Jean Rhys

Jean Rhys

La biographie de cet auteur n'est pas encore disponible, proposez la vôtre : Contactez-nous

Avis (2)

  • Couverture du livre « À septembre, petronella ; qu'ils appellent ça du jazz » de Jean Rhys aux éditions Gallimard

    nathalie delhaye sur À septembre, petronella ; qu'ils appellent ça du jazz de Jean Rhys

    Ce petit livre présente deux nouvelles tirées du recueil "Les tigres sont plus beaux à voir".

    Deux jeunes femmes, Petronella et Selina, vivent chichement et n'ont pas été épargnées par une vie difficile.

    L'écriture de Jean Rhys est surprenante, très contemporaine. Dans la nouvelle "Qu'ils...
    Voir plus

    Ce petit livre présente deux nouvelles tirées du recueil "Les tigres sont plus beaux à voir".

    Deux jeunes femmes, Petronella et Selina, vivent chichement et n'ont pas été épargnées par une vie difficile.

    L'écriture de Jean Rhys est surprenante, très contemporaine. Dans la nouvelle "Qu'ils appellent ça du jazz", le vocabulaire de Selina est plutôt parlé. Un style direct, franc, presque dénué d'émotion, l'auteure ne s'apitoyant pas sur le sort des deux jeunes femmes, mais présentant plutôt des constats d'échecs. Une analyse des esprits, des relations hommes-femmes très brute... ou lucide...

    Deux destins de femmes qui vont faire une rencontre, enfin un événement plutôt plaisant dans leur vie, mais qui leur réservera quelques surprises...

    A lire pour découvrir Jean Rhys, qui a écrit toute sa vie, et qui disait : "Si je cesse d'écrire, ma vie n'aura été qu'un échec atroce... Je n'aurais pas gagné ma mort."

  • Couverture du livre « Bonjour minuit » de Jean Rhys aux éditions Denoel

    Isabelle PURALLY-BOISSEL sur Bonjour minuit de Jean Rhys

    Quelle gajeure que la réédition de cet ouvrage par Denoël même si le roman quelque peu oublié de Jean Rhys en valait la peine… Et bien c‘est réussi, bravo !
    Séduite d'entrée par la fine illustration de couverture inspirant l'élégance féminine teintée de mystérieux j'ai immédiatement été...
    Voir plus

    Quelle gajeure que la réédition de cet ouvrage par Denoël même si le roman quelque peu oublié de Jean Rhys en valait la peine… Et bien c‘est réussi, bravo !
    Séduite d'entrée par la fine illustration de couverture inspirant l'élégance féminine teintée de mystérieux j'ai immédiatement été absorbée dans l'errance de Sasha Jansen l'héroïne revenant à Paris comme en pèlerinage sur les traces d'un amour perdu partagé durant vingt ans avec Enzo son mari qui l'a quittée.
    Un retour douloureux sur un passé heureux l'entrainant sur un chemin qu'elle n'aurait peut-être pas dû emprunter même s'il lui était mentalement nécessaire…
    Un magnifique portrait de femme dessiné par les traits d'une rédaction subtile de brièveté et de non-dits et à travers laquelle Jean Rhys me rappelle souvent le style de Marguerite Duras.
    Je soulignerai par ailleurs la bien jolie préface de Fanny Ardent…

Voir tous les avis

Discussions autour de cet auteur

Il n'y a pas encore de discussion sur cet auteur

Soyez le premier à en lancer une !