Passionné(e) de lecture ? Inscrivez-vous gratuitement ou connectez-vous pour rejoindre la communauté et bénéficier de toutes les fonctionnalités du site !  

James Ellroy

James Ellroy

James Ellroy, de son vrai nom Lee Earle Ellroy est né le 4 mars 1948 à Los Angeles. Très tôt fervent lecteur de polars, il est écrivain du genre. En 1958, sa mère est assassinée, et le meurtre ne sera jamais élucidé.



Malgré un père présent, il est livré à lui-même et deviendra délinquant. Il s...

Voir plus

James Ellroy, de son vrai nom Lee Earle Ellroy est né le 4 mars 1948 à Los Angeles. Très tôt fervent lecteur de polars, il est écrivain du genre. En 1958, sa mère est assassinée, et le meurtre ne sera jamais élucidé.



Malgré un père présent, il est livré à lui-même et deviendra délinquant. Il s’engage dans l’armée en 1965 et le décès de son père marque une descente aux enfers. Il sombre dans la drogue et l’alcool, devient SDF pendant plus de 10 ans.

 

En 1977, il change de vie après de graves problèmes de santé et commence à écrire. C’est en 1984 que débute réellement sa carrière avec Lune sanglante, qui ouvre la trilogie Lloyd Hopkins. Un tueur sur la route deviendra une référence dans les écoles de police, décrivant avec précision la psychologie des serial killers. Avec le premier volet du quatuor de Los Angeles, Le Dahlia noir, c’est la célébrité.

Il s’inspire d’un meurtre jamais résolu, qui lui permettra d’exorciser celui de sa propre mère. La suite de la série, avec Le Grand Nulle Part, L.A.
Confidential et White Jazz ont pour thème la pègre de Los Angeles dans les années 40 à 50. Certains seront portés à l’écran. Ma part d’ombre se veut autobiographique.

 

Référence dans le roman noir américain, il est pourtant peu apprécié dans son pays. Il collabore à des scénarios de film (Au bout de la nuit). Son dernier roman, Underworld USA, est sorti en France en 2010 chez Rivages.

Vidéos relatives à l'auteur

  • Parole de libraire "spécial polar" avec Stéphane Bourgoin

    Stéphane Bourgoin possède un parcours atypique : il est grand spécialiste du polar, écrivain et criminologue. Un expert en la matière pour diriger la librairie "Au troisième oeil" à Paris et pour nous faire part de ses deux coups de coeur du...

  • Reporter d'un jour au festival Quais du Polar avec Caroline

    Le festival Quais du Polar a fêté ses dix ans. Un beau parcours pour installer ce genre littéraire à part entière devenu incontournable. Référence en la matière, il était impossible de manquer ce rendez-vous lyonnais printanier....

  • Quais du Polar : 10 ans d'enquête bien menée !

    Lecteurs.com est partenaire du festival et vous emmène à la rencontre d'une pléthore d'auteurs et d'un public au rendez-vous.  Triomphe assuré pour les dédicaces : De Franck Thilliez à Mallock, de Françoise Guérin à Karine...

Articles en lien avec James Ellroy (6)

  • Eté 2015, les 10 polars à ne pas manquer
    A redécouvrir : été 2015, les 10 polars à ne pas manquer

    Les psychopathes sont au meilleur de leur forme et les maîtres du polar au meilleur de leur talent pour raconter leur folie. Une imagination à faire froid dans le dos, à réveiller les plus profondes angoisses et surtout à graver avec addiction ces histoires dans vos mémoires puisque chers lecteurs, vous vous jetez dessus avec frénésie ! Alors faites votre choix, le must du thriller vous attend !

  • Parole de libraire "spécial polar" avec Stéphane Bourgoin
    Parole de libraire "spécial polar" avec Stéphane Bourgoin

    Stéphane Bourgoin possède un parcours atypique : il est grand spécialiste du polar, écrivain et criminologue. Un expert en la matière pour diriger la librairie "Au troisième oeil" à Paris et pour nous faire part avec conviction de ses deux coups de coeur du moment. 

  • Reporter d'un jour au festival Quais du Polar avec Caroline
    Reporter d'un jour au festival Quais du Polar avec Caroline

    Le festival Quais du Polar a fêté ses dix ans. Un beau parcours pour installer ce genre littéraire à part entière devenu incontournable. Référence en la matière, il était impossible de manquer ce rendez-vous lyonnais printanier.

  • Quais du Polar : 10 ans d'enquête bien menée !
    Quais du Polar : déjà 10 ans d'enquête bien menée !

    Lecteurs.com est partenaire du festival et vous emmène à la rencontre d'une pléthore d'auteurs et d'un public au rendez-vous. 

Avis sur cet auteur (58)

  • add_box
    Couverture du livre « Le dahlia noir » de James Ellroy aux éditions Rivages

    danielle Cubertafon sur Le dahlia noir de James Ellroy

    J ai supprimer par erreur mon avis sur le livre ,très percutant ,à lire à tête reposée une bonne lecture en perspective

    J ai supprimer par erreur mon avis sur le livre ,très percutant ,à lire à tête reposée une bonne lecture en perspective

  • add_box
    Couverture du livre « Panique générale » de James Ellroy aux éditions Rivages

    bulle.noire sur Panique générale de James Ellroy

    « Je suis Freddy Otash. Je suis mort. Ancien flic de L.A., je me suis reconverti en voyeur, manipulateur, indic… j’entends tout, je sais tout, je fais chanter, je raconte tout ce qui ne doit pas se savoir dans Confidential, le magazine qui fait scandale. Je suis Freddy Otash, je suis mort et je...
    Voir plus

    « Je suis Freddy Otash. Je suis mort. Ancien flic de L.A., je me suis reconverti en voyeur, manipulateur, indic… j’entends tout, je sais tout, je fais chanter, je raconte tout ce qui ne doit pas se savoir dans Confidential, le magazine qui fait scandale. Je suis Freddy Otash, je suis mort et je vais tout te raconter. »

    Si tu es un lecteur assidu de James Ellroy, tu as déjà entendu parler de Freddy Otash. L’auteur américain a fait de ce personnage ayant réellement existé un révélateur des pires turpitudes, fantasmées ou pas, d’Hollywood.

    La vérité, Ellroy s’en fiche, alors attends-toi à croiser Marlon Brando, Rock Hudson, Liz Taylor, JFK et d’autres en sale posture… Otash les suit, les écoute 24h sur 24. Pour tenir, il boit, il fume, il prend des cachetons.

    Dans « Panique générale », Otash est au purgatoire. Il doit se confesser. Il raconte tout à la 1ère personne. Le style est à son image : saccadé, halluciné, allitéré, le lecteur est sonné, shooté, sous substances illicites… Et pourtant il tourne les pages et finit même par s’attacher à ce personnage étrange et complexe. Sa course désespérée pour être aimé, sa volonté farouche de venger ceux qui méritent de l’être lui donnent un côté moral bien paradoxal.

    Si ce n’est pas mon Ellroy préféré, ce « Panique générale » mérite le coup d’œil. Y tourner une page est l’assurance de tomber dans un tourbillon qui vous laisse dans un état comateux…KO.

  • add_box
    Couverture du livre « Le dahlia noir » de James Ellroy aux éditions Rivages

    Sevlipp sur Le dahlia noir de James Ellroy

    Autant l'écrire d'emblée, j'ai abandonné à la 310eme pages. J'ai voulu suivre les conseils qui disaient de s'accrocher mais quand on est au 3/4 du livre et qu'on s'ennuie autant il ne faut pas s'entêter.
    J'ai lu les critiques dithyrambiques. C'est effectivement bien écrit mais long bien trop...
    Voir plus

    Autant l'écrire d'emblée, j'ai abandonné à la 310eme pages. J'ai voulu suivre les conseils qui disaient de s'accrocher mais quand on est au 3/4 du livre et qu'on s'ennuie autant il ne faut pas s'entêter.
    J'ai lu les critiques dithyrambiques. C'est effectivement bien écrit mais long bien trop long pour moi.
    Le suspense n'est pas là et trop de personnages torturés pour faire décoller l'intrigue.
    Amatrice de polar, je me suis perdue dans celui-ci.

  • add_box
    Couverture du livre « Un tueur sur la route » de James Ellroy aux éditions Rivages

    caro manil sur Un tueur sur la route de James Ellroy

    Ce que j'ai particulièrement apprécié dans ce livre, c'est sa structure !
    Sous forme d'articles de journal, l'auteur construit son histoire... et ça c'est original !
    En parallèle, on est plongé dans la tête du tueur. le moins que l'on puisse dire c'est que J.Ellroy ne nous épargne pas ! Perso,...
    Voir plus

    Ce que j'ai particulièrement apprécié dans ce livre, c'est sa structure !
    Sous forme d'articles de journal, l'auteur construit son histoire... et ça c'est original !
    En parallèle, on est plongé dans la tête du tueur. le moins que l'on puisse dire c'est que J.Ellroy ne nous épargne pas ! Perso, je pense qu'il n'est pas tout seul dans sa tête !!! Publié en 1986 pour la première fois, ce livre est devenu un grand classique du roman noir !
    Adeptes de ce genre, foncez !!!