Passionné(e) de lecture ? Inscrivez-vous gratuitement pour rejoindre la communauté et bénéficier de toutes les fonctionnalités du site !  

Santiago Gamboa

Santiago Gamboa
Né en Colombie en 1966, Santiago GAMBOA a étudié la littérature à l'université de Bogotá jusqu'en 1985, puis la philologie hispanique à Madrid. Il est l'auteur d'une thèse de doctorat à la Sorbonne sur la littérature cubaine. Après avoir été journaliste au service de langue espagnole de RFI, ... Voir plus
Né en Colombie en 1966, Santiago GAMBOA a étudié la littérature à l'université de Bogotá jusqu'en 1985, puis la philologie hispanique à Madrid. Il est l'auteur d'une thèse de doctorat à la Sorbonne sur la littérature cubaine. Après avoir été journaliste au service de langue espagnole de RFI, correspondant du quotidien El Tiempo de Bogotá à Paris, il vit actuellement en Inde.

Avis sur cet auteur (5)

  • add_box
    Couverture du livre « Retourner dans l'obscure vallée » de Santiago Gamboa aux éditions Metailie

    Lydie BO sur Retourner dans l'obscure vallée de Santiago Gamboa

    Un livre exceptionnel. Merci

    Un livre exceptionnel. Merci

  • add_box
    Couverture du livre « Des hommes en noir » de Santiago Gamboa aux éditions Metailie

    Bill sur Des hommes en noir de Santiago Gamboa

    Dans un tout petit village de Colombie, un enfant perché dans un arbre a assisté à l'attaque d'une voiture par des assaillants armés jusqu'aux dents, laissant trois gardes. Quelques instants plus tard, un hélicoptère apparaît où s'engouffre un homme en noir et deux femmes sortant de la voiture...
    Voir plus

    Dans un tout petit village de Colombie, un enfant perché dans un arbre a assisté à l'attaque d'une voiture par des assaillants armés jusqu'aux dents, laissant trois gardes. Quelques instants plus tard, un hélicoptère apparaît où s'engouffre un homme en noir et deux femmes sortant de la voiture attaquée dont le blindage a été efficace. Le lendemain, plus aucune trace ne subsiste. Les morts ont été évacués, les douilles récupérées, la route nettoyée.

    Mais le récit du gamin intrigue un procureur de Bogotà qui dépêche des enquêteurs et contacte Julieta, une journaliste d'investigation.

    S'ensuit une enquête des plus fouillées, où on suit parallèlement le travail des policiers et celui de Julieta assistée de Johana, une ancienne guerillera des FARC, dont le passé sera précieux pour résoudre un des mystères de ce roman.

    Très touffu, aux nombreuses pristes qui partent dans tous les sens, où le passé est encore bien présent, où la violence est partout présente.

    Un roman qui nous entraîne dans cette Amérique du sud et centrale que je connais bien mal, de la Colombie à la Guyane française.

    Un roman qui illustre la montée des églises évangéliques qui supplantent peu à peu les catholiques dans cette partie du monde (tout comme dans certaines de nos banlieues si j'en crois Marie-Hélène Bacqué)    

    Je remercie les éditions Metailié et Babelio pour ce roman reçu  dans le cadre de l'opération Masse Critique deoctobre 2019

  • add_box
    Couverture du livre « Des hommes en noir » de Santiago Gamboa aux éditions Metailie

    Yv Pol sur Des hommes en noir de Santiago Gamboa

    Roman touffu, très fouillé qui recèle une foultitude d'informations, de descriptions de l'état de la Colombie, de la violence qui y règne. Santiago Gamboa aime son pays et le critique donc d'autant plus aisément. Il parle de la corruption, de la prostitution, de la drogue, des riches qui...
    Voir plus

    Roman touffu, très fouillé qui recèle une foultitude d'informations, de descriptions de l'état de la Colombie, de la violence qui y règne. Santiago Gamboa aime son pays et le critique donc d'autant plus aisément. Il parle de la corruption, de la prostitution, de la drogue, des riches qui s'enrichissent, s'isolent et laissent les pauvres s’appauvrir. Ces pauvres qui souvent, n'ont plus rien à quoi se raccrocher sauf à leur foi, les églises pullulent, chacune avec ses pasteurs qui prêchent pour attirer les foules et donc leur pouvoir et l'argent. Santiago Gamboa décrit aussi les paysages colombiens, les campagnes, mais aussi les villes et principalement Cali. On le suit pas à pas, jamais très vite, car il part sur pas mal de digressions intéressantes, puis sur des enquêtes secondaires ou qui semblent l'être. Pour ne pas être largué, il faut prendre son temps, mais ce n'est que pour le bien du lecteur, qui, ainsi, passera plus de temps avec Julieta et Johana, les personnages principaux du roman.

    J'ai beaucoup aimé le ton direct du romancier, qui lorsqu'il décrit ses deux héroïnes le fait dans un chapitre à elles consacré, intitulé simplement "Personnages". Son récit bien que souvent interrompu par des remarques, digressions, rebondissements, fausses pistes, est limpide et se suit avec beaucoup de plaisir. L'humour y est présent, dévastateur, sarcastique. Le ton adopté, l'ambiance donnent à cette histoire une force supplémentaire, ce petit plus qui fait d'un roman noir -qui aurait pu n'être qu'un parmi les autres-, un roman noir à part, avec un message, un supplément d'âme.

  • add_box
    Couverture du livre « Nécropolis 1209 » de Santiago Gamboa aux éditions Metailie

    Elise Laven de DE LA LETTRE @ LA BULLE sur Nécropolis 1209 de Santiago Gamboa

    Après déjà cinq romans dont l'excellent Perdre est une question de méthode, les éditions Métailié publie le nouveau titre du colombien Santiago Gamboa. Lauréat du Prix La otra orilla à Bogota en 2009, Nécropolis 1209 raconte les aventures d'un écrivain, sorti d'une longue maladie et invité à un...
    Voir plus

    Après déjà cinq romans dont l'excellent Perdre est une question de méthode, les éditions Métailié publie le nouveau titre du colombien Santiago Gamboa. Lauréat du Prix La otra orilla à Bogota en 2009, Nécropolis 1209 raconte les aventures d'un écrivain, sorti d'une longue maladie et invité à un congrès de biographes à Jérusalem. Il y croise un libraire bibliophile, une actrice italienne de cinéma porno, un entrepreneur colombien et un ex-pasteur évangélique, ex-forçat, ex-drogué.

    Sans ce congrès pour le moins étonnant dans un lieu improbable, cette galerie de personnages ne se serait jamais rencontrée. Tout plus époustouflants les uns que les autres, ils se racontent ou se font raconter et nous emmènent dans leur existence que l'on a tous fantasmé d'une manière ou d'une autre. Le talent de Santiago Gamboa réside dans la construction, le style et les effets de surprise. Car ces vies se lient les unes aux autres logiquement. La chronique de moeurs se transforme en recueil de nouvelles, en roman policier puis en conte philosophique. Portrait d'un monde à la dérive, Nécropolis 1209 est un bijou de finesse, d'humour, d'analyse et d'envoutement.

Discussions autour de cet auteur

Il n'y a pas encore de discussion sur cet auteur

Soyez le premier à en lancer une !