Marek Halter

Marek Halter
 Marek Halter est né en 1936 à Varsovie, d'une mère poétesse yiddish et d'un père imprimeur. Depuis son premier livre, Les fous et les rois, paru en 1976, Marek Halter construit une ?uvre littéraire dense et internationalement reconnue.

Avis (25)

  • Couverture du livre « Les femmes de l'islam t.1 ; khadija » de Marek Halter aux éditions J'ai Lu

    Anne NICOLLE PUECH sur Les femmes de l'islam t.1 ; khadija de Marek Halter

    Je n'ai pas mis la 5ème étoile bien que ce livre devrait être absolument être lu, mais il y a trop de romanesque et de longueurs qui pourrait nuire au sens.
    C'est l'histoire de Khadijà bint Kowaylid, veuve d'un roche marchand de Mekka pour Muhammad Ibn 'Abdallah, humble caravanier issu d'une...
    Voir plus

    Je n'ai pas mis la 5ème étoile bien que ce livre devrait être absolument être lu, mais il y a trop de romanesque et de longueurs qui pourrait nuire au sens.
    C'est l'histoire de Khadijà bint Kowaylid, veuve d'un roche marchand de Mekka pour Muhammad Ibn 'Abdallah, humble caravanier issu d'une autre puissante tribu. Nous assistons à l'histoire de Mekka et de le Révélation.
    C'est un livre abordable et formidable par les connaissances qu'il vulgarise et par la compréhension des débuts de cette religion.
    Que disent réellement les imams radicaux présents depuis le début, assoiffés de puissance terrestre et tous les fanatiques qu'ils fabriquent du vrai Muhammad Ibn 'Abdallah et de ses voyages quotidiens dans la montagne,

  • Couverture du livre « Les femmes de l'islam t.1 ; khadija » de Marek Halter aux éditions J'ai Lu

    Carol James sur Les femmes de l'islam t.1 ; khadija de Marek Halter

    La 5ème étoile ne vaut que parce que je considère que c'est un livre à lire absolument malgré des réserves (quelques longueurs...).
    Un livre comme je les aime : roman facile à lire voir divertissant mais dont on ressort grandi par un peu plus de culture et de compréhension du monde. Ici la...
    Voir plus

    La 5ème étoile ne vaut que parce que je considère que c'est un livre à lire absolument malgré des réserves (quelques longueurs...).
    Un livre comme je les aime : roman facile à lire voir divertissant mais dont on ressort grandi par un peu plus de culture et de compréhension du monde. Ici la naissance de la Mecque avec Ibrahim, Ismail puis Khadija et celui, Muhammed, "fils de rien" qu'elle choisira pourtant comme époux et qui deviendra le prophète. Je lirai la suite avec plaisir et enchaînerai probablement à la suite de cette trilogie "les femmes de l'Islam" avec la trilogie "les femmes de la bible". J'espère voyager autant dans ces prochaines lectures.

    Au passage de cette lecture je trouve confirmation d'une hypothèse que j'avais observant la soif de pouvoir toujours inassouvie de certains managers en entreprise : ceux qui cherchent toujours à agrandir leur champ d'action, leur pouvoir ne le feraient que parce qu'ils considèrent qu'ils n'en ont pas le choix : c'est "grossir toujours et encore où se résigner à disparaître un jour". Ca ne me parle pas trop mais je comprends le concept.

  • Couverture du livre « Eve » de Marek Halter aux éditions Robert Laffont

    Christophe ROBERT sur Eve de Marek Halter

    Quel plaisir, quelle joie, de retrouver Marek Halter avec ce Eve, figure biblique universelle.

    Après (entre autre) la trilogie Sarah, Tsippora et Lilah, il reprend sa plume avec la même grâce, en évoquant la Femme, la Mère, la source de toute humanité.

    Construit comme une quête, une...
    Voir plus

    Quel plaisir, quelle joie, de retrouver Marek Halter avec ce Eve, figure biblique universelle.

    Après (entre autre) la trilogie Sarah, Tsippora et Lilah, il reprend sa plume avec la même grâce, en évoquant la Femme, la Mère, la source de toute humanité.

    Construit comme une quête, une recherche, le roman ne débute pas par Eve, mais par sa descendance, celle de Cain le maudit. Et voilà le peuple d’Henoch en marche, peuple qui porte la faute des premiers humains. Ils savent qu’ils avancent sous la colère du Seigneur et vont, après bien des épreuves, trouver Adam et Eve et chercher à comprendre pourquoi ils ont quitté l’Eden.

    Il se dégage, de cet ouvrage une poésie sensible, un profond respect des personnages, une affection pour l’être humain que seul le style de Marek Halter pouvait porter.

    Construit en courts chapitres, on avance avec ce peuple, on s’interroge, on doute sur la route, on souffre de leurs épreuves.

    Une pointe de déception, sans doute du fait d’une « arrivée » tardive de Eve dans le récit (après plus des deux tiers du livre), et une légère liberté avec le texte biblique (Noé dans le roman est le petit-fils d’Adam et Eve, le fils de Seth). Mais cela est dépassé par l’esprit même du roman et l’évocation d’un passé oublié et beaucoup plus spirituel que réel

Voir tous les avis

Discussions autour de cet auteur

Il n'y a pas encore de discussion sur cet auteur

Soyez le premier à en lancer une !