Virginia Woolf

Virginia Woolf

Virginia Woolf est née en 1882. Mariée à l'économiste Leonard Woolf, elle a fondé avec lui la maison d'édition Hogarth Press. Ses romans et ses articles ont fait d'elle l'une des figures les plus importantes de la littérature de l'entre-deux-guerres. Sujette à des crises nerveuses fréquentes et c...

Voir plus

Virginia Woolf est née en 1882. Mariée à l'économiste Leonard Woolf, elle a fondé avec lui la maison d'édition Hogarth Press. Ses romans et ses articles ont fait d'elle l'une des figures les plus importantes de la littérature de l'entre-deux-guerres. Sujette à des crises nerveuses fréquentes et craignant de perdre la raison, elle mit fin à ses jours en 1941. Elle était membre du Bloomsbury Group, un groupe d'artistes auquel appartenaient E.M. Forster et J.M. Keynes.

Avis (24)

  • Couverture du livre « La chambre de Jacob » de Virginia Woolf aux éditions Archipel

    Ellemlire sur La chambre de Jacob de Virginia Woolf

    Merci à Mylène des éditions de l'Archipel pour cet envoi.

    Une fois n'est pas coutume, je n'ai pas réussi à terminé ce livre. J'avais pourtant tellement envie d'enfin découvrir la plume de Virginia Woolf ! Ai-je choisi de commencer avec le mauvais titre ? Ou bien n'ai-je pas lu ce livre au bon...
    Voir plus

    Merci à Mylène des éditions de l'Archipel pour cet envoi.

    Une fois n'est pas coutume, je n'ai pas réussi à terminé ce livre. J'avais pourtant tellement envie d'enfin découvrir la plume de Virginia Woolf ! Ai-je choisi de commencer avec le mauvais titre ? Ou bien n'ai-je pas lu ce livre au bon moment ?

    Dès les premières lignes de la chambre de Jacob, j'ai senti que cette lecture serait laborieuse, qu'il me faudrait être concentrée. J'ai relu chaque paragraphe plusieurs fois pour assimiler les informations, mais malgré cela, j'ai souvent perdu le fil. Je n'ai trouvé aucune fluidité dans le style de l'auteure : elle passe d'un évènement à un autre, d'un personnage à un autre, sans aucune transition. Est-ce une question de traduction ? le langage littéraire et parfois soutenu ne m'a pas aidée à comprendre le sens de certaines phrases. Il me manque irrémédiablement du vocabulaire et de la pratique en lecture classique pour que ce roman soit à ma portée et que je puisse l'apprécier à sa juste valeur.

    Je ne vais pas m'étendre sur cette lecture plus que difficile pour moi. Non sans avoir pourtant mis du mien et persévéré, je me suis rendue à l'évidence et je me suis arrêtée au premier tiers. Malgré cela, je pense que je retenterai avec un autre titre de Virginia Woolf pour ne pas rester sur un échec. Si vous avez des suggestions, je suis preneuse. Et si vous avez aimé ce livre, n'hésitez pas à me dire pourquoi, cela me donnera peut-être une autre vision de ce roman.

    https://ellemlireblog.wordpress.com/2018/08/27/la-chambre-de-jacob-virginia-woolf/

  • Couverture du livre « La chambre de Jacob » de Virginia Woolf aux éditions Archipel

    Musemania sur La chambre de Jacob de Virginia Woolf

    Je tiens à remercier les éditions Archipoche (et en particulier, Mylène Pagnat) pour l’envoi de ce service-presse.

    J’aime connaître « mes classiques » et n’hésite d’ailleurs pas à parfois m’y plonger. N’ayant jamais ouvert un livre de cette auteure, je me suis dit que c’était l’occasion ou...
    Voir plus

    Je tiens à remercier les éditions Archipoche (et en particulier, Mylène Pagnat) pour l’envoi de ce service-presse.

    J’aime connaître « mes classiques » et n’hésite d’ailleurs pas à parfois m’y plonger. N’ayant jamais ouvert un livre de cette auteure, je me suis dit que c’était l’occasion ou jamais. Même si Virginia Woolf est considérée comme l’une des auteures majeures de la fin du XIXème – début XXème siècle, je n’ai pas apprécié son livre. Je m’explique...

    Tout d’abord, Virginia Woolf a un style d’écriture tout à fait particulier. Les phrases sont longues, voire très longues. J’avais l’impression qu’une fois une phrase terminée, j’en avais déjà oublié son début. Cela ne permet vraiment pas une lecture aisée. Lisant souvent dans les transports en commun, je n’ai pas toujours pu et su me concentrer pour me laisser envahir par le récit. C’est le genre de livre à découvrir dans un endroit feutré, à l’abri du monde extérieur. De plus, j’ai trouvé que l’écriture était trop mélancolique et trop suggérée à mon goût.

    D’habitude, j’aime les auteurs qui prennent leur temps pour planter le décor et qui n’hésitent à miser sur des descriptions amples quant à leurs personnages ou à l’environnement (afin que le lecteur ait l’impression d’être lui-même au milieu du récit). Ici, le problème est que la vie du héros principal, Jacob, n’est que fragmentaire s’éparpillant sur des personnages qui disparaissent aussi vite qu’ils sont apparus ou sur des lieux qui ombragent le personnage de Jacob. Après la lecture de ce livre, je ne parviens même pas à savoir résumer de ce qu’a été vraiment la vie de Jacob, comme a dû l’imaginer Virginia Woolf. Cette dernière nous en offre que des parcelles de vie, parfois très brèves et pas forcément de manière harmonieuse.

    Malgré que j'ai peu apprécié ce livre (peut-être pas à juste titre), je ne ferai pas un trait sur les autres bouquins écrits par cette auteure. Je ne pense pas qu’il faut cantonner un artiste qu’à l’une de ses œuvres car cela serait trop réducteur. Toutefois, j’attendrai quand même un petit moment avant de réessayer. La période estivale n’est peut-être pas la plus propice pour m’y plonger car il est vrai que j’y apprécie des styles plus légers et moins sévères que ce titre « La chambre de Jacob » n’avait à offrir.

    Par contre, mention spéciale pour la préface de ce livre par Joseph Vebret (auteur français qui dirige le « Salon littéraire », magazine en ligne consacré aux livres, j’avoue que je ne connaissais pas ce site mais certains articles m’ont déjà plu] qui offre un éclairage sur la vie et sur le parcours littéraire de Virginia Woolf. En seulement quelques pages, il a su me faire découvrir cette auteure d’une très belle façon.

    http://musemaniasbooks.blogspot.com/2018/07/je-tiens-remercierles-editions.html

  • Couverture du livre « Un lieu à soi » de Virginia Woolf aux éditions Denoel

    Missbook85 sur Un lieu à soi de Virginia Woolf

    Une œuvre culte ! La référence même du féminisme...tout en diplomatie et intelligence !

    Une œuvre culte ! La référence même du féminisme...tout en diplomatie et intelligence !

Voir tous les avis

Discussions autour de cet auteur

Il n'y a pas encore de discussion sur cet auteur

Soyez le premier à en lancer une !