Jerome Attal

Jerome Attal
Jérôme Attal est né en 1970. Il a choisi très tôt la poésie devenant l'un des paroliers les plus prisés de la scène musicale française (Florent Pagny, Johnny Hallyday, Pierre Guimard, Mareva Galanter). Parallèlement, il poursuit une carrière d'auteur, compositeur, interprète avec deux albums dont... Voir plus
Jérôme Attal est né en 1970. Il a choisi très tôt la poésie devenant l'un des paroliers les plus prisés de la scène musicale française (Florent Pagny, Johnny Hallyday, Pierre Guimard, Mareva Galanter). Parallèlement, il poursuit une carrière d'auteur, compositeur, interprète avec deux albums dont le très remarqué Comme elle se donne (clipé par Frédéric Taddéï). Auteur de nouvelles dans la revue Bordel. L'amoureux en lambeaux, en 2007 Le rouge et le bleu ou comment les chansons des Beatles infusent dans l'existence aux éditions Le Mot et le Reste. Le garçon qui dessinait des soleils noirs, en 2008

Avis (29)

  • Couverture du livre « 37, étoiles filantes » de Jerome Attal aux éditions Robert Laffont

    Henri-Charles Dahlem sur 37, étoiles filantes de Jerome Attal

    Dans ce roman aussi enlevé que documenté Jérôme Attal nous raconte comment Alberto Giacometti essaie de retrouver Jean-Paul Sartre dans le Paris de 1937 pour se venger d’un affront. Gros coup de cœur pour ce livre!
    https://collectiondelivres.wordpress.com/2018/09/05/37-etoiles-filantes/

    Dans ce roman aussi enlevé que documenté Jérôme Attal nous raconte comment Alberto Giacometti essaie de retrouver Jean-Paul Sartre dans le Paris de 1937 pour se venger d’un affront. Gros coup de cœur pour ce livre!
    https://collectiondelivres.wordpress.com/2018/09/05/37-etoiles-filantes/

  • Couverture du livre « 37, étoiles filantes » de Jerome Attal aux éditions Robert Laffont

    Mireille B sur 37, étoiles filantes de Jerome Attal

    La photo de couverture, j’adore. Je vois une démonstration de liberté, d’insouciance, de camaraderie dans un milieu petit bourgeois d’entre-deux guerres, filles et garçons bien sapés, verre à la main… en réalité, cette photo date de 1928-1929, mais effectivement, elle est très bien adaptée au...
    Voir plus

    La photo de couverture, j’adore. Je vois une démonstration de liberté, d’insouciance, de camaraderie dans un milieu petit bourgeois d’entre-deux guerres, filles et garçons bien sapés, verre à la main… en réalité, cette photo date de 1928-1929, mais effectivement, elle est très bien adaptée au ton léger et au rythme enlevé de l’écriture de Jérôme Attal.

    En Espagne l’armée franquiste bombarde Guernica, l’URSS vit sous la répression stalinienne, des groupuscules d’extrême droite sévissent en France. Dans le pays fébrile, « l’homme qui marche » n’est pas né, mais Alberto Giacometti rêve d’aller droit sur le père de l’Existentialisme pour « lui casser la gueule ».
    Aussi, ce projet nourrira-t-il l’histoire que nous livre l'auteur.

    D’une façon très agréable, nous croisons toute la lignée des artistes et intellectuels des années 30, nous parcourons le Paris branché de l’époque. Mais j’ai imaginé ce roman sans les grands noms, et j’ai pensé qu’il serait appauvri. Il serait alors une page de l’Histoire, ou plus exactement, un tableau du milieu artistique très parisien de l’époque. Le style de l’auteur lui donnerait du relief, de la matière, et en ferait presque une parodie.

    Cela pour conclure à un avis mitigé sur le fond et mon admiration sur la forme. Une excellente « comédie tourbillonnante » à adapter au cinéma.

  • Couverture du livre « 37, étoiles filantes » de Jerome Attal aux éditions Robert Laffont

    Violaine belouard sur 37, étoiles filantes de Jerome Attal

    Découvrir Paris juste avant la guerre, dans le milieu artistique qui plus est semble un thème original et divertissant. Mettre en scène des personnages historiques de manière romancée et nouvelle est une idée riche car elle attire ainsi le lecteur. La couverture du livre donne aussi à penser que...
    Voir plus

    Découvrir Paris juste avant la guerre, dans le milieu artistique qui plus est semble un thème original et divertissant. Mettre en scène des personnages historiques de manière romancée et nouvelle est une idée riche car elle attire ainsi le lecteur. La couverture du livre donne aussi à penser que l'insouciance est encore de mise à cette époque.

    Les heures sombres de la France n'ont pas encore sonnées et ainsi Jean-Paul Sartre a encore de beaux jours devant lui. Oui, mais si justement la guerre n'est pas déclarée à l'échelle mondiale, il se pourrait qu'elle le soit envers sa personne.

    Ce n'est pas parce qu'on s'appelle Jean-Paul Sartre que tout est permis et lorsque Alberto Giacometti apprend les critiques dont il est la victime, cela va chambouler le quotidien de l'écrivain.

    Heureusement pour lui, une femme arrivera et fera diversion bien malgré elle.

    J'ai trouvé ce roman un peu compliqué au démarrage le temps de m'habituer aux personnages puisque certains ne sont cités que par leur prénom et donc il m'a fallu repérer plus précisément chacun pour poursuivre facilement la lecture. Une fois imprégnée dans le roman j'ai trouvé plaisir à lire les aventures des héros. Si je me suis parfois un peu perdue c'est de ma très grande faute car ma maîtrise historique de l'époque d'avant-guerre est moyenne mais l'ensemble est plutôt cohérent et surtout très bien écrit. A l'inverse mes lacunes en histoire ont pu être réparées pour certaines puisque j'ai appris des informations dans ce roman et qu'ensuite ma curiosité fait que j'ai cherché à mieux comprendre comment fonctionnait la société, et notamment le milieu artistique dans les années 30.

    J'ai trouvé que Jérôme Attal jouait beaucoup avec la langue française et ce n'est absolument pas pour me déplaire. Il fait aussi la part belle à ce qu'était la France avant les tourments que nous lui connaissons et cela redonne aussi une certaine confiance. Certaines périodes sont plus ou moins occultées en fonction des événements qui ont perturbé la société et finalement Jérôme Attal rend hommage à ceux et celles qui ont fait aussi de la France un pays d'amour, de fête, de débats intellectuels etc.

    C'est un bon moment de lecture.

Voir tous les avis

Discussions autour de cet auteur

Il n'y a pas encore de discussion sur cet auteur

Soyez le premier à en lancer une !