Jean Soler

Jean Soler

La biographie de cet auteur n'est pas encore disponible, proposez la vôtre : Contactez-nous

Avis (1)

  • Couverture du livre « Dieu & moi ; comment on devient athée et pourquoi on le reste » de Jean Soler aux éditions Fallois

    Laurent Lebourg de CAJELICE sur Dieu & moi ; comment on devient athée et pourquoi on le reste de Jean Soler

    Jean Soler est un athée serein et non vindicatif, capable de restaurer une vieille chapelle sans y voire de contradiction. Les Grecs anciens le définiraient sans aucun doute par son ataraxie rayonnante. Les fondamentalistes non encore radicalisés, les intellectuels de «mauvaise foi» et même les...
    Voir plus

    Jean Soler est un athée serein et non vindicatif, capable de restaurer une vieille chapelle sans y voire de contradiction. Les Grecs anciens le définiraient sans aucun doute par son ataraxie rayonnante. Les fondamentalistes non encore radicalisés, les intellectuels de «mauvaise foi» et même les ultras de l'athéisme apprendraient beaucoup de la lecture de son dernier ouvrage. Victime d'une polémique aussi injuste qu'inattendue, l'auteur a récemment vu, comme dans le poème de Kipling, ses écrits «travestis par des gueux pour exciter des sots». Faisant fi de toutes ces jérémiades, Jean Soler leur répond de manière subtile et détournée. Sa stratégie fait le pari de l'introspection afin de dévoiler son vrai visage et damer le pion à ceux qui veulent le déformer. Dans ce but il se fait l'archéologue de sa mémoire, chacune de ses strates révélant une partie de son existence. La vie de Jean Soler est celle d'un honnête homme rarement esclave de ses certitudes, auréolé d'un riche parcours. L'essayiste cède donc le terrain à l'autobiographe et nous relate son enfance catalane, son environnement familial, sa carrière et son cheminement intellectuel. «Dieu et moi» est la confession inversée de Saint Augustin, l'évolution de la vision du monde d'un homme curieux de tout et vacciné contre la rage dogmatique. Ses mémoires accordent de longs passages sur ses rencontres et leur impact décisif dans le roman de sa vie. L'auteur ne cache rien de son évolution, de ses épreuves et de ses bifurcations professionnelles. Il écrit de manière concise, directe, mais sans froideur, avec beaucoup de franchise et d'humanité. Jean Soler a le don de dévoiler tout en finesse des pans entiers de sa personnalité comme sa piété filiale, ou son honnêteté intellectuelle lorsqu'il reconnait sincèrement ses erreurs. Ses passages sur son expatriation en Pologne et en Israël, où il contribua au rayonnement culturel de son pays, sont de passionnants documents historiques. Il y apparait en tant que témoin et acteur, offrant ainsi un autre regard sur les multiples soubresauts du monde d'hier. Il est à souhaiter que ce récit devienne un modèle d'autobiographie éloquente et édifiante, à classer pourquoi pas aux côtés des grands mémorialistes de notre patrimoine littéraire.

Voir tous les avis

Ils ont lu cet auteur

Discussions autour de cet auteur

Il n'y a pas encore de discussion sur cet auteur

Soyez le premier à en lancer une !