Passionné(e) de lecture ? Inscrivez-vous gratuitement pour rejoindre la communauté et bénéficier de toutes les fonctionnalités du site !  

Luis Sepulveda

Luis Sepulveda

Luis Sepulveda est né en 1949 au Chili. Grand voyageur, il est le père de cinq enfants. Son premier roman, Le Vieux qui lisait des romans d'amour, traduit en trente-cinq langues, lui a apporté une renommée internationale. Son ½uvre, fortement marquée par l'engagement politique et écologique ainsi...

Voir plus

Luis Sepulveda est né en 1949 au Chili. Grand voyageur, il est le père de cinq enfants. Son premier roman, Le Vieux qui lisait des romans d'amour, traduit en trente-cinq langues, lui a apporté une renommée internationale. Son ½uvre, fortement marquée par l'engagement politique et écologique ainsi que par la répression des dictatures des années 70, mêle le goût du voyage et son intérêt pour les peuples premiers. Il milite à la Fédération internationale des droits de l'homme.Miles Hyman est né dans le Vermont, en 1962. Il arrive à Paris en 1985 et étudie à l'École des beaux-Arts. Il commence sa carrière d'illustrateur en 1987 dans le magazine Lire. Il crée les couvertures de nombreux livres et en particulier toutes celles du Poulpe. Il est très présent dans la presse. Au Seuil jeunesse, il a également illustré Le Cochon à l'oreille coupée (texte de J-L Fromental, 1994).

Avis sur cet auteur (79)

  • add_box
    Couverture du livre « Le vieux qui lisait des romans d'amour » de Luis Sepulveda aux éditions Points

    Cécile sur Le vieux qui lisait des romans d'amour de Luis Sepulveda

    Well well well well...
    Une fois n'est pas coutume, un des romans lus avec ma fille dans le cadre de ses lectures du collège m'a laissée de marbre...

    Bref, j'avais quand même hâte de découvrir Luis Sepulveda et notamment ce célèbre roman qui lui a apporté la reconnaissance.
    Las ! (oui...
    Voir plus

    Well well well well...
    Une fois n'est pas coutume, un des romans lus avec ma fille dans le cadre de ses lectures du collège m'a laissée de marbre...

    Bref, j'avais quand même hâte de découvrir Luis Sepulveda et notamment ce célèbre roman qui lui a apporté la reconnaissance.
    Las ! (oui parfois j'aime parler et/ou écrire comme une vieille personne) Ce ne fut pas l'enchantement tant espéré, ce fut plutôt un long voyage vers l'ennui...

    Le roman est court certes, la fin est émouvante et j'ai été très touchée par les dernières pages.
    Mais entre les deux, il y a eu un peu de lecture tout de même et je n'ai pas réussi à me couler dans l'histoire.

    Mais je ne compte pas rester sur un échec et j'ai l'intention de lire Histoire d'une mouette et du chat qui lui apprit à voler.
    Vous en avez lu un des deux ? Les deux ? Vous pensez que je devrais être pendue haut et court pour ne pas avoir aimé ce roman ?

  • add_box
    Couverture du livre « Histoire d'une mouette et du chat qui lui apprit à voler » de Luis Sepulveda aux éditions Metailie

    T O sur Histoire d'une mouette et du chat qui lui apprit à voler de Luis Sepulveda

    En cette période de Covid-19, pas évident de récupérer un livre d'occasion dans une boîte à lire en ville ou quel qu'autre book store.
    Pourtant j'ai tellement été attiré par le titre de ce livre et son auteur découvert depuis peu avec "Le vieux qui lisait des romans d'amour" que je n'ai pas...
    Voir plus

    En cette période de Covid-19, pas évident de récupérer un livre d'occasion dans une boîte à lire en ville ou quel qu'autre book store.
    Pourtant j'ai tellement été attiré par le titre de ce livre et son auteur découvert depuis peu avec "Le vieux qui lisait des romans d'amour" que je n'ai pas tant hésité à le récupérer
    « Histoire d'une mouette et du chat qui lui apprit à voler » est un titre qui promet de vous faire passer un bon moment de lecture, non ?
    En tout cas ce fut mon cas. Quelques heures (le livre se lit facilement et rapidement) passées dans une bulle de poésie et de tolérance et d'entre-aide.
    Zorbas est un chat qui se réjouit d'avoir pour lui tout seul l'appartement de ses maîtres partis en vacances. Sauf que, … une mouette mazoutée vient finir sa vie sur le balcon de l'appartement et Zorbas va lui promettre de prendre soin de son dernier œuf. Cette promesse va pousser Zorbas et les chats du port de Hambourg à braver de nombreux interdits. Chacun va devoir accepter les différences de l'autre pour honorer cette promesse.

  • add_box
    Couverture du livre « Le vieux qui lisait des romans d'amour » de Luis Sepulveda aux éditions Points

    T O sur Le vieux qui lisait des romans d'amour de Luis Sepulveda

    Que rajouter qui n'aurait déjà été chroniqué?!
    J'ai passé un bon moment de lecture auprès de ce "vieux" plus chasseur que lecteur de romans d'amours. Sa connaissance de la nature et la sagesse qu'il en retire le rendent attachant.

    Que rajouter qui n'aurait déjà été chroniqué?!
    J'ai passé un bon moment de lecture auprès de ce "vieux" plus chasseur que lecteur de romans d'amours. Sa connaissance de la nature et la sagesse qu'il en retire le rendent attachant.

  • add_box
    Couverture du livre « Histoire d'une mouette et du chat qui lui apprit à voler » de Luis Sepulveda aux éditions Metailie

    tatibibibi sur Histoire d'une mouette et du chat qui lui apprit à voler de Luis Sepulveda

    Petit conte philosophique. Comme La Fontaine, Sepulvada aurait pu écrire : " je me sers des animaux pour instruire les hommes". Beaucoup d'humour,de tolérance et d'empathie au sein de la gent féline. Un discours tantôt d'une légèreté et d'une drôlerie réconfortantes, tantôt d'une profondeur...
    Voir plus

    Petit conte philosophique. Comme La Fontaine, Sepulvada aurait pu écrire : " je me sers des animaux pour instruire les hommes". Beaucoup d'humour,de tolérance et d'empathie au sein de la gent féline. Un discours tantôt d'une légèreté et d'une drôlerie réconfortantes, tantôt d'une profondeur insoupçonnée.Les messages fusent, destinés aux humains, dans un océan de tendresse, de bienveillance, d'espoir mais aussi de mises en garde .Belle trouvaille par exemple que cette encyclopédie à laquelle recourt Jesaitout, le chat référent, afin de trouver les solutions à des problèmes pour eux inédits...où l'on passe du "D" comme détachant au "V" comme voler, sans oublier le "P" de pollution !!
    Les inconditionnels des chats déjà convaincus de l'intelligence et de la sensibilité de leurs animaux favoris y trouveront leur compte. Les autres aussi.
    Beau petit moment de fraîcheur, beaucoup moins anodin qu'il n'en a l'air.