Passionné(e) de lecture ? Inscrivez-vous gratuitement ou connectez-vous pour rejoindre la communauté et bénéficier de toutes les fonctionnalités du site !  

John Steinbeck

John Steinbeck
1902-1968
D'ascendance prussienne et irlandaise, J. Steinbeck naît à Salinas, petite ville de Californie, dans une famille modeste de quatre enfants. Il étudie à l'université de Stanford, en exerçant parallèlement de petits métiers: commis de vente, employé de ferme. Il abandonne ses études, quitt... Voir plus
1902-1968
D'ascendance prussienne et irlandaise, J. Steinbeck naît à Salinas, petite ville de Californie, dans une famille modeste de quatre enfants. Il étudie à l'université de Stanford, en exerçant parallèlement de petits métiers: commis de vente, employé de ferme. Il abandonne ses études, quitte Los Angeles pour New York mais s'adapte mal à la ville. Après un échec dans le journalisme, il retourne en Californie et prépare son premier roman, La Coupe d'or, qu'il publie en 1929. Six ans plus tard, il connaît son premier succès populaire avec Tortilla Flat, chronique truculente de la vie des paisanos peu recommandables mais unis par la fraternité. Il prolongera cette veine anarchisante avec Rue de la Sardine et Tendre Jeudi. Ses autres romans parlent de l'inhumanité du développement économique et de la misère des journaliers. Déçu dans ses convictions socialistes, il finira par se rallier au "rêve américain" tout en se rapprochant de la nouvelle génération de l'Ouest et des Beatniks.
En 1948, il est élu à l'Académie Américaine des Arts et des Lettres et en 62, il reçoit le Prix Nobel de Littérature.Son oeuvre est généreuse et son originalité réside dans cette langue populaire, souvent cocasse, qu'il a su restituer; dans l'amitié et la solidarité qu'il a peint de façon émouvante.

Articles en lien avec John Steinbeck (1)

Avis sur cet auteur (122)

  • add_box
    Couverture du livre « À l'est d'Eden » de John Steinbeck aux éditions Le Livre De Poche

    sylvie adam sur À l'est d'Eden de John Steinbeck

    Vie de Adam Trask : son enfance, son mariage, ses relations avec ses enfants, ses envies et ses doutes. L'enfance est difficile. Son père a une préférence pour lui, rendant ainsi son frère Charles jaloux et violent envers lui. Adam finit par être enrôlé dans l'armée, selon la volonté de son...
    Voir plus

    Vie de Adam Trask : son enfance, son mariage, ses relations avec ses enfants, ses envies et ses doutes. L'enfance est difficile. Son père a une préférence pour lui, rendant ainsi son frère Charles jaloux et violent envers lui. Adam finit par être enrôlé dans l'armée, selon la volonté de son père. Quand il revient, le père est décédé et a laissé aux deux frères une fortune importante. Adam s'éprend de Cathy et l'épouse mais celle-ci est en fait un véritable démon. Adam est aveuglé, contrairement à Charles. le deux frères ne se supportent plus, et Adam quitte la ferme pour s'installer dans la vallée de la Salinas. Tout aurait pu lui sourire mais sa femme le quitte, lui laissant deux fils. Et l'histoire se répète : les deux frères sont totalement différents et ne se comprennent pas toujours. Adam a la chance cependant d'avoir avec lui Lee, un chinois à son service et un ami dans la personne de Samuël Hamilton, un voisin qui l'épaule et le secoue.
    Dans chacun des personnages, on retrouve la notion du bien et du mal et certains sont partagés, comme le fils de Adam, Caleb.
    Un roman passionnant qui nous fait remonter au début du XXème siècle et où on se rend compte de l'évolution de notre société, du modernisme naissant.

  • add_box
    Couverture du livre « Les raisins de la colère » de John Steinbeck aux éditions Folio

    caro manil sur Les raisins de la colère de John Steinbeck

    Prix Pulitzer.
    Superbe, magnifique lecture ! Une plume incroyable, incisive ... Il y a quelques années, j'ai lu des souris et des hommes du même auteur, je me souviens de la soirée qui a suivi : larmes, blues, on me parlait je n'étais pas là ... je n'arrêtais pas d'y penser ! Pour ce livre, je...
    Voir plus

    Prix Pulitzer.
    Superbe, magnifique lecture ! Une plume incroyable, incisive ... Il y a quelques années, j'ai lu des souris et des hommes du même auteur, je me souviens de la soirée qui a suivi : larmes, blues, on me parlait je n'étais pas là ... je n'arrêtais pas d'y penser ! Pour ce livre, je ne pleure pas mais j'ai le coeur gros !!! L'histoire de cette famille est très touchante. La mort du grand-père qu'ils doivent laisser sur place faute d'argent m'a mis par terre !
    Un vrai chef d'oeuvre ! rien à rajouter !

  • add_box
    Couverture du livre « Des souris et des hommes » de John Steinbeck aux éditions Folio

    Mélo Dag sur Des souris et des hommes de John Steinbeck

    Je l ai lue adolescente et l ai relu plusieurs fois depuis. C est toujours un moment extraordinaire !!! QUELLE HISTOIRE!! Les personnages sont bien brossés et attachants avec leurs caractères bien trempés. La description de l Amérique à cette époque sans fioritures. Et ce lien entre ces 2 hommes...
    Voir plus

    Je l ai lue adolescente et l ai relu plusieurs fois depuis. C est toujours un moment extraordinaire !!! QUELLE HISTOIRE!! Les personnages sont bien brossés et attachants avec leurs caractères bien trempés. La description de l Amérique à cette époque sans fioritures. Et ce lien entre ces 2 hommes !!! Une sacrée claque !

  • add_box
    Couverture du livre « Des souris et des hommes » de John Steinbeck aux éditions Folio

    des.livres.qui.senvolent sur Des souris et des hommes de John Steinbeck

    Ce roman court et percutant est l’histoire d’une amitié entre Georges et Lenny, dans les années 30 en Californie. L’un est vif et futé, l’autre est simple d’esprit. Ils rêvent de gagner suffisamment d’argent pour s’installer sur une terre, être fermiers et libres. Mais Lenny est candide,...
    Voir plus

    Ce roman court et percutant est l’histoire d’une amitié entre Georges et Lenny, dans les années 30 en Californie. L’un est vif et futé, l’autre est simple d’esprit. Ils rêvent de gagner suffisamment d’argent pour s’installer sur une terre, être fermiers et libres. Mais Lenny est candide, gaffeur, et Georges peine à sauver les apparences. Sur la propriété où ils trouvent du travail, ils nous partagent leurs rêves et leur labeur. A travers des dialogues simples et ciselés, on ressent la tension qui monte progressivement tout au long du roman, jusqu’au dénouement final, implacable.

    Comme dans les raisins de la colère Steinbeck dépeint la société de son époque, dénonçant le système économique et politique antisocial. En quelques pages il nous fait ressentir une telle empathie envers les personnages, avec un langage juste et touchant. Ce livre est un pamphlet contre ce capitalisme qui a mené à la Grande Dépression, contre le racisme, pour l’amitié et la différence. Un roman à lire d’une traite, comme un concentré génie pour saisir toute la subtilité de Steinbeck.