d'un homme bon et intelligent qui peine à trouver finalement sa juste place dans le monde. Après...
    Voir plus

    Zadig de Voltaire (pas la marque de prêt à porter hein) est un conte dit philosophique assez connu, comme Candide du même auteur l'est aussi.

    Avec Zadig, Voltaire nous raconte la destinée d'un homme bon et intelligent qui peine à trouver finalement sa juste place dans le monde. Après renseignement, il semblerait que Zadig soit aussi et surtout une critique de la société de l'époque, et il est vrai que le personnage du roi surtout peut-être vu comme tel : un monarque absolu qui s'entoure malgré tout plutôt mal.

    Je sors de cette lecture avec un avis mitigé et un goût d'inachevé. Autant j'avais beaucoup aimé son Candide et avais apprécié l'endroit où il voulait nous mener mais là j'avoue avoir trouvé son Zadig assez plat au final. Cela se lit facilement, comme un conte, un peu trop comme un conte peut-être, en tout cas pour moi.

  • add_box
    Couverture du livre « Candide » de Voltaire aux éditions Lgf

    Fantomas 57 sur Candide de Voltaire

    superbe !!!

    superbe !!!